Canton n°20 - Toulon 2

Valérie Mondone
Valérie Mondone
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 4 août 1974 à Toulon
Fonctionnaire territoriale
Membre des commissions Finances et administration générale, Patrimoine immobilier départemental, Habitat et logement, Solidarités, et Ports, mer et littoral
Autres mandats :
Adjointe au Maire de Toulon
Conseillère communautaire de Toulon Provence Méditerranée
Contact : vmondone@var.fr
Michel Bonnus
Michel Bonnus
Majorité départementale
Réélu en mars 2015
Né le 14 avril 1965 à Toulon
Commerçant
Membre de la Commission permanente du Département
Membre des commissions Sport et jeunesse, et Collèges et éducation, Enseignement supérieur, recherche et innovation.
Représentant du Département auprès du SDIS
Autre mandat :
Adjoint au Maire de Toulon
Contact : mbonnus@var.fr
Canton n°20 - Toulon 2
Le canton de Toulon 2, qui compte 43 170 habitants, est situé à l'ouest de la ville. Il est très marqué par ces contrastes. Le haut du canton est une véritable campagne à la ville, avec des hameaux à l'identité très provençale. Le sud est beaucoup plus urbain, avec de grands axes de communication.
Collèges
Collège La Marquisanne
Collège Les Pins d'Alep
Solidarité
Siège de la Maison d'accueil multiservices intergénérationnelle

 

  • Le Département finance la réhabilitation du sentier du littoral

Publié le 17/10/2017.

De Saint-Cyr-sur-Mer à Saint-Raphaël, le sentier du littoral s’étend sur plus de 190 kilomètres.

Vues panoramiques, paysages riches et criques cachées peuvent être découverts toute l’année par les promeneurs qui se baladent sur les chemins. Le cheminement exceptionnel est aussi très exposé aux phénomènes d’érosion. C’est pour cela qu’il est entretenu en vue de sécuriser son accès. Ainsi, des travaux d’aménagement et de réhabilitation sont régulièrement réalisés le long de la côte. Pour mener à bien ces projets, le Département subventionne les communes et intercommunalités en charge de ces aménagements. C’est le cas avec la Communauté d’agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM). Dans le cadre de sa politique en faveur des sports de nature, le Conseil départemental a octroyé 170 000 euros à TPM cette année, pour six opérations de mise en sécurité et de réhabilitation du sentier du littoral sur plusieurs communes. Au total, 25 000 euros ont été consacrés aux travaux d’aménagement sur le canton de Toulon (secteur Mourillon – Cap Brun). En parallèle de ces travaux de réhabilitation, des patrouilles sillonnent le sentier tous les jours pour veiller à son bon état, signaler les éventuels dégâts et réaliser des petits travaux d’entretien. Outre les aides aux communes, le Département assure également un suivi concernant les sentiers : il prévoit de nouveaux itinéraires et négocie des autorisations de passage avec les propriétaires privés dans le cadre du PDIPR. 

 

  • Le Département met en place un site dédié aux demandes de subvention pour les associations

Publié le 13/10/2017.

Vous êtes une association, vous souhaitez organiser un événement dans le Var et vous avez besoin de financement ? Sachez que le Département du Var subventionne chaque année de nombreuses structures. En effet, en temps qu’acteur du quotidien des Varois, le Conseil départemental soutient les associations proposant des projets répondant à leurs attentes et avec un fort rayonnement territorial. Depuis quelques années, le Département a dématérialisé les demandes d’aide. Désormais, les demandes de subvention aux associations s’effectuent sur le site www.teleservices.var.fr
Cette procédure se substitue au dépôt de dossier papier. Les associations doivent créer un compte sur ce site afin de remplir les formulaires et joindre les pièces nécessaires au dépôt de leur dossier. Plus simple, plus rapide et plus efficace, ce site du Département a pour objectife d’optimiser les demandes de manière plus sécurisée. Attention toutefois à bien respecter les dates afin de pouvoir déposer un dossier en règle. L'ouverture de la plateforme de service s'effectue entre le 1er septembre et le 31 octobre pour l'année suivante et du 15 mars au 31 mai pour l'année en cours.


Toutes les démarches à suivre sont sur le site du Département, cliquez ici !

 

  • Archistructure, un événement soutenu par le Département

Publié le 05/10/2017.
Du 15 au 24 septembre 2017 dernier, le Conseil  d'Architecture d'Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) Var a fêté la loi sur l’Architecture à Toulon, avec le soutien du Conseil départemental à travers l'événement "Archistructure".

Pour cause, Les CAUE sont nés de cette loi le 3 janvier 1977. Le CAUE Var conseille et accompagne entre autres toutes les collectivités locales varoises (Communes, Intercommunalités et Département). Il est géré par un conseil d’administration, présidé par la conseillère départementale Manon Fortias, entourée de 6 conseillers départementaux. Il rassemble des représentants des collectivités, de l’État, des personnes qualifiées, des professionnels, un représentant du personnel. Depuis 40 ans, la création architecturale, la qualité des constructions, leur insertion harmonieuse dans le milieu environnant, le respect des paysages naturels ou urbains ainsi que du patrimoine sont d'intérêt public. Pour le comprendre et l’illustrer, diverses actions de sensibilisation et d’information, comme des conseils gratuits, des ateliers, des expositions, une matériauthèque, des promenades architecturales, un concours d’idées « hackathon » et la présentation d’une application téléphonique dédiée au patrimoine Toulonnais… ont été proposés et initiés.

Ces différentes activités se sont déroulées principalement au sein d’une structure montée pour l’occasion, sur la place de l’Équerre, au cœur du centre ancien de Toulon.

 

 

  • Le Département soutient le développement de la croisière dans le Var

Publié le 20/09/2017.

Le marché de la croisière représente une réelle opportunité de développement touristique et économique.

Conscient de cet enjeu, le Département en partenariat avec la Chambre de commerce et d'industrie du Var, a créé dès 2008, le Var Provence Cruise Club. Il fédère les acteurs publics et privés du tourisme, intervenant dans le secteur des croisières. Ses missions : structurer et promouvoir l'offre du Var, auprès des principales compagnies déployées en Méditerranée. Toulon fait partie des 7 ports d'escales varois. En 2016, 146 bateaux de croisière y ont fait escale, soit une hausse de 135 % depuis 2008. Près de 330 000 passagers ont ainsi pu visiter le centre-ville toulonnais.

Depuis 2013, le label Cruise Friendly a été lancé. Ce label de qualité est attribué aux commerçants des villes-escales, qui s’engagent à respecter un certain nombre de critères afin d’accueillir au mieux les croisiéristes : ouvrir son établissement les jours d’escales, offrir un cadeau de bienvenue ou proposer une réduction significative, parler anglais ou au moins, quelques phrases usuelles... 

 

 

  • Le Département investit pour les 1 050 collégiens scolarisés à Toulon 

Publié le 12/09/2017.

Depuis les lois de décentralisation dites "Lois Deferre" de 1982 et 1983, le Département est en charge des collèges et des gymnases et y investit près de 42,5 millions d’euros chaque année. Ce dernier s’occupe de 71 collèges et 37 gymnases répartis dans tout le Var, dont deux collèges* présents dans le canton de Toulon 2. Au total, près de 1 050 élèves sont scolarisés sur le canton.
Toujours soucieux des meilleures conditions d’accueil, le Conseil départemental poursuit sa politique d’investissement pour favoriser la réussite scolaire et répondre aux besoins de ces derniers. 
C’est également au Département que revient la tâche de veiller au bon fonctionnement des établissements. Ainsi, de l’armoire à pharmacie au ballon de sport, en passant par le bureau et la chaise de réfectoire, c’est à lui d’équiper en mobilier et matériel les collèges varois. Chaque année, 500 000 euros sont investis pour répondre aux besoins des élèves et du personnel dans l’ensemble des collèges du Département. 
Bien que le service de restauration dans les collèges ne soit pas une obligation, le Conseil départemental s’implique pour faire du déjeuner scolaire un repas de qualité et un moment convivial pour les plus de 600 demi-pensionnaires présents dans le canton. Ce dernier propose par exemple une bourse pour permettre aux enfants des familles les plus modestes de bénéficier du déjeuner scolaire.
Le Département favorise aussi la création artistique ou encore la sensibilisation à la protection de l’environnement via de nombreux projets éducatifs. Il offre ainsi l’opportunité aux enseignants et aux élèves de participer aux classes "Environnement et Territoires varois" et aux "Classes Argens", deux opérations liées au développement durable. Action unique en France, un challenge inter-collèges sur le thème de la sécurité routière est également organisé tous les ans depuis 20 ans. Et des projets culturels sont proposés tout au long de l’année scolaire avec par exemple la malle artistique de Joana Vasconcelos mise à disposition des enseignants par l’Hôtel des Arts et qui offre une première approche du monde artistique aux collégiens. 
À travers ces actions et opérations en faveur des jeunes, le Département réitère sa volonté de donner accès à l’éducation partout et pour tous. 

Toutes les informations sont sur le portail des collèges du Département.

*Collèges : La Marquisanne (Toulon), Les Pins d’Alep (Toulon)

 

  • Le Département engagé dans la lutte contre les incendies 

Publié le 31/08/2017.

La forêt couvre, à elle seule, 64 % du Var. Ainsi, les dangers qu’elle court ne doivent pas être pris à la légère. Malgré toute la vigilance, le Département a connu, depuis le début de l’été, plusieurs feux de forêt liés à une sécheresse combinée à des vents violents détruisant ainsi des centaines d’hectares sur son passage. Le Conseil départemental reste mobilisé pour limiter et prévenir la propagation des incendies.Tout au long de l’année, le Département prend des mesures de protection et développe des actions en faveur de la gestion forestière. Il finance majoritairement le fonctionnement du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Il contribue aussi directement à la lutte contre les feux de forêt avec une équipe de 75 forestiers-sapeurs départementaux qui effectuent notamment des travaux de débroussaillement le long des routes départementales et des pistes DFCI (voies de défense des forêts contre l’incendie). Dans le cadre du dispositif estival de patrouilles de prévention des incendies de forêt, Marc Giraud, le président du Conseil départemental du Var et Jean-Luc Videlaine, le préfet du Var, ont signé, à la fin du mois de juin, une convention. Ce dispositif de surveillance des massifs forestiers regroupe de nombreux partenaires, dont les comités de secteurs, les comités de massifs et les comités communaux des feux de forêt. Leurs actions coordonnées permettent une détection rapide des départs de feux et une transmission fiable des informations afin d’éviter une trop forte propagation des flammes. L’État a donc subventionné à hauteur de 100 000 euros le Département pour l’aider à assurer sa mission de surveillance. Chaque année depuis 1991, les forestiers-sapeurs départementaux, basés à Signes, Brignoles et Pignans, participent à ces patrouilles forestières l’été dans tout le Var. La signature de cette convention entre le Département et l’État souligne l’importance de l’organisation des patrouilles dans le cadre de la prévention des feux de forêt, surtout en période estivale, où les feux mobilisent toute l’attention des forces d’intervention.  

 

  • Les eaux de baignade du canton contrôlées par le Département

Publié le 24/08/2017.
Connaître la qualité des eaux de baignade est un moyen pour prévenir tout risque pour la santé des baigneurs mais il faut pour cela, mettre en place un suivi régulier. Ce sont les agences régionales de santé (ARS) qui sont en charge du contrôle sanitaire des eaux de baignade et qui sous-traitent aux laboratoires pour effectuer les prélèvements. Dans le Var, c’est le Département, qui dispose, avec le laboratoire départemental d’analyse et d’ingénierie d’un service performant, qui est missionné pour ces contrôles. Les équipes effectuent des prélèvements d’échantillons dans toutes les eaux de baignades, sur les plages et en eau douce, recensées par les communes. C’est également au laboratoire de s’occuper des eaux présentes dans les ENS (espaces naturels sensibles) du Var. Ainsi, la commune de Toulon est concernée par ces contrôles*. Ces prélèvements ont toujours lieu sur des points identiques et sont définis dans la zone de fréquentation maximale des baigneurs. La réglementation en vigueur prévoit la réalisation d’un prélèvement entre 10 et 20 jours avant l’ouverture de la saison, puis des prélèvements, selon une fréquence minimale bimensuelle durant toute la saison balnéaire. "La qualité des eaux de baignade est évaluée au moyen d’analyse des bactéries microbiologiques qui témoignent, grâce à leur présence, d’une contamination fécale des zones. Ces bactéries sont un indicateur du niveau de pollution et traduisent la probabilité de présence de germes pathogènes. Plus ces germes sont présents en quantité importante et plus le risque sanitaire augmente. Le contrôle sanitaire inclut aussi une surveillance visuelle destinée à détecter la présence par exemple de résidus goudronneux, de verre, de plastique ou d'autres déchets," explique un ingénieur du laboratoire départemental d’analyse. Le rôle du Département concernant la gestion des risques sanitaires ne se limite pas uniquement à la surveillance des eaux de baignade. C’est également à lui qu’incombe de coordonner et de financer des actions de lutte anti vectorielle pour éviter les contaminations par le moustique tigre.
*Le Vallon des Amoureux (ENS), Jardin du Las (ENS), plages de Pipady, de la Mitre, du Lido,
Méjean, de la Source, les Pins, anse Mistral, anse Tabarly.

 

  • 715 000 euros accordés par le Département pour des travaux de réaménagement de la gare routière de Toulon

Publié le 16/08/2017.
Avec plus de 320 départs assurés quotidiennement par les autocars, la gare routière de Toulon est l’axe central des transports en commun dans le territoire et se doit d’offrir aux voyageurs un service de qualité. Dans la continuité de sa politique de mise en accessibilité des réseaux de transports dans le Var, le Département a investi 715 000 euros dans l’agrandissement et le réaménagement de cette gare routière. Le chantier, lancé le 15 mai, devrait se terminer en septembre, pour la rentrée scolaire. Les quais de stationnement, qui étaient au nombre de 24, vont passer à 35 après réaménagement et rénovation de la chaussée, afin de permettre un meilleur flux quotidien des véhicules. Des éclairages ont également été rajoutés le long des voies et un arrêt unique pour les personnes à mobilité réduite a été créé. Grâce à ce dispositif, les voyageurs ayant des difficultés pour se déplacer n’auront plus besoin de se rendre sur les
quais, l’arrêt devenant obligatoire pour les bus et cars sortant de la gare routière. Compte-tenu de la forte affluence quotidienne, la majeure partie des travaux s’est déroulée de nuit afin de ne pas gêner les usagers. À partir du 1er septembre 2017, les transports interurbains relèveront des compétences de la Région suite à la loi NOTRe. Toutefois, la gare routière restera une propriété du Département et le réseau actuel sera maintenu jusqu’au 1er septembre 2018 pour laisser le temps à la Région de réorganiser l’offre de transports dans le Var.

 

  • 80 jeunes accueillis au Muséum départemental du Var dans le cadre du projet "C’est mon patrimoine"

Publié le 08/08/2017

"Partout, pour tous, le Var acteur de votre quotidien", telle est la volonté du Département. Et parmi les points principaux de sa politique, on retrouve l’accès facilité à la culture pour l’ensemble des résidents du territoire varois. Voilà pourquoi, le Conseil départemental a, une nouvelle fois, participé au projet "C’est mon patrimoine" au Muséum départemental. Le thème proposé à Toulon fait référence à l’exposition temporaire en cours: "Le Las et son benthos" - l'ensemble des organismes aquatiques vivant à proximité du fond des mers et océans, des lacs et cours d'eau.

Ainsi, du 10 au 21 juillet, le Muséum départemental du Var, en coordination avec l’association départementale des Francas du Var, a ouvert ses portes à près de 80 jeunes de 6 à 17 ans issus de six structures d’accueil et de loisir*. "Pendant ces journées culturelles, on propose aux enfants de découvrir le fonctionnement de la nature via des activités de loisirs" explique Frederic Gauci, de l’association les Francas du Var. Durant ces 11 jours, différents parcours leur ont été proposés, et notamment l’exploration de la grotte de la Baume, trésor caché de Toulon, pour les adolescents. Les plus jeunes ont, quant à eux, pu visiter le Muséum et le jardin du Las.

Toutes ces activités ont ensuite donné lieu à des interprétations artistiques, allant de la vidéo et du dessin aux pièces de théâtre. Ces productions ont été présentées devant les visiteurs, les parents des participants mais aussi la conseillère départementale Hélène Audibert, lors d’une journée de restitution le 21 juillet. Lors des éditions précédentes, le Muséum départemental du Var était déjà l’un des rares musées d’histoire naturelle à participer dans toute la France à l’opération, et faire ainsi reconnaître une culture naturaliste comme un élément à part entière du patrimoine. Le dispositif est revenu cette année avec un nouveau nom mais un succès toujours au rendez-vous.

* Centre social et culturel Toulon centre, Centre de loisir Strassel, Association Amitiés cités, Centre social et culturel Toulon ouest, Centre de loisir la Florane, Association Nouvel Horizon

 

 

 

  • Le Département soutient l’équipage du Team TPM pour le Tour de France à la voile

Publié le 25/07/2017

C’est leur première participation mais ils ne manquent pas d’envie et d’énergie. Les jeunes varois du Team TPM ont pris le large, à bord de leur trimaran Diam 24, à l’occasion de la 40e édition du Tour de France à la voile.

C’est le 7 juillet, à Dunkerque, que l’aventure a commencé pour les six marins qui composent le jeune équipage, formé au Yatch Club de Toulon et au COYCH de Hyères. Il est dirigé par le skipper toulonnais Maxime Blondeau qui a, à son actif, deux titres de vice-champion du monde et d’Europe, et est managé par Fabien Henry, quintuple champion du Tour de France à la Voile. Dans le cadre de sa politique de développement du sport et d’accompagnement des sportifs, le Département du Var sponsorise l’équipage TPM tout au long de la course.

Cet événement est une belle occasion pour ces jeunes talents de se mesurer aux exigences de la compétition de haut niveau et de progresser dans leur maîtrise de la course. En deuxième position dans le classement amateur durant une grande partie du championnat nautique, l’objectif de l’équipe, pour cette fin de compétition, est de tenter de figurer dans le classement "jeune" (18-25 ans).

Cette édition 2017 emmène les 29 teams (un record de participation depuis que la compétition se dispute sur un Diam 24) dans huit villes différentes en un peu plus de trois semaines avant d’arriver à Nice le 30 juillet, lieu de la neuvième et dernière étape.

 

  • Le Département, partenaire du festival Jazz à Toulon

Publié le 20/07/2017.

Le Var compte un nombre important de festivals et beaucoup d’entre eux participent à l’attractivité culturelle des territoires varois. Parmi eux, le festival Jazz à Toulon qui, depuis sa création, a su allier une programmation locale, nationale et internationale. Voilà pourquoi, le Département du Var a subventionné à hauteur de 74 000 euros le "Comité officiel des fêtes et des sports de Toulon", organisateur de l’événement. Ce comité a pour but et mission d’assurer des manifestations artistiques et culturelles tout au long de l’année. En 2017, l’association a prévu quatre grandes manifestations majeures dont la première est la 28e édition du Festival Jazz à Toulon du 18 au 23 juillet. Unique en son genre, il est un des rares festivals de jazz à être gratuit dans le Sud de la France. Avec près de 10 jours de concerts, les groupes se sont donnés pour mission de faire vibrer les places du centre-ville de Toulon. C’est aussi l’occasion de découvrir les talents locaux, des groupes émergents et des jeunes prodiges du jazz. Durant toute la durée du festival, le "Comité officiel des fêtes et des sports de Toulon" organise également des ateliers de musique permettant aux artistes amateurs d’être aidés et conseillés par des artistes accomplis. 

 

  • Le Département, partenaire du Rockorama festival

Publié le 18/07/2017

C’est une fois de plus à la Tour Royale de Toulon que s’est déroulé le festival Rockorama. Du 29 juin au 2 juillet, près de 2 300 amateurs de rock et de dérivés pop et électronique ont pu se retrouver et profiter d’un festival original dans un cadre magnifique. Conciliant journées de concerts gratuits et soirées à petit prix, Rockorama est un événement qui sort des sentiers battus.

En effet, très attaché à l’actualité du mouvement "indé", le festival présente des groupes éloignés des standards commerciaux. Cette 9e édition a été soutenue et financée par le Département à hauteur de 3 000 euros dans le cadre de son soutien à la dynamique culturelle des territoires. Selon la politique établie, le Conseil départemental soutient en priorité les festivals portés par une ligne artistique spécifique et à rayonnement régional comme c’est le cas pour le Rockorama festival. 

 

 

  • Le compte administratif 2016 adopté par Département présente des finances saines

Publié le 07/07/2017

Avec 77,7 millions d'excédent, la situation financière du Département est saine. Le Président du Département, Marc Giraud, l'a réaffirmé lors de la séance plénière du 27 juin à Draguignan. "Notre gestion a permis de maîtriser nos dépenses de fonctionnement et de diminuer l'encours de la dette", a-t-il indiqué avant le vote. Le compte administratif témoigne des efforts de gestion de la collectivité pour mener à bien les politiques départementales et agir pour les Varois, et ce malgré une pression économique accrue liée aux baisses des dotations de l’État et à l'accroissement des dépenses de solidarité.

Les dépenses de fonctionnement se sont élevées à un peu plus d'1 milliard d'€. Elles ont couvert à 55 % des dépenses sociales : financements du RSA et de l'insertion, de la Prestation de compensation du handicap (PCH) et de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), des versements qui ont augmenté de 10 millions d'€ par rapport à 2015. Les nouvelles dépenses issues de la loi relatives à l'adaptation de la société au vieillissement ont été couvertes par de nouvelles aides versées par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Néanmoins, l'ensemble des concours financiers de l’État est loin de couvrir les dépenses sociales transférées au Département. Le reste à charge des allocations individuelles de solidarité a représenté en 2016 pour la collectivité, 145 millions d'€.

Pour financer ses politiques, le Département a encaissé 1,146 milliard d'€ de recettes de fonctionnement en 2016, soit 20 millions d'€ de plus que l'année précédente. Cette évolution est essentiellement liée à la hausse des Droits de mutation à titre onéreux (DMTO) prélevés sur les ventes des biens immobiliers, de terrains, de fonds de commerce ou de titres de société. Ces droits se sont élevés à 287 millions d'euros en 2016, soit 25 % des recettes de fonctionnement, mais après contribution du Département du Var au fonds de péréquation des DMTO et au fonds de solidarité de la collectivité, l'encaissement net a été ramené à 254 millions d'€.

La collectivité affiche un niveau d'investissement de plus de 129 millions d€, hors remboursement de la dette. Plus du tiers est versé sous forme de subventions d'équipement.

Par ailleurs, l'effort a été maintenu sur les charges de gestion. Le désendettement s'est poursuivi en 2016 pour la 3e année consécutive. Le taux d'endettement diminue de 4 points par rapport à 2015, ramenant la capacité de désendettement à 5 ans, contre 7,4 ans en moyenne en France*.

* source DGCL

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

  • Depuis son ouverture en 2011, le Théâtre Liberté est subventionné par le Conseil départemental 

Publié le 04/07/2017.
Le Théâtre Liberté, scène nationale ancrée au cœur de la ville de Toulon, a pour partenaire le Conseil départemental du Var. Dirigé par Charles Berling et Pascale Boeglin-Rodier, l'établissement culturel a présenté récemment sa saison 2017-2018. Chanson, théâtre, danse, festivals, création et production de spectacles… Un projet artistique exigeant, d'envergure internationale, rendu possible en partie grâce au soutien financier que le Département du Var apporte au Liberté. Le Conseil départemental a épaulé le Théâtre Liberté dès son lancement et lui octroie, depuis 2014, une subvention annuelle de fonctionnement de 634 000 €. Une subvention qui permet à la structure d'appliquer une politique tarifaire abordable favorisant ainsi l'accès à la culture pour tous, chère au Département. Côté investissements, en 2015, les élus du Conseil départemental varois avaient voté une subvention de 25 000 euros pour l'acquisition d'un véhicule utilitaire. En 2016, 10 000 € ont aussi été octroyés par le Département au Théâtre Liberté pour financer l'accessibilité du site Internet et l'achat de matériel scénique.

 

 

  • 20e Challenge Inter-Collèges : la remise des prix a eu lieu au Conseil départemental du Var

Publié le 22/06/2017.

21 collèges varois, soit environ 6 000 élèves de 6e et 4e ont participé au 20e Challenge Inter-Collèges de sécurité routière cofinancé par l’État et le Département du Var. Action unique en France, elle est menée par la Maison de la Sécurité routière du Var (MSR-Var), structure créée par le Conseil départemental du Var en partenariat avec la Préfecture du Var. Le Challenge Inter-Collèges est animé par l’Éducation Nationale dans le cadre du Plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR). De nombreux partenaires institutionnels et associatifs y participent. 
Les collégiens récompensés pour leur réalisations et leur participation au Challenge Inter-Collèges ont été reçus, mardi 20 juin, dans l'Atrium du Conseil départemental, à Toulon. En effet, toutes les classes engagées dans ce challenge ont présenté un travail artistique issu de leur réflexion sur la sécurité routière et des différents ateliers de sensibilisation aux risques de la route auxquels elles ont participé au cours de l'année scolaire. "Il y a un besoin de prévention active auprès des futurs conducteurs que vous êtes. Votre mobilisation est un investissement d'avenir", a déclaré Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et éducation, avant de remettre les différentes récompenses aux côtés de Karine Nazury, coordinatrice départementale sécurité routière pour le second degré et Kevin Mazoyer, directeur de cabinet du Préfet du Var. Le premier prix a été attribué au collège Marie-Mauron de Fayence, le deuxième au collège Yves-Montand de Vinon-sur-Verdon et le troisième au collège Joseph-d'Arbaud de Barjols. "Accompagnés par notre professeur d'Arts plastiques, nous nous sommes inspirés du travail de Keith Haring afin de réaliser une œuvre collective", ont expliqué Malou et Baptiste, représentants d'une des classes de 6e du collège de Fayence. "Nous étions super-motivés par ce projet qui nous a aidé à prendre conscience des dangers de la route". Objectif atteint pour le Département du Var qui, en finançant cette action, complète l'éducation routière des collégiens varois. 

Tous les collèges ayant participé au Challenge ont reçu un diplôme: 
Henri-Nans à Aups ; Joseph-d'Arbaud à Barjols ; Jean-Moulin et Paul-Cézanne à Brignoles ; Jean-Rostand à Draguignan ; Marie-Mauron à Fayence ; Les Chênes à Fréjus ; Gustave-Roux et Marcel-Rivière à Hyères ; Jean-L'Herminier à La Seyne-sur-Mer ; Henri-Bosco à La Valette-du-Var ; Les Eucalyptus à Ollioules ; Reynier à Six-Fours-les-Plages ; Vallée du Gapeau à Solliès-Pont ; Django-Reinhaardt et La Marquisanne à Toulon ; Paul-Emile-Victor à Vidauban ; Yves-Montand à Vinon-sur-Verdon ; Sainte-Marthe à Cuers ; Externat Saint-Joseph à Ollioules et Le Vigneret au Plan-du-Castellet. 

 

  • Les 2, 3 et 4 juin, le Département a organisé les "Rendez-vous aux jardins" au jardin du Las et au Muséum départemental du Var

Publié le 19/06/2017

Sentir, écouter, humer, se balader, apprendre… Les 2,3 et 4 juin, plus de 2 200 jardins, publics et privés, historiques et contemporains, ont ouvert leurs portes à l’occasion des "rendez-vous aux jardins". C’est autour du partage mais aussi du plaisir et de la découverte, qu’ont été proposés ces rencontres dans toute la France.

À Toulon, le Muséum départemental du Var situé au cœur du Jardin du Las, un espace naturel sensible, classé Jardin remarquable, a accueilli pendant ces journées, plus de 250 visiteurs. C’est dans ce jardin que des guides naturalistes ont partagé leurs regards d’experts sur la vie animale, les roches, et le patrimoine végétal d’une rare beauté, venu d’Orient, d’Extrême-Orient, d’Afrique, d’Amérique et d’Océanie.

En parcourant les salles du Muséum, c’est toute la nature varoise que les visiteurs ont pu observer. Le Var est l'un des rares départements français à être doté d'un Muséum d'histoire naturelle entièrement consacré à la mise en valeur de son patrimoine naturel. Créé en 1888 et géré par le Conseil départemental depuis 2003, le Muséum se veut résolument tourné vers le XXIè siècle et les problématiques liées au développement durable et à la protection de la nature. Il reste cependant fidèle aux missions réglementaires d'un établissement classé "Musée de France".

Contact :
Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var
737 chemin du Jonquet à Toulon
Tél. : 04 83 95 44 20
facebook.com/MuseumdeToulon

 

  • Le Département, partenaire du SMAC Festival à Toulon

Publié le 08/06/2017

Le Supermarché de l’art contemporain Festival a repris ses quartiers à Toulon, sur la Place d’Armes, et en cœur de ville. Peinture, sculpture, gravure, et dessin…

Pendant trois jours, du 26 au 28 mai, des expositions, des animations, des ateliers, des performances, et des rencontres artistiques, ont permis au public de découvrir de nombreuses œuvres d’artistes contemporains. L’association SMAC Festival est subventionnée par le Département pour un montant de 5 000 €, dans le cadre de son soutien à la diffusion culturelle. Cette année, la structure a lancé un nouveau concept "Dedans–Dehors". Cette nouvelle organisation s’inscrit dans le cadre de l’évolution culturelle et artistique du centre ville de Toulon et notamment la réhabilitation de la rue Pierre Sémard en "Rue des Arts". Sur la Place d’Armes, un espace de liberté "Dedans" ouvert à une vingtaine d’artistes. Des œuvres étaient proposées à la vente, des ateliers et des performances artistiques et musicales étaient également programmées. Avec "Dehors", c’est un large choix de galeries, d’associations artistiques et lieux culturels qui ont ouvert leurs portes pour partager avec le public leur passion de l’art. Ces journées dédiées à la découverte de l’art, et des artistes, permettent d’offrir aux Varois et Varoises une offre culturelle de proximité. Cette initiative illustre l'axe de la politique culturelle du Département "partout et pour tous".

 

 

 

  • Le Département encourage la jeunesse varoise avec la prime au BAFA et BAFD

Publié le 31/05/2017.

Dès son arrivée à la Présidence du Département en avril 2015, Marc Giraud a souhaité refonder la politique jeunesse départementale.

En créant un nouveau dispositif d'aides à la formation aux métiers de l'animation, le Département encourage les jeunes à obtenir un premier emploi et un salaire en devenant animateur en accueil de loisir ou en séjour vacances. Une prime de 150 € est accordée, sous conditions de ressources, à ceux qui viennent de réussir le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) et le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD). La formation doit être assurée par un organisme habilité par la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale. Ces diplômes * permettent d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances et centres de loisirs et sont délivrés par le ministère de la Jeunesse et des Sports. La prime, si elle est accordée, est versée au bénéficiaire du BAFA ou du BAFD ou à sa famille s'il est mineur.

Conditions d'attribution de l'aide :

• pour le BAFA : être âgé de 17 à 26 ans et domicilié dans le Var

• pour le BAFD : être âgé de 21 à 26 ans et domicilié dans le Var et titulaire du BAFA ou d'un diplôme permettant d'exercer les fonctions d'animation.

Toutes les informations sont sur le site du Département : var.fr.

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var,
- en téléchargement sur var.fr, rubrique Var Jeunesse.

Contact :

Direction des Sports et de la Jeunesse

L’Hélianthe, rue Emile Ollivier à Toulon

Té. : 04 83 95 71 00

* Seuls les diplômes obtenus à compter du 1er avril 2016 sont éligibles.

 

  • L'expertise sanitaire du Département au service des collectivités, des entreprises et des particuliers

Publié le 24/05/2017.

Il y a 10 ans, tous les Départements disposaient d’un laboratoire public d’analyses. Il n’en reste qu’une soixantaine aujourd’hui en France, dont celui du Var. Suite aux réformes et à l’ouverture de l’activité à la concurrence, le Conseil départemental a non seulement fait le choix de conserver son laboratoire, mais il a aussi voulu optimiser son fonctionnement et développer ses champs d’intervention. Le laboratoire départemental d’analyses et d'ingénierie du Var se positionne aujourd’hui comme un acteur central de la gestion des risques sanitaires et environnementaux dans le département.

Entièrement restructuré en 2016, il est implanté sur deux sites, Toulon et Draguignan, pour une meilleure proximité. Le site toulonnais est spécialisé dans les analyses chimiques environnementales. Le site dracénois réalise, lui, les analyses microbiologiques alimentaires, vétérinaires, et de l’environnement.

Si la structure exerce des missions confiées par l’État et des contrôles imposés par la loi, elle propose aussi aux particuliers, aux entreprises et aux organismes publics, des contrôles préventifs. Ses prestations vont du prélèvement aux conseils, en passant bien sûr par l'analyse. Les domaines d’intervention concernent la santé animale, l’hygiène alimentaire, l'eau, l’environnement mais aussi l’air intérieur et le bruit.

Le site de Toulon, comme celui de Draguignan, est accrédité par le Cofrac, un organisme indépendant, selon le référentiel NF EN ISO 17025. Le laboratoire départemental dispose de nombreux matériels extrêmement performants. Associés à l'expertise des équipes, ils permettent une grande réactivité et des réponses dans les meilleurs délais à toutes les demandes analytiques. Plus de 40 000 échantillons sont analysés chaque année par la structure départementale.

Laboratoire départemental d’analyses et d'ingénierie du Var - 6 avenue François Cuzin - Toulon. Tél. 04 83 95 32 30, LDAI83@var.fr

 

 

  • Samedi 6 mai, l’Hôtel des Arts du Département a fêté les ateliers de peinture dans le centre ville de Toulon

Publié le 17/05/2017.

Le Département a organisé la grande fête des ateliers de peinture de rue, samedi 6 mai, dans le centre ville de Toulon. Elle a réuni près de 120 enfants et parents qui ont participé chaque samedi matin aux ateliers de peinture de rue. Autour de l’exposition "Regards d'Enfants", tous les travaux des ateliers de peinture réalisés par les enfants, entre septembre et mai 2016, étaient présentés. Un parcours d’animations avec un spectacle de magie et musical était organisé autour de l’exposition. Cet atelier a été créé en 2013 en partenariat avec l’association Arts et développement et le centre social de Toulon centre. Cette démarche vise non seulement à développer la création artistique mais également à proposer une action éducative et sociale. Tous les samedis de 10 h 30 à 12 h 30, place Vatel à Toulon, les enfants du centre social viennent dessiner, peintre, ou créer des structures en 3D. Les dessins sont en lien avec l’exposition de l’Hôtel des Arts ou libres. Des moments conviviaux clôturent fréquemment ces matinées. Tout le matériel nécessaire à la création est mis à la disposition des participants par le Conseil départemental. L’accès est libre et gratuit, chacun vient quand il veut ! Désormais, l’atelier est animé par un plasticien toulonnais, William Bruet, par les médiateurs de l’Hôtel des Arts et les animateurs du centre social de Toulon centre. Une trentaine d’enfants, de 3 à 13 ans, y assistent chaque samedi matin. 190 enfants sont accueillis dans l’année et plus de 40 ateliers sont organisés.

 

  • Les collégiens varois et canariens du projet Trip and Speak accueillis à l'Hôtel du Département

Publié le 11/05/2017.

Les collégiens varois et canariens du projet Trip and Speak accueillis à l'Hôtel du Département

Le 24 avril dernier, les trois classes des collèges varois participant* au projet européen Trip and Speak, ont été reçus au Conseil départemental du Var à Toulon. Les élèves étaient accompagnés de 22 jeunes canariens.

Ce projet, pour lequel le Département a reçu un financement européen d'un montant de 183 520 €, vise à comparer les pratiques éducatives françaises et espagnoles. Une partie des collégiens varois s'est rendue à Lanzarote, dans les Îles Canaries, à la fin du mois de mars. En retour, 22 élèves canariens ont passé la semaine du 24 au 30 avril dans le Var. La visite du bâtiment des Lices à Toulon, siège du Conseil départemental, leur a permis d'apprendre le rôle de cette collectivité territoriale. Au cours du séjour, les adolescents ont travaillé sur la rédaction du guide touristique "Le canari bleu". Les professeurs, de leur côté, ont échangé sur leurs pratiques pédagogiques. Les jeunes espagnols ont également découvert le Var et ses paysages, le Mont-Faron, Porquerolles, Saint-Tropez, la plage des Sablettes à La Seyne ou encore Sanary.

Deux autres voyages d'échanges sont programmés pour l'année prochaine.

* collèges participant : collèges Ravel et La Marquisanne à Toulon, collège Daudet à La Valette.

 

  • Le Département a réuni les joueurs des 5 clubs élites du Var et 180 jeunes au parc des sports de La Valette

Publié le 05/05/2017.

Permettre aux jeunes de rencontrer de grands joueurs n'est pas un vain mot dans le Var.

Le Département met en place de nombreuses actions avec les clubs élites du Var. Ces missions d'intérêt général (MIG) ont connu un point d'orgue en avril à La Valette. Organisée au parc des sports Vallis Laeta, la journée Sport élite a permis à 180 jeunes varois, âgés de 13 à 15 ans, de rencontrer les joueurs de 5 clubs élites du Var : Rugby club toulonnais (RCT), Hyères Toulon Var Basket (HTVB), Toulon Saint-Cyr Var Handball (TSCVH), Saint-Raphaël Var Handball (SRVH), Saint-Raphaël Var Volley-ball (SRVVB). Les adolescents, issus de centres de loisirs, de clubs sportifs et du Centre départemental de l'Enfance géré par le Département, ont joué tour à tour au rugby, au basket, au handball et au volley. Ils se sont affrontés lors de mini tournois, et ce sont les professionnels eux-même qui ont arbitré les matchs.

Cette journée, placée sous le signe de l'esprit sportif et de l'excellence, a aussi donné lieu à beaucoup de plaisir et de fierté ! 

 

 

  • Une exposition unique du Département à ne pas rater à l'abbaye de La Celle.

Publié le 27/04/2017.
L'exposition Des Dieux et des Hommes s'installe à l'abbaye de La Celle jusqu'au 17 septembre. Après une première expérimentation l'année dernière, le Département confirme avec ce nouvel événement sa volonté de faire de l'emblématique propriété départementale qu'il restaure depuis vingt ans, un espace culturel majeur mêlant art et patrimoine.
Première d'un cycle de deux expositions, Des Dieux et des Hommes consacre, l'archéologie à travers des vestiges issus de fouilles réalisées dans le Var. 
Dans le dortoir et le réfectoire de l'abbaye entièrement réhabilités, plus de cinquante pièces remarquables sont à découvrir autour du thème du polythéisme et des croyances à l'époque romaine dans le Var. Parmi elles, des pièces jamais exposées auparavant comme la colossale tête de Minerve en marbre trouvée à Fox-Amphoux ou le torse d'Artémis d'Éphèse prêté par la Ville de Toulon. D'autres objets évoquent les dieux antiques : sculptures et reliefs en pierre, statuettes en bronze, objets usuels tels que les lampes à huile... 
Conçue et réalisée par le service du Patrimoine et de l'Archéologie du Département du Var, l'exposition met en lumière la place prépondérante que tenait, dans les sociétés antiques, le monde spirituel. Pour une grande partie de la population confrontée à des réalités quotidiennes et des phénomènes naturels inexpliqués, obtenir l’intercession d’êtres supérieurs était essentiel. Les cultes restaient cependant très libres. Quatre grands thèmes sont développés : le culte impérial, le Panthéon des dieux romains, les divinités secondaires et les cultes locaux, les cultes orientaux. Le cycle se poursuivra à l'automne avec une nouvelle exposition d'art contemporain proposée par le centre départemental d'art contemporain. 
Le monument et l'exposition sont accessibles du mardi au dimanche. L'entrée est gratuite, car le Département du Var défend la culture partout et pour tous.

Abbaye de la Celle - place des Ormeaux. Du mardi au dimanche, de 10 h 30 à 12 h 30 et 13 h 30 à 17 h 30. Visite commentée possible à partir de 4 personnes. Tél. 04 98 05 05 05 - abbayedelacelle@var.fr

 

  • L'Hôtel des arts, centre d'art du Département du Var, consacre une belle exposition à Richard Baquié

Publié le 14/04/2017

"Déplacements" est un parcours artistique dédié à l’œuvre de Richard Baquié, dans l'ensemble des espaces de l'Hôtel des Arts du Conseil départemental, à Toulon.

Richard Baquié a traversé les années 1980 à 1990 avec une énergie et un talent exceptionnels, qui lui valent d’être considéré comme l’une des figures artistiques dominantes de cette période. Vingt ans après le décès prématuré de l'artiste, l’Hôtel des Arts, lui dédie une exposition jusqu'au 7 mai 2017.

Elle a pour ambition de participer à une relecture de son travail. Richard Baquié a développé une œuvre où se croisent peintures, photographies, sons, films, images et textes poétiques ainsi qu'assemblages d'objets industriels. Richard Baquié a toujours agi par une série de déplacements, ce que l'examen attentif de son travail montre aujourd'hui clairement. Le Département du Var honore cet artiste d'origine marseillaise à travers cette rétrospective d'une quarantaine de pièces.

Exposition à découvrir jusqu'au 7 mai 2017, du mardi au dimanche de 10 h à 18 h. Visites commentées grand public tous les mercredis à 15 h 30. Entrée libre.

Hôtel des Arts, rue Saunier - BP 5112 - 83093 Toulon cedex

 

  • Un budget cohérent pour le bien-être des Varoises et des Varois

Publié le 06/04/2017

Le budget primitif 2017 du Conseil départemental du Var a été adopté mardi 4 avril, en séance plénière à Toulon. Ce "budget réaliste et cohérent", comme l'a précisé Marc Giraud, président du Département, tient compte des nombreuses contraintes financières imposées à la collectivité. La diminution des dotations de l'État, pour l'année en cours, s'élève au total à 26 M€. En effet, à la baisse reconduite de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) s'ajoutent l'absence de nouvelles mesures dans la loi des finances 2017 pour compenser la charge des Allocations individuelles de solidarité, la mise en œuvre de la loi relative à l'Adaptation de la société au vieillissement et le financement du transfert de la compétence Transport à la Région Paca dans le cadre de la loi NOTRe.

Malgré ces nouvelles contraintes, le Conseil départemental a présenté au vote de ses élus un budget 2017 qui s'équilibre en recettes et en dépenses à 1 280 310 222 €. "Nous agissons dans l'intérêt général, pour le bien-être des Varoises et des Varois", a insisté le président du Conseil départemental rappelant aussi qu'il avait été contraint, cette année, d'augmenter le taux d'imposition sur le foncier bâti de 1,5 %. Ce taux correspond, "au centime d'euro près", aux 4 M€ amputés par le Gouvernement qui a imposé à la collectivité un nouveau mécanisme de péréquation de la dotation de compensation de la réforme de la Taxe professionnelle (- 3 M €) et une baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de la fiscalité directe locale (- 1 M €). 30 M€ du budget du Département seront cette année encore consacrés à l'aide aux communes. "Ce n'est pas obligatoire mais nous le faisons quand même", a indiqué Marc Giraud. 

 

  • Avec le dispositif Var Jeunesse, le Département aide les familles ayant des revenus modestes

​​Publié le 31/03/2017

Partir en colonies ou en voyage scolaire, c'est l'occasion de s'évader, de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles activités. Le Département du Var, acteur du quotidien de toutes les familles varoises, a lancé, en mars 2016, un dispositif d'aides individualisées pour permettre aux enfants de partir. En aidant un plus grand nombre de foyers en tenant compte de leur situation financière, le Département conforte ainsi son soutien aux familles modestes, et également à celles ayant des revenus moyens. Il peut prendre en charge une partie du séjour jusqu'à 450 € au maximum pour une colonie et 200 € pour un voyage scolaire avec nuitées sous réserve de remplir certains critères.

Pour un voyage scolaire, le Conseil départemental a souhaité, en 2017, élargir ses conditions d'éligibilité pour permettre à davantage d’enfants de participer à ce séjour. Il a étendu la durée du séjour jusqu'à 8 jours et l'a ouvert aux enfants de CP jusqu'à la 3ème. Près de 700 enfants ont pu bénéficier de ces aides en 2016.

Toutes les informations sont sur le site du Département 

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var.

Contact : Direction des Sports et de la Jeunesse
L'Hélianthe, rue émile Ollivier, à Toulon
Tél. : 04 83 95 71 00

 

  • Rapport d'orientations budgétaires pour l'année 2017 : le Var poursuit ses investissements et maintient l'aide aux communes malgré les baisses de dotations de l'État.

Publié le 23/03/2017

« Le Var est un tout, une unité et je suis le garant de cette unité » a déclaré Marc Giraud, président du Département du Var, à Draguignan, lors de la dernière assemblée plénière. Les conseillers départementaux étaient réunis dans la salle Édouard Soldani de l'Hôtel du Département afin de débattre des orientations budgétaires de l'année 2017. C'est Jean-Louis Masson, en tant que premier vice-président du Conseil départemental du Var et président de la commission Finances et administration générale et rapporteur du budget qui a présenté les objectifs de la collectivité varoise pour cette année. Des objectifs ambitieux malgré les contraintes financières qui pèsent sur le Département du Var. La mise en œuvre de la loi NOTRe impose aux Départements de transférer 50 % de la Cotisations de valeur ajoutée des entreprises (CVAE) aux Régions pour financer le transfert du transport interurbain et scolaire. Ainsi, au 1er janvier 2017, les recettes de la collectivité sont amputées de 40 M€. 
La dotation globale de fonctionnement, elle, recule de 22 M€. Enfin, la baisse de la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle à laquelle s'ajoute la baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de fiscalité directe locale font perdre 4 M€ au Département. Ces dernières contraintes financières, annoncées par le Gouvernement le 22 décembre dernier, ajoutées à l'augmentation des dépenses de financement des allocations sociales qui ne sont que partiellement compensées par l'État, ont contraint les élus à prendre une décision responsable. En 2017, la fiscalité départementale augmentera de 1,5 % afin de compenser ces 4 M€. « Cela représente, pour 62 % des Varois, une hausse d'impôt de 5 € par an. Voilà la réalité des choses », a relativisé Marc Giraud, président du Conseil départemental. « Il y a les mots, il y a les chiffres et il y a la réalité du terrain », a-t-il insisté. « Nous avons fait le choix de continuer à aider les associations, à aider les communes, à aider les établissements publics de coopération intercommunale, à aider les agglomérations ». Telle sera la ligne de conduite budgétaire, pour 2017, du Conseil départemental du Var. Cette année encore, il continuera d'investir dans de grands projets d'investissements parmi lesquels : 
- la poursuite de l'aménagement du Parc Nature situé dans les communes de La Garde et du Pradet,
- la réalisation des équipements sportifs pour le collège Joliot Curie à Carqueiranne,
- les travaux de restructuration des collèges Raimu à Bandol et Henri Nans à Aups,
- la livraison du collège de Carcès,
- l'aménagement des locaux permettant le regroupement des services du Département sur le site de La Loubière à Toulon,
- la restructuration du Pôle social à Draguignan
- la construction d'une antenne de la médiathèque départementale sur le site de l'ancien hôpital et la réorganisation des services sociaux dans le quartier Chalucet à Toulon,
- des travaux à Sainte-Maxime pour la création d'un centre territorial des routes et d'une Unité territoriale et sociale (UTS)
- le lancement de la déviation de Pierrefeu-du-Var,
- la participation au financement de l'échangeur de Sanary-sur-Mer,
- la poursuite des travaux sur la route départementale 25 entre Le Muy et Sainte-Maxime
- le développement du Très Haut débit, notamment notamment dans les zones rurales.

 

  • Le Département poursuit son cycle de conférences historiques à Toulon

Publié le 16/03/2017
Le Département a souhaité organiser un cycle de conférences historiques hivernal qui a la particularité de l’itinérance. En effet, chaque conférence donnée, l'est dans plusieurs villes du Var. Cette initiative, illustrant l'axe de la politique culturelle "partout et pour tous", a pour objectif de donner l’occasion, aux Varoises et aux Varois, d'écouter des professeurs d’université, spécialistes des sujets programmés. La qualité des conférenciers est l’autre signature de ces manifestations qui sont dispensées par des universitaires de renom, parmi les meilleurs de leurs spécialités, gage du sérieux et de la véracité des informations qui sont données. La première conférence de l'année 2017 avait eu lieu à Toulon, le 13 janvier, à l'Hôtel du Département. La seconde était organisée le 9 mars, et avait pour thème "Bonaparte, serviteur de la République ?" Elle était animée par Jacques-Olivier Boudon, Professeur en histoire contemporaine à l'Université de Paris-Sorbonne et Président de l'Institut Napoléon. Près de 200 personnes y ont assisté. Elle s'est poursuivie les 10 et 11 mars à Aups et à Brignoles. 

 

  • Le Département pilote du projet européen Trip and Speak

Publié le 16/03/2017

Parce que la découverte de la culture et de la langue des pays européens est primordiale, le Département, en charge des collèges, a participé au programme européen Erasmus + avec le projet Trip and Speak. Ce projet concerne trois collèges varois, Maurice Ravel et La Marquisanne à Toulon et Alphonse Daudet à La Valette ainsi que trois collèges espagnols des Îles Canaries. L'Académie de Nice a signé une convention avec les services de l’éducation des Îles Canaries. L'objectif est de comparer les pratiques pédagogiques en matière d'utilisation du numérique et d'enseignement des langues dans les collèges français et espagnols. Tous les élèves et professeurs impliqués dans ce projet travaillent sur la création d'un guide touristique commun pour les jeunes, Le Canari bleu.Ce projet, d'une durée de 2 ans, a reçu un financement européen d'un montant de 183 520 €. 
D'autres partenaires sont impliqués comme l’école d'ingénieur de Toulon, l'ISEN, avec la participation d'un sociologue qui réalise l'étude des pratiques pédagogiques ou encore la société de promotion extérieure de Lanzarote. ​
Dans la cadre de ce projet, différents échanges et voyages sont organisés. Du 20 au 26 mars, une partie des élèves varois vont se rendre aux Canaries pour découvrir leurs correspondants espagnols mais surtout leur culture, leur langue, leurs habitudes, leur quotidien. De même, les jeunes espagnols seront reçus en France en avril.
Le Département du Var a également organisé des séances photos et vidéos de chaque participant afin de développer des échanges numériques entre jeunes Varois et Canariens. Ces vidéos sont visibles sur la page Facebook Département du Var – Trip and speak.

 

  • Forum des formations et des métiers pour les collégiens de Toulon 

Publié le 16/03/2017

La compétence collèges, c'est le Département ! à ce titre, le Conseil départemental alloue une enveloppe financière de 30 000 € pour l'organisation des six forums des formations et des métiers. Elle permet de financer les frais de transport, de réception, de signalétique, et l'impression des fascicules d'information. Le Forum des formations et des métiers, organisé le 3 mars au gymnase du port Marchand à Toulon, concernait les élèves de 3e des établissements scolaires du bassin d'éducation de Toulon. Plus de 50 stands attentaient les 600 collégiens ce jour là. C'était l’occasion de découvrir les différents métiers ou les formations vers lesquels ils pourront s’orienter, de rencontrer des chefs d’entreprise, des professeurs ou des organismes de formation. "Il s'agit d'une action d'information mais également pédagogique qui permet aux élèves volontaires de présenter leur école autour d'un stand. Les jeunes sont vraiment demandeurs", précise Anne Boiron, principale adjointe au collège Maurice Genevoix à Toulon. Priska, Leily et Morgan tenaient le stand du lycée professionnel de Claret, et chacune présentait sa section "Accueil relation clients usagers, gestion et administration, et commerce : "C'est intéressant, nous rencontrons beaucoup d'élèves et cela fait partie de nos épreuves pour le BAC. Donc cela nous motive encore plus". Sur un autre stand, Virginie, Raphaël et Gilbert, professeurs au lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-Mer, présentent une nouvelle formation "le Brevet des métiers d'arts" : "Pour cette première édition, nous avons accueilli des élèves originaires d'Alsace, de Normandie, ou d'Avignon, le plus âgé a 56 ans, avec tous les niveaux, du BAC à BAC + 3. Nous proposons des cours pratiques mais également d'arts appliqués. Nous sommes, en quelque sorte, des créateurs d'artistes". Chaque année, dans les six bassins d'éducation*, le Département du Var et l'éducation nationale organisent une rencontre pour les collégiens varois, leurs parents, et les visiteurs, désireux de s'informer sur les différentes filières. Les communes et intercommunalités apportent un appui logistique notamment par la mise à disposition de salles. "Rationalité par rapport aux années précédentes, implication des élèves qui participent aux différents stands et grande diversité des formations et du public, tout cela a permis à la journée d'être une grande réussite", commente Michael Mistral, chef des travaux au lycée professionnel de Claret et co-organisateur du Forum. 

* Brignoles, Draguignan, Hyères, Toulon, La Seyne-sur-Mer, et Saint-Raphaël/Fréjus/Golfe de Saint-Tropez.

 

  • Le Conseil départemental participe au rayonnement de TVT Innovation

Publié le 09/03/2017

Le développement de l'innovation, facteur de compétitivité et d'attractivité du territoire varois, l 'enseignement supérieur et la recherche et l'accompagnement auprès des entrepreneurs font partie des missions de TVT Innovation depuis presque 30 ans. Basée à Toulon, cette structure est une véritable chaîne de l’innovation au service des entreprises et des territoires, que le Département du Var, membre fondateur, a soutenu depuis ses débuts.

En 2016, deux subventions lui ont été accordées pour un montant total de 517 000 euros. Bien implantée dans le paysage économique toulonnais, à la Maison du numérique et de l'innovation, propriété du Département du Var, au sein du quartier de la Créativité et de la connaissance et au Technopôle de la mer, TVT Innovation rayonne sur l'ensemble du territoire varois et même au-delà. C'est pourquoi le Conseil départemental du Var est un de ses partenaires majeurs. Depuis la loi NOTRe et la redéfinition des compétences des Conseils départementaux, le Département du Var ne dispose plus de la compétence « économique ». C'est donc TVT Innovation, dont il est membre, qui a récemment repris le flambeau du concours « Var Terre d'Innovation » créé en 2008 par le Département. Il a pour but de valoriser la capacité d'innovation des acteurs économiques porteurs de croissance pour le territoire varois. Les prix de la septième édition ont été décernés mardi 7 mars. 

 

  • Le HTV Basket évolue au plus haut niveau national : le club est soutenu par le Département

Publié le 22/02/2017

Le Hyères Toulon Var Basket est le club élite de basket du Var. L'aide du Département s'élève, cette année, à 555 000 €. L'histoire du club commence en 1948 avec la naissance du club sportif toulonnais. En 1952, c'est au tour de la ville d'Hyères d'avoir son club de basket-ball, le Omni sport hyérois. Il faut attendre les années 1970 pour que le basket connaisse un réel essor dans les deux communes. C'est en 1990/1991, que les deux clubs décident d'allier leurs forces et de fusionner.
Après quatre ans à évoluer en championnat PRO B, l'équipe phare du club a retrouvé, pour la saison 2016/2017, sa place en PRO A, le championnat élite du basket français. Le club a remporté l'an dernier le titre de champion de France. La subvention départementale a permis au club de se relancer au plus haut niveau, mais également de mettre en place de nouveaux projets, comme l'installation d'une fan zone à Hyères. Depuis 2015, l'ancien basketteur américain, Kyle Milling, est l’entraîneur de cette équipe. Deux saisons d'affilée, il a été désigné meilleur coach de PRO B.

Pour assister aux matchs à domicile du HTVB, il faut se rendre au Palais des sports de Toulon.

Plus d'informations sur www.basket-htv.com

 

  • Le Département : un partenaire important de l’opération de réhabilitation du quartier Chalucet

Publié le 22/02/2017
En plein centre de Toulon, sur l’emplacement de l’ancien hôpital Chalucet, à côté des jardins Alexandre 1er, un nouveau quartier va prochainement sortir de terre. Dédié à la créativité et à la connaissance, le site comprendra deux écoles réputées d’enseignement supérieur (École d’art et design TPM et Kedge business school), une pépinière d’entrepreneurs innovants, une médiathèque municipale et départementale, mais aussi des logements et un important pôle social. La réalisation de ce nouvel espace urbain de grande ampleur implique de nombreux partenaires*, dont le Conseil départemental engagé sur la réalisation de deux projets majeurs. La création d’une médiathèque départementale tournée vers le numérique et l’innovation d’une part. Véritable annexe de la médiathèque départementale de Draguignan, la structure départementale occupera 300 m2  au côté de la médiathèque municipale. Et d’autre part, la réalisation d’un grand pôle social destiné à remplacer et optimiser les actuels services sociaux et médico-sociaux implantés rue Lazare Carnot. La collectivité a la maîtrise d’ouvrage de ce projet. 
L’ensemble de l’opération, complexe en raison du multi partenariat, a été confié par concours à un cabinet d’architecture. C’est Corinne Vezzoni & associés, lauréat du concours, qui assure la maîtrise d’œuvre, le contrôle technique et la coordination de la construction. Les études de conception ont débuté début 2016, et les permis de construire ont été accordés en janvier 2017 pour l'ensemble des maîtres d'ouvrages.
La livraison des équipements, hors pôle social, est prévue pour l’automne 2019. 
Pour la réalisation du pôle social, plusieurs phases de travaux s’échelonneront d’ici 2019 et 2021. Le Département doit tenir compte de fortes contraintes concernant l'environnement urbain, les avoisinants, l'exploitation du site, les obligations patrimoniales et le tracé du tunnel sur l'emprise des projets.
La première phase comprend la démolition de la gendarmerie, rue Vincent Allègre, et la reconstruction, en lieu et place, de bâtiments destinés à recevoir le public. PMI, centre social, service actions de santé, adoption, protection de l’enfance, interventions en milieu familial... De nombreux services sociaux et médico-sociaux du Département seront réunis sur 4 282 m2 répartis sur six niveaux. La livraison de ces locaux est attendue pour juin 2019. 
Une deuxième phase, prévue entre 2019 et 2021, vise la réhabilitation, ainsi que la démolition et la reconstruction des bâtiments du site Lazare Carnot. Dédiés aux fonctions administratives, les lieux regrouperont les directions départementales œuvrant pour l’aide aux personnes en difficultés, l’Enfance, l’Insertion, et l’Autonomie.  
Le Département a voté une enveloppe de 27 millions d’€ pour réaliser ces travaux d’envergure qui devraient débuter dès le printemps 2017 après les phases de repérage d’amiante, le diagnostic déchet, le diagnostic structure, et les études géotechniques. 
* Ville de Toulon, Toulon Provence Méditerranée, Chambre de commerce et d’industrie du Var...

 

 

  • Le Département soutient les artistes varois à l'Hôtel des Arts à Toulon 

Publié le 16/02/2017

Un concert électro-pop de Fleur Sana (en duo) était programmé, ce jeudi 9 février, par la SMAC départementale Tandem (Scène de musiques actuelles départementale) au centre départemental d'art contemporain, situé à Toulon. La structure est subventionnée par le Département pour 432 000 €. Deux artistes, Fleur Sana et Fred Tanari, ont offert aux spectateurs, un concert où se mêlaient des mélodies et sonorités douces, rythmées par des appareils électroniques. Les textes écrits en français et en anglais, sont nourris de rencontres, inspirés de situations personnelles et d'un regard posé sur l'être humain. Compositrice, auteure et chanteuse, Fleur Sana, a partagé avec le public, nombreux ce soir-là, son univers musical qui sonne comme une belle évidence. "Je suis issue d'une famille d'artistes, mon grand père était chorégraphe et première étoile à l'Opéra de Paris. Mon père était mélomane de chant lyrique et musicien amateur. Dès l'âge de 6 ans, j'ai appris le chant et la musique électronique dans une école de musique. J'ai commencé à jouer dans plusieurs groupes, un peu de tout, musiques de monde et traditionnelles, rock, et électronique. Mon premier album "Start", sorti en décembre 2016, propose six chansons avec six paysages différents. C'est difficile de vivre en tant que musicien. Merci à l'équipe de l'Hôtel des Arts et à Tandem, aux spectateurs, car sans vous, nous ne sommes rien" , commente Fleur Sana. Depuis près de 4 ans, le Département organise des concerts gratuits à l'Hôtel des arts qui affiche complet régulièrement. Dix dates sont programmées en 2017 : pop, musiques du monde, folk, électro. Lieu de diffusion d'artistes émergents, et de groupes régionaux, le centre départemental d'art contemporain travaille en lien avec Tandem, son principal partenaire. "Le Département est très impliqué dans la SMAC. C'est à l'occasion de festivals, que nous repérons les futurs artistes. Nous leur proposons un accompagnement et un soutien afin de les aider dans leur création artistique. Nous participons également à la Fête départementale du livre et à la fête de la musique dans le jardin de l'Hôtel des arts avec de jeunes musiciens", explique Syvain Besse, co-directeur de Tandem. 

 

  • Des jeunes à la découverte de l'architecture contemporaine au collège Voltaire à Toulon 

Publié le 09/02/2017

Le Département a lancé un nouveau projet culturel et artistique à destination des collégiens afin de les sensibiliser au patrimoine bâti mais également à l'histoire et à l'art architectural du XXe siècle. Le Centre d'art contemporain du Département, en partenariat avec le CAUE* et l'éducation nationale, proposent un programme de découverte aux quatre collèges varois sélectionnés en 2016/2017 : Voltaire et Ravel à Toulon, Le Vigneret au Castellet et Gassendi à Rocbaron. Décliné en trois volets, le projet s'articule autour d'une séance de présentation en classe par une architecte du CAUE, une demi-journée de découverte des bâtiments, et trois demi-journées de travaux pratiques animés par une artiste plasticienne missionnée par l'Hôtel des arts à Toulon. Mis en place à partir de janvier 2017, un premier circuit a été effectué par le collège Voltaire à Toulon, le 2 février. "C'était une balade très sympa qui nous a fait découvrir plein de choses qu'on ne connaissait pas comme les moucharabiehs, les sgraffites qui sont des dessins sur le ciment, la mosaïque sur les façades", commente un élève. Ce projet pédagogique permet aux jeunes de découvrir les édifices les plus emblématiques de la ville et de s'approprier les espaces dans lesquels ils vivent. Ils ont découvert l'Hôtel de ville, appelé "la frontale", le bâtiment des douanes près du port de commerce, les halles municipales, la Poste, et l'ancienne Caisse d'épargne sur la place de la Liberté. Volumes, formes, matériaux et couleurs de grands bâtiments toulonnais... Ils acquièrent également des connaissances architecturales, et ont approché les styles : Art nouveau, Art déco... Une séance de croquis de l'ancienne Caisse d'épargne a clôturé cet après-midi où les jeunes ont pu s'initier aux perspectives et comparer leurs esquisses. Toutes les productions seront retravaillées, sur les conseils de la plasticienne, à l'occasion de prochaines sessions prévues à l'Hôtel des arts. Ils y seront exposés dans le courant de l'année.

*CAUE : Conseil Architecture Urbanisme Environnement Var

 

  • Le Département soutient la jeune création au Port des créateurs à Toulon

Publié le 09/02/2017
C’est un lieu unique dans le Var qui vient d’être inauguré à Toulon, place des savonnières. Le Port des créateurs, créé par la Ville en 2015, et confié par appel à projet à l’association du même nom, est un incubateur pour la jeune création et un accélérateur de projet pour les cultures émergentes. 
Le Département est partenaire du lieu depuis son expérimentation en 2015. Il lui a accordé 40 000 € en 2015 et 2016, et poursuit en 2017 son soutien à la structure qui a de nombreux projets. Dès le printemps, quatre lieux annexes devraient voir le jour à proximité : un logement de 60 m2 pour les artistes en résidence, un atelier/salle d'expositions de 50 m2, une vitrine éphémère pour les festivals toulonnais de 20 m2, et un café théâtre de 70 m2.
Installé sur 900 m2 en plein centre ville, le Port des créateurs est à la fois un espace d’échanges créatifs et un lieu ressources pour les artistes. Il leur apporte une aide logistique, stratégique et administrative. Ils peuvent par exemple bénéficier d’un appui pour développer leurs moyens de communication, rechercher des financements privés, participer à des cycles de conférences ou à des rencontres axées sur la professionnalisation... Côté création, une résidence d’artistes "Booster" est proposée chaque année par appel à projet, et des collaborations sont menées avec la Villa Noailles à l'occasion de la 2e édition du festival Design Parade à Toulon. 
Innovante et attractive pour la ville capitale et pour le Var, la structure a été inaugurée vendredi 3 février par Hubert Falco, sénateur-maire, en présence notamment de Marc Giraud, président du Département, d’Hélène Audibert, président de la commission Culture au Conseil départemental, et de Patrick Valverde, président du Port des créateurs.

 

  • Le Département aménage 8 000 m2 de bureaux à la Loubière à Toulon pour optimiser ses services

​Publié le 02/02/2017

C’est dans des bâtiments modernes et très fonctionnels, que s’installeront d’ici la fin de l’année 2017, près de 350 agents administratifs et techniques du Département. Actuellement répartis sur une douzaine de sites de l'aire toulonnaise, ils seront regroupés sur un seul et même lieu et pourront mutualiser leurs moyens. Le Département a donc souhaité rationaliser son patrimoine bâti et optimiser ses dépenses de fonctionnement. Il a réfléchi à une nouvelle implantation unique, dans des bâtiments adaptés aux nouveaux besoins. En 2015, il s’est saisi de l’opportunité de s’’installer sur l'ancien site GDF Suez, à La Loubière, en intégrant le projet porté par Vinci immobilier. Il a acheté, en VEFA*, 8 000 m2 de bâtiments sur les 14 500 m2 construits par le promoteur sur cette ancienne friche industrielle. Idéalement situés, les lieux sont à la fois proches de l'Hôtel du Département aux Lices, du centre de Toulon et du pôle multimodal qui réunit tous les transports en commun.

Le regroupement des agents permettra d'économiser 3 000 m2 de surface et par extension tous les frais d'entretien inhérents. Il évitera des déplacements polluants, mais aussi les réparations - fréquentes dans d'anciens bâtiments -, et les mises aux normes. Par ailleurs, les bâtiments répondant à la norme énergétique RT 2012, le déménagement des services du Département impactera de façon importante la facture énergétique. Quant à l’arrêt des locations de bureaux et de parking, les économies réalisées sont estimées à 960 000 euros par an.

Livrés nus par le constructeur, fin 2016, les trois bâtiments sont actuellement en cours d’aménagement par le Département. Les réceptions définitives des bureaux sont prévues au cours du deuxième semestre 2017. L’emménagement des agents devrait s’échelonner à partir de l’automne 2017.

Si ces nouveaux locaux ne sont pas amenés à recevoir du public, ils représentent pour les usagers un nouveau pôle départemental important.

* vente en état futur d’achèvement

 

  • L'Hôtel des arts du Conseil départemental propose des ateliers gratuits de création sonore 

Publié le 24/01/2017

Jouer et composer de la musique devant un ordinateur, c'est possible. Une nouvelle qui devrait plaire à tous ceux qui n'ont jamais su lire une partition ou qui ont abandonné trop tôt leurs leçons de piano... À l’Hôtel des Arts, centre départemental d'art contemporain situé à Toulon, des ateliers gratuits de création sonore sont organisés chaque samedi. Ils permettent de découvrir la Musique assistée par ordinateur (MAO). Avec cette discipline artistique, l’ordinateur devient un studio de création musicale, à la portée de tous. "Nous proposons aux participants de travailler sur le logiciel Ableton live qui est une référence pour de nombreux Djs, explique Lorine Beladina, attachée culturelle au sein de l'association Tandem, partenaire du Conseil départemental pour cette action. Ce samedi, nous sommes allés plus loin, avec un enregistrement live de guitare. Le but est de montrer tout ce qu'on peut faire avec un ordinateur à partir de sons enregistrés, de voix, ou de boîtes à rythme". Jeunes ou seniors, novices ou musiciens confirmés, chacun peut s'y essayer et, pourquoi pas, y prendre goût. Conçus comme des laboratoires de fabrication, ces ateliers sont basés sur l'entraide, le partage et la création. Micro, casque, ordinateur, clavier et logiciel... Tout le matériel nécessaire à la création est mis à la disposition des participants par le Conseil départemental. 

Les prochains ateliers de création sonore (Musique assistée par ordiateur) auront lieu les samedis 28 janvier, 4 et 11 février, 4,11,18 et 25 mars, de 15 h à 18 h. Ateliers gratuits ouverts à tous à partir de 13 ans. Places limitées – Réservations au 04 98 07 00 77 ou action-culturelle@tandem83.com

 

  • Le Département organise des conférences au Muséum d'histoire naturelle du Var

Publié le 17/01/2017

Dans le cadre de l'exposition La Paléontologie dans le Var au Muséum d'histoire naturelle du Var, Romain Garrouste, paléo-entomologiste au Muséum national d'histoire naturelle, a animé, le 11 janvier, une conférence sur Le charme discret des insectes fossiles.

Ce chercheur est spécialisé dans la biodiversité qui caractérise le monde des insectes.

Avec cette conférence, le Département, propriétaire du Muséum d'histoire naturelle du Var, a permis au public d'en découvrir plus sur les insectes qui constituent, depuis plus de 400 millions d'années, l'essentiel de la biodiversité sur notre planète. Pourtant, ils sont bien moins étudiés que la plupart des autres formes de vies fossiles. Cette rencontre passionnante a été l'occasion de découvrir tout l'intérêt de leur étude pour la cinquantaine de personnes présentes.

 

 

  • Toulon Saint-Cyr Var Handball, le club phare du handball varois est soutenu par le Département

Publié le 17/01/2017

Le club Toulon Saint-Cyr Var Handball (TSCVHB) est né de la fusion des deux clubs de Toulon et de Saint Cyr en 2005. Il est subventionné par le Département à hauteur de 235 000 €. Club phare du handball féminin français, il évolue au plus haut niveau du handball depuis sa création. Il remporte entre 2010 et 2012 trois titres majeurs : le Championnat de France en 2010, et la Coupe de France en 2011 et 2012. Le club est composé d'une équipe féminine évoluant en D1, d'une équipe réserve en N1, et des équipes jeunes inscrites dans toutes les compétitions nationales et d'un centre de formation. 
L'équipe élite féminine est composée de 20 joueuses, des internationales mais aussi des jeunes varoises issues du Centre de formation. Quelques joueuses formées au centre passent pro, ce qui est très rare dans d'autres clubs. Les entraînements ont lieu au gymnase de Vert Coteau et au Palais des sports à Toulon ainsi qu'à Saint Cyr, tous les matchs à domicile se jouent au Palais des sports.
Guillaume Gille, handballeur professionnel multi-médaillé intervient en tant que consultant sportif au TSVHB et apporte son aide au développement du club tant au niveau sportif que dans la relation avec les partenaires. Il est co-entraîneur de l'équipe de France masculine.
Le TSVHB réunit régulièrement près de 1 700 supporteurs et défend l'image du Var. Le club s'implique dans la vie locale à travers des ateliers ou manifestations organisées en partenariat avec le Département ou des actions croisées avec d'autres clubs sportifs. De grandes chaînes sportives ou la presse locale diffusent régulièrement les matchs.

 

  • Les services sociaux du Département proposent des ateliers de cuisine et de jardinage à Toulon.

Publié le 11/01/2017

Les travailleurs sociaux de l'Unité Sociale et Territoriale (UTS) de Toulon ont mis en place des animations autour des jardins passagers pour les usagers suivis par les services sociaux départementaux de l'aire toulonnaise.

Cette initiative permet aux personnes en difficulté d'échanger, de sortir de l'isolement, et de trouver des solutions à leurs problèmes.
Le jardin passager est un lieu de rencontres entre générations et entre cultures. Il favorise les échanges et le partage, le développement de liens sociaux de proximité par le biais d’activités ludiques, éducatives et sociales. Divers ateliers de cuisine et de jardinage sont ainsi régulièrement organisés dans des espaces aménagés au centre socio-culturel de Sainte-Musse.

Les participants sont accueillis le lundi matin à Sainte-Musse. Cette action sera organisée prochainement à l'Unité Territoriale et Sociale de Mayol à Toulon. Les usagers viennent découvrir la vie des jardins tout en entretenant leur espace. Ils cultivent des légumes de saison, les cuisinent et les consomment lors de repas partagés. C'est une bonne occasion de découvrir la nature, de toucher la terre, semer, planter, arroser et voir pousser les légumes avant de les déguster. Tout le matériel de jardinage est fourni gratuitement par le Département : semis, outils, locaux, denrées pour la cuisine.

 

 

 

 

  • Un nouveau carrefour giratoire sur la RD92 à La Florane

Publié le 03/01//2017

La RD92 qui relie les quartiers ouest de Toulon à Ollioules est très fréquentée. Sur cette voie desservant le lycée de La Cordeille et de nombreuses résidences et commerces, la circulation était régulièrement ralentie au carrefour de la Florane donnant accès aux Quatre chemins des routes par la rue Bonfante.

Le Département a donc souhaité fluidifier le trafic grâce à l’aménagement d’un giratoire. La zone étant très urbanisée, c’est la construction d’un petit giratoire à trois branches qui a été décidée. Un giratoire plus imposant aurait nécessité des procédures très longues. 

Le chantier qui a démarré le 19 septembre est en passe de s’achever. Outre la transformation du carrefour à feux, les travaux ont également porté, en partenariat avec la ville, sur le réaménagement des trottoirs et des arrêts de bus, sur l’enfouissement des réseaux aériens, la reprise de l'éclairage public et la réalisation d'aménagements paysagers. Le coût des travaux se montent à 480 000 euros. 
Depuis début décembre, la mise en giration est effective. Les travaux de finitions viennent de démarrer début janvier. Ils seront achevés à la fin du mois.

 

  • Les centres de solidarité du Département vous accueillent à Toulon

Publié le 03/01//2017

Vous rencontrez des difficultés familiale, sociale ou financière ? Vous avez besoin de connaître les prestations auxquelles vous avez droit ? Les services susceptibles de accompagner ? Les services sociaux du Département sont un relais privilégié pour vous aider à sortir d’une situation difficile.

Les travailleurs sociaux du Département pourront vous aider à faire valoir vos droits. Ils vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner, vous diront quels dispositifs existent selon votre situation. Si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils pourront vous aider à faire votre demande. Renseignez-vous pour connaître le centre social dont vous dépendez, selon votre lieu de résidence.

Le centre de solidarité Carnot à l’ouest de la ville, 132 avenue Lazare Carnot, est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 11 h 45 et de 13 h 30 à 16 h 45. Tél. 04 83 95 00 00.

En centre ville, le centre de solidarité Mayol, traverse des Minimes à Mayol, est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 50 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Tél. 04 83 95 23 67.

À Saint-Jean-du-Var, le centre de solidarité Turenne, 189 rue de Turenne, est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 45 à 17 h. Tél. 04 83 95 61 00.

A l’est de la ville, le Département vous accueille à la Maison des services publics de Sainte-Musse, 1 624 vieux chemin de Sainte-Musse, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Tél. 04 83 16 67 15.

 

  • Le Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var, un lieu culturel emblématique du Département

Publié le 03/01/2017

Établissement public à caractère scientifique et culturel labellisé "Musée de France" par le ministère de la Culture, le Muséum départemental du Var oriente son action autour des savoirs et des savoir-faire d'une culture naturaliste. Celle-là même qui se nourrit du travail des hommes et des femmes qui permettent de disposer d'objets et de connaissances sur la biodiversité et la géodiversité.

Le Muséum assure la conservation des collections patrimoniales, leur étude et leur valorisation par le biais d'expositions et d'actions de médiation. Il participe également à la recherche scientifique, notamment en s'associant à d'autres établissements. Depuis 2011, l’accueil du public se fait dans un bâtiment situé au sein de l'espace naturel sensible (ENS) du Jardin du Las. Il permet d'étendre le musée "hors les murs" en servant de lieu de médiation et de découverte de la biodiversité urbaine. Le jardin du Las a été labellisé "Jardin remarquable" en 2014 par le ministère.

Dans le cadre de ses expositions temporaires, le muséum présente jusqu’au 21 mars 2017 "La paléontologie dans le Var". Le Département expose plusieurs dizaines d’objets jamais montrés au public. En exclusivité, le visiteur découvre des reconstitutions grandeurs nature. Pour aller plus loin sur le sujet, de nombreuses conférences sont proposées, animées par des professionnels reconnus internationalement.

Mercredi 11 janvier 2017 à 17 h : "Pourquoi étudier les insectes fossiles ?", par Romain Garrouste, paléo-entomologue au Muséum national d'histoire naturelle.

Vendredi 27 janvier 2017 à 17 h : "La Terre avant les dinosaures", par Sébastien Steyer, paléontologue au CNRS.

Des visites guidées gratuites sont organisées pour les groupes constitués et les scolaires. Les réservations sont obligatoires.

Muséum d’histoire naturelle du Var – 737 chemin du Jonquet à Toulon. Ouvert du mardi au dimanche de 9 h à 17 h. Fermeture les lundis et jours fériés. Entrée gratuite. Tél. 04 83 95 44 20, www.museum-toulonvar.fr et facebook.com/MuseumdeToulon