Retour

Inauguration du pont de Taradeau

Inauguration du pont de Taradeau

Le Président Marc Giraud, a inauguré le pont de Taradeau, l'un des plus gros chantiers du Département lancé fin 2014.

Les inondations de 2010 ont marqué les esprits dans le Var et à Taradeau en particulier où la crue de la Florièye a occasionné des dégâts considérables. Pendant une demi journée, le niveau de la rivière a atteint 6 mètres, et sa largeur est passée de 3 mètres à 100 mètres.

La route départementale 10 et le pont menant au centre ville ont été emportés ainsi que de nombreuses habitations. Le nouveau pont de la Florièye, sur la RD 10, a été entièrement reconstruit par le Département du Var.

La reconstruction de ce pont est une opération emblématique et un des plus gros chantiers d'ouvrage d'art réalisés directement par le Département.

Le coût global de cette reconstruction est de 2 851 874 € TTC, dont 2 138 906 € pris en charge par le département, 712 968 € par l'état et 50 000 € par la commune de Taradeau.

Le vendredi 16 décembre 2016, l'ouvrage d'art a été inauguré par Mar Giraud, Président du Conseil départemental, en présence de nombreux élus, le maire de Taradeau, Gilbert Galliano, les députés Jean-Michel Couve et Olivier Audibert-Troin, ainsi que les conseillers départementaux Francoise Legraien et Claude Pianetti (canton de Vidauban), Nathalie Perez-Leroux et Louis Reynier (canton de Flayosc).

Après 17 mois de travaux, le nouveau pont de Taradeau a été rouvert à la circulation en mars 2016. Il permet aujourd'hui aux usagers de retrouver une circulation à double-sens et l'aménagement du lit de la rivière favorise le passage d'une plus grande quantité d'eau.

Avec un trafic journalier de 3 554 véhicules entre la RD 557 et Lorgues, de 6 576 véhicules entre Lorgues et Taradeau et 6 688 véhicules entre Taradeau et la RDN7 (chiffres 2013), la RD10 est une voie d'échange d'importance car située à proximité des zones urbanisées.

Elle fait partie de l'itinéraire principal permettant de relier le Haut Var à la Dracénie, et au-delà, l'est Var et du golfe de Saint-Tropez.

À la suite de cet événement, le Département du Var s’est engagé dès juillet 2011 dans l’élaboration du programme d’actions de prévention des inondations (PAPI), l’objectif étant de réduire les risques des inondations futures.

Pour limiter à l’avenir les conséquences d’une nouvelle crue de la Florieye, différentes mesures ont été prises : le remodelage des berges de la Florièye et les travaux de reconstruction du pont de la RD10. 

Image