Canton n°8 - Hyères

Véronique Bernardini
Véronique Bernardini
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 28 octobre 1966 à Hyères
Cadre supérieur chez Orange
Membre de la Commission permanente du Département
Membre des commissions Culture, Tourisme et Enseignement supérieur, recherche et innovation.
Représentante du département auprès de la Société publique locale Ingénierie départementale 83
Autres mandats :
3e adjointe au Maire de Hyères
Conseillère communautaire à l'agglomération Toulon Provence Méditerranée
Francis Roux
Francis Roux
Majorité départementale
Réélu en mars 2015
Né le 8 octobre 1950 à Paris
Médecin généraliste
4e Vice-président du Département.
Président de la commission Sport et jeunesse.
Membre des commissions Déplacements, communications et réseaux, Solidarités, Ports, mer et littoral et Accessibilité des services au public, ruralité et sécurité sanitaire.
Autres mandats :
1er adjoint au Maire d’Hyères
Vice-président de la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée
Contact : froux@var.fr
Canton n°8 - Hyères
Riche de 40 km de littoral, de ses îles d’or Porquerolles, Port-Cros et Le Levant... Le canton d’Hyères, où vivent 47 859 habitants, est à lui seul un joyau pour le Var. Tantôt insulaires, parfois même unique en Europe avec le fameux tombolo, les paysages participent à l’attractivité du canton et à son art de vivre qui mêle création contemporaine, tourisme durable et sports nautiques.
Centre de solidarité
Hyères
Nature
Ens Le Gapeau
Collèges
Jules Ferry
Gustave Roux
Marcel Rivière

 

  • Le Département soutient le club Vélo sport hyérois

Publié le 20/09/2017.

Créé en 1893, le club Vélo sport hyérois est aujourd’hui devenu une référence pour les cyclistes du Var. Avec près de 200 adhérents, il est également le plus grand organisateur de compétition de cyclisme dans la région Paca. Cette année, le Département a subventionné le club du canton de Hyères à hauteur de 15 000 euros, dont 5 000 euros pour l’organisation du championnat de France de cyclisme sur piste. "Cette compétition s’est déroulée pour la 20e fois au vélodrome de Costebelle à Hyères. Mais cette année était particulière car, après huit ans d’interruption, nous avons de nouveau réuni les coureurs des catégories élite et avenir", explique Gilbert Hermieu, président du Vélo sport hyérois. L’événement qui s’est déroulé du 12 au 19 août, est venu clôturer la saison de cyclisme sur piste pour les jeunes coureurs des catégories cadets et juniors issus de toute la France. Durant huit jours, plus de 10 000 spectateurs s’étaient donnés rendez-vous pour observer pas moins de 300 coureurs. Autant de compétiteurs qui se sont affronter sur différentes disciplines dans le but de décrocher un maillot de champion de France. 

 

 

  • Le Département investit pour les 1 750 collégiens scolarisés à Hyères

Publié le 12/09/2017

Depuis les lois de décentralisation dites "Lois Deferre" de 1982 et 1983, le Département est en charge des collèges et des gymnases et y investit près de 42,5 millions d’euros chaque année. Ce dernier s’occupe de 71 collèges et 37 gymnases répartis dans tout le Var, dont quatre* présents dans le canton de Hyères avec près de 1 750 élèves scolarisés dans trois collèges.

Toujours soucieux des meilleures conditions d’accueil, le Conseil départemental poursuit sa politique d’investissement pour favoriser la réussite scolaire et répondre aux besoins de ces derniers.

C’est également au Département que revient la tâche de veiller au bon fonctionnement des établissements. Ainsi, de l’armoire à pharmacie au ballon de sport, en passant par le bureau et la chaise de réfectoire, c’est à lui d’équiper en mobilier et matériel les collèges varois. Chaque année, 500 000 euros sont investis pour répondre aux besoins des élèves et du personnel dans l’ensemble des collèges du Département.

Bien que le service de restauration dans les collèges ne soit pas une obligation, le Conseil départemental s’implique pour faire du déjeuner scolaire un repas de qualité et un moment convivial pour les plus de 1 350 demi-pensionnaires présents dans le canton. Ce dernier propose par exemple une bourse pour permettre aux enfants des familles les plus modestes de bénéficier du déjeuner scolaire.

Le Département favorise aussi la création artistique ou encore la sensibilisation à la protection de l’environnement via de nombreux projets éducatifs. Il offre ainsi l’opportunité aux enseignants et aux élèves de participer aux classes "Environnement et Territoires varois" et aux "Classes Argens", deux opérations liées au développement durable. Action unique en France, un challenge inter-collèges sur le thème de la sécurité routière est également organisé tous les ans depuis 20 ans. Et des projets culturels sont proposés tout au long de l’année scolaire avec par exemple la malle artistique de Joana Vasconcelos mise à disposition des enseignants par l’Hôtel des Arts et qui offre une première approche du monde artistique aux collégiens.

À travers ces actions et opérations en faveur des jeunes, le Département réitère sa volonté de donner accès à l’éducation partout et pour tous.

 

Toutes les informations sont sur le portail des collèges du Département

*Collèges : Gustave Roux (Hyères), Jules Ferry (Hyères), Marcel Rivière (Hyères)

Gymnase : Jules Ferry (Hyères)

 

  • La Médiathèque départementale a rassemblé les bibliothécaires du Var à Draguignan pour la journée "Bibli en jeu"

Publié le 31/08/2017.

Fin juin, près de 70 bibliothécaires se sont réunis à la Médiathèque départementale de Draguignan pour une journée professionnelle et conviviale autour du thème de la citoyenneté. Invités par le Département, les participants ont pu réfléchir à la place faite aux usagers dans la bibliothèque au cours d’une table ronde et d’ateliers proposés tout au long de la journée. En effet, la lecture représente souvent le premier niveau d’accès à la culture. C’est pourquoi le Département accorde une place importante au développement et à l’accompagnement des bibliothécaires du Var afin de répondre au mieux aux attentes des lecteurs. Pour les aider dans leur démarche, la Médiathèque départementale de prêt aide les communes et les intercommunalités varoises à développer leur projet de lecture publique. Sa principale mission est le prêt de documents mais elle propose aussi des formations gratuites aux professionnels du secteur. Son objectif est de rendre la lecture attractive et faire des bibliothèques de véritables lieux d’échanges et de vie culturelle. Sans cet établissement géré par le Département, beaucoup de bibliothèques varoises ne pourraient pas renouveler leur offre de livres, CD ou DVD, ni proposer des animations aussi diversifiées. Afin de s’inscrire dans le prolongement des missions de la Médiathèque départementale, une annexe, tournée vers les nouveaux usages numériques, devrait voir le jour à Toulon d’ici à 2020. 

 

  • Le Département engagé dans la lutte contre les incendies

Publié le 24/08/2017.
La forêt couvre, à elle seule, 64 % du Var. Ainsi, les dangers qu’elle court ne doivent pas être pris à la légère. Malgré toute la vigilance, le Département a connu, depuis le début de l’été, plusieurs feux de forêt liés à une sécheresse combinée à des vents violents détruisant ainsi des centaines d’hectares sur son passage. Le Conseil départemental reste mobilisé pour limiter et prévenir la propagation des incendies.Tout au long de l’année, le Département prend des mesures de protection et développe des actions en faveur de la gestion forestière. Il finance majoritairement le fonctionnement du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS). Il contribue aussi directement à la lutte contre les feux de forêt avec une équipe de 75 forestiers-sapeurs départementaux qui effectuent notamment des travaux de débroussaillement le long des routes départementales et des pistes DFCI (voies de défense des forêts contre l’incendie).
Dans le cadre du dispositif estival de patrouilles de prévention des incendies de forêt, Marc Giraud, le président du Conseil départemental du Var et Jean-Luc Videlaine, le préfet du Var, ont signé, à la fin du mois de juin, une convention. Ce dispositif de surveillance des massifs forestiers regroupe de nombreux partenaires, dont les comités de secteurs, les comités de massifs et les comités communaux des feux de forêt. Leurs actions coordonnées permettent une détection rapide des départs de feux et une transmission fiable des informations afin d’éviter une trop forte propagation des flammes. L’État a donc subventionné à hauteur de 100 000 euros le Département pour l’aider à assurer sa mission de surveillance. Chaque année
depuis 1991, les forestiers-sapeurs départementaux, basés à Signes, Brignoles et Pignans, participent à ces patrouilles forestières l’été dans tout le Var. La signature de cette convention entre le Département et l’État souligne l’importance de l’organisation des patrouilles dans le cadre de la prévention des feux de forêt, surtout en période estivale, où les feux mobilisent toute l’attention des forces d’intervention.

 

  • Les eaux de baignade du canton contrôlées par le Département

Publié le 16/08/2017.
Connaître la qualité des eaux de baignade est un moyen pour prévenir tout risque pour la santé des baigneurs mais il faut pour cela, mettre en place un suivi régulier.

Ce sont les agences régionales de santé (ARS) qui sont en charge du contrôle sanitaire des eaux de baignade et qui sous-traitent aux laboratoires pour effectuer les prélèvements. Dans le Var, c’est le Département, qui dispose, avec le laboratoire départemental d’analyse et d’ingénierie d’un service performant, qui est missionné pour ces contrôles. Les équipes effectuent des prélèvements d’échantillons dans toutes les eaux de baignades recensées par les communes.
Ainsi, une quinzaine de points d’eau sont soumis à ces contrôles sur la commune d’Hyères*. Ces prélèvements ont toujours lieu sur des points identiques et sont définis dans la zone de fréquentation maximale des baigneurs. La réglementation en vigueur prévoit la réalisation d’un prélèvement entre 10 et 20 jours avant l’ouverture de la saison, selon une fréquence minimale bimensuelle durant toute la saison balnéaire. "La qualité des eaux de baignade est évaluée au moyen d’analyse des bactéries microbiologiques qui témoignent, grâce à leur présence, d’une contamination fécale des zones. Ces bactéries sont un indicateur du niveau de pollution et traduisent la probabilité de présence de germes pathogènes. Plus ces germes sont présents en quantité importante et plus le risque sanitaire augmente. Le contrôle sanitaire inclut aussi une surveillance visuelle destinée à détecter la présence par exemple de résidus goudronneux, de verre, de plastique ou d'autres déchets," explique un ingénieur du laboratoire départemental d’analyse.

Le rôle du Département concernant la gestion des risques sanitaires ne se limite pas uniquement à la surveillance des eaux de baignade. C’est également à lui qu’incombe de coordonner et de financer des actions de lutte anti vectorielle pour éviter les contaminations par le moustique tigre.


*Ancienne auberge, Renée Sabran, le Pradeau, Aquavillage, port de la Potinière, port Porthuau
les Salins, plages de l’Ayguade, du Ceinturon, Pesquiers, la Capte, la Bergerie, Badine Giens,
l’Almanarre, île de Porquerolles, île de Port Cros

  • Le Département a soutenu l’équipage du Team TPM pour le Tour de France à la voile

Publié le 07/08/2017

C’était leur première participation mais ils ne manquaient pas d’envie et d’énergie. Les jeunes varois du Team TPM ont pris le large, à bord de leur trimaran Diam 24, à l’occasion de la 40e édition du Tour de France à la voile. C’est le 7 juillet, à Dunkerque, que l’aventure a commencé pour les six marins qui composent le jeune équipage, formé au Yatch Club de Toulon et au COYCH de Hyères.

Il est dirigé par le skipper toulonnais Maxime Blondeau qui a, à son actif, deux titres de vice-champion du monde et d’Europe, et est managé par Fabien Henry, quintuple champion du Tour de France à la voile. Dans le cadre de sa politique de développement du sport et d’accompagnement des sportifs, le Département du Var a sponsorisé l’équipage TPM tout au long de la course. Cet événement était une belle occasion pour ces jeunes talents de se mesurer aux exigences de la compétition de haut niveau et de progresser dans leur maîtrise de la course.

En deuxième position dans le classement amateur durant une grande partie du championnat nautique, c’est finalement 5e du classement "jeune" (18-25 ans) et 21e du classement général que finit l’équipe TPM. Cette édition 2017 aura emmené les 29 teams (un record de participation depuis que la compétition se dispute sur un Diam 24) dans huit villes différentes en un peu plus de trois semaines avant d’arriver à Nice le 30 juillet, lieu de la neuvième et dernière étape.

 

 

  • Le Département subventionne à hauteur de 18 000 euros le Midi Festival à Hyères

Publié le 27/07/2017.

C’est un festival résolument jeune qui vient de se clôturer au terme de trois jours de concerts exceptionnels. Du 21 au 23 juillet, des artistes français et internationaux ont fait danser les festivaliers au cœur de la pinède de la Villa Noailles à Hyères. 
Pour cette 13e édition du Midi Festival dans le canton d’Hyères, la programmation avait plutôt un accent américain mais les interprètes français n’étaient pas pour autant oubliés. C’est d’ailleurs une découverte française de la scène électro, Malik Djoudi, qui a ouvert cette édition le vendredi soir devant une foule enchantée. Une programmation d’envergure qui, sans l’aide du Département qui a octroyé 18 000 euros à l’association organisatrice, Midi mouvement international d’ici, n’aurait pu avoir lieu. Comme l’année précédente, en plus des concerts de début de soirée, le festival proposait de prolonger la fête avec Midi Night sur la route des Marais avec un son plus électro et des artistes émergents. Un deuxième événement, le Midi Toulon Festival, est prévu pour le mois d’octobre grâce à la subvention accordée par le Département. Crédit Photo : Malcommitchell.

 

 

  • Le festival Jazz à Porquerolles soutenu à hauteur de 40 000 euros par le Département

Publié le 20/07/2017

L’île de Porquerolles est souvent citée comme "la perle des îles d’Or" pour ses plages et ses paysages de rêve. C’est également un lieu exceptionnel où des manifestations singulières investissent l’île durant l’été comme le festival Jazz à Porquerolles du 6 au 10 juillet. Plus que de la simple musique, le festival de jazz propose une atmosphère, une culture locale, un site et une histoire remarquables.

Pour cette 16e édition, le Département du Var a financé à hauteur de 40 000 euros ce festival de plein air dans le cadre enchanteur du Fort Sainte Agathe. Créé et organisé par des jazzmen depuis 2002 (Aldo Romano et Archie Shepp, qui en sont respectivement parrain et président d’honneur), ce festival a une nouvelle fois proposé de grands noms de la musique jazz. De la bonne humeur et une programmation toujours très pointue où se sont mêlées des figures telles que Chris Potter, Jacky Terrasson ou encore Shabaka, ainsi que des pépites que le public a pris plaisir à découvrir. En plus des différents concerts proposés durant ces 4 jours, des pique-niques musicaux ont été organisés dans les vignes et des régates ont eu lieu avec des musiciens jouant à bord. De quoi satisfaire les 1 600 visiteurs venus cette année, des aficionados aux simples curieux.   

 

  • Le Département a soutenu le festival "Hyères la Médiévale"

Publié le 18/07/2017

Du 7 au 9 juillet, la ville d’Hyères s’est animée au temps du Moyen-Âge, et plus particulièrement lors du débarquement de saint Louis en l’an 1254, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Avec le soutien du Département, marché d'époque, démonstrations de danse, de combats de chevaliers et tournois équestres étaient au programme de cette édition 2017. C’est dans le cadre du développement de la culture et du tourisme sur le canton d’Hyères que le Département du Var finance traditionnellement cette manifestation, organisée tous les deux ans dans la commune.

Attraction touristique très réputée, l’événement "Hyères la Médiévale" a attiré cette année encore de nombreux visiteurs. Cette manifestation rejoint l'objectif du Département de valoriser le patrimoine varois par l'organisation d'animations touristiques ayant trait à l'époque médiévale.

 

  • Le compte administratif 2016 adopté par Département présente des finances saines

Publié le 07/07/2017

Avec 77,7 millions d'excédent, la situation financière du Département est saine. Le Président du Département, Marc Giraud, l'a réaffirmé lors de la séance plénière du 27 juin à Draguignan. "Notre gestion a permis de maîtriser nos dépenses de fonctionnement et de diminuer l'encours de la dette", a-t-il indiqué avant le vote. Le compte administratif témoigne des efforts de gestion de la collectivité pour mener à bien les politiques départementales et agir pour les Varois, et ce malgré une pression économique accrue liée aux baisses des dotations de l’État et à l'accroissement des dépenses de solidarité.

Les dépenses de fonctionnement se sont élevées à un peu plus d'1 milliard d'€. Elles ont couvert à 55 % des dépenses sociales : financements du RSA et de l'insertion, de la Prestation de compensation du handicap (PCH) et de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), des versements qui ont augmenté de 10 millions d'€ par rapport à 2015. Les nouvelles dépenses issues de la loi relatives à l'adaptation de la société au vieillissement ont été couvertes par de nouvelles aides versées par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Néanmoins, l'ensemble des concours financiers de l’État est loin de couvrir les dépenses sociales transférées au Département. Le reste à charge des allocations individuelles de solidarité a représenté en 2016 pour la collectivité, 145 millions d'€.

Pour financer ses politiques, le Département a encaissé 1,146 milliard d'€ de recettes de fonctionnement en 2016, soit 20 millions d'€ de plus que l'année précédente. Cette évolution est essentiellement liée à la hausse des Droits de mutation à titre onéreux (DMTO) prélevés sur les ventes des biens immobiliers, de terrains, de fonds de commerce ou de titres de société. Ces droits se sont élevés à 287 millions d'euros en 2016, soit 25 % des recettes de fonctionnement, mais après contribution du Département du Var au fonds de péréquation des DMTO et au fonds de solidarité de la collectivité, l'encaissement net a été ramené à 254 millions d'€.

La collectivité affiche un niveau d'investissement de plus de 129 millions d€, hors remboursement de la dette. Plus du tiers est versé sous forme de subventions d'équipement.

Par ailleurs, l'effort a été maintenu sur les charges de gestion. Le désendettement s'est poursuivi en 2016 pour la 3e année consécutive. Le taux d'endettement diminue de 4 points par rapport à 2015, ramenant la capacité de désendettement à 5 ans, contre 7,4 ans en moyenne en France*.

* source DGCL

(Cliquez sur l'image pour l'agrandir)

  • Le Département soutient le développement de la croisière dans le Var

Publié le 04/07/2017.

Le marché de la croisière représente une réelle opportunité de développement touristique et économique. Conscient de cet enjeu, le Département en partenariat avec la Chambre de commerce et d'industrie du Var, a créé dès 2008, le Var Provence Cruise Club.

Il fédère les acteurs publics et privés du tourisme, intervenant dans le secteur des croisières. Ses missions : structurer et promouvoir l'offre du Var, auprès des principales compagnies déployées en Méditerranée.
Sur le canton, le port de Porquerolles sur la commune d'Hyères fait partie des 7 ports d'escales varois.

En 2016, cinq bateaux de croisière y ont fait escale ce qui représente près de 1 200 passagers. Depuis 2013, le label Cruise Friendly a été lancé. Ce label de qualité est attribué aux commerçants des villes-escales, qui s’engagent à respecter un certain nombre de critères afin d’accueillir au mieux les croisiéristes : ouvrir son établissement les jours d’escales, offrir un cadeau de bienvenue ou proposer une réduction significative, parler anglais ou au moins, quelques phrases usuelles... 

 

 

 

 

  • 20e Challenge Inter-Collèges : la remise des prix a eu lieu au Conseil départemental du Var

Publié le 22/06/2017.

21 collèges varois, soit environ 6 000 élèves de 6e et 4e ont participé au 20e Challenge Inter-Collèges de sécurité routière cofinancé par l’État et le Département du Var. Action unique en France, elle est menée par la Maison de la Sécurité routière du Var (MSR-Var), structure créée par le Conseil départemental du Var en partenariat avec la Préfecture du Var. Le Challenge Inter-Collèges est animé par l’Éducation Nationale dans le cadre du Plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR). De nombreux partenaires institutionnels et associatifs y participent. 
Les collégiens récompensés pour leur réalisations et leur participation au Challenge Inter-Collèges ont été reçus, mardi 20 juin, dans l'Atrium du Conseil départemental, à Toulon. En effet, toutes les classes engagées dans ce challenge ont présenté un travail artistique issu de leur réflexion sur la sécurité routière et des différents ateliers de sensibilisation aux risques de la route auxquels elles ont participé au cours de l'année scolaire. "Il y a un besoin de prévention active auprès des futurs conducteurs que vous êtes. Votre mobilisation est un investissement d'avenir", a déclaré Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et éducation, avant de remettre les différentes récompenses aux côtés de Karine Nazury, coordinatrice départementale sécurité routière pour le second degré et Kevin Mazoyer, directeur de cabinet du Préfet du Var. Le premier prix a été attribué au collège Marie-Mauron de Fayence, le deuxième au collège Yves-Montand de Vinon-sur-Verdon et le troisième au collège Joseph-d'Arbaud de Barjols. "Accompagnés par notre professeur d'Arts plastiques, nous nous sommes inspirés du travail de Keith Haring afin de réaliser une œuvre collective", ont expliqué Malou et Baptiste, représentants d'une des classes de 6e du collège de Fayence. "Nous étions super-motivés par ce projet qui nous a aidé à prendre conscience des dangers de la route". Objectif atteint pour le Département du Var qui, en finançant cette action, complète l'éducation routière des collégiens varois. 

Tous les collèges ayant participé au Challenge ont reçu un diplôme: 
Henri-Nans à Aups ; Joseph-d'Arbaud à Barjols ; Jean-Moulin et Paul-Cézanne à Brignoles ; Jean-Rostand à Draguignan ; Marie-Mauron à Fayence ; Les Chênes à Fréjus ; Gustave-Roux et Marcel-Rivière à Hyères ; Jean-L'Herminier à La Seyne-sur-Mer ; Henri-Bosco à La Valette-du-Var ; Les Eucalyptus à Ollioules ; Reynier à Six-Fours-les-Plages ; Vallée du Gapeau à Solliès-Pont ; Django-Reinhaardt et La Marquisanne à Toulon ; Paul-Emile-Victor à Vidauban ; Yves-Montand à Vinon-sur-Verdon ; Sainte-Marthe à Cuers ; Externat Saint-Joseph à Ollioules et Le Vigneret au Plan-du-Castellet. 

 

  • Le Département, partenaire de la 19ème édition de la Semaine de Porquerolles

Publié le 19/06/2017.
"La Semaine de Porquerolles" est un événement nautique d’exception, une étape importante du Championnat de Méditerranée en équipages. L’association organisatrice est soutenue par le Département pour un montant de 2 000 € dans le cadre de sa politique sports et jeunesse. Cette régate, organisée du 24 au 28 mai, a eu lieu dans la rade d'Hyères et autour des ’îles de Porquerolles et de Port Cros. Du soleil, du vent, de la douceur, des couleurs superbes, des paysages à couper le souffle mais aussi des départs toniques et tactiques, des manœuvres périlleuses en plein trafic, des virements de bord… Ce sont 73 bateaux, 600 régatiers de 6 nationalités qui ont participé à cette manifestation. Trois manches pour chacune des six catégories ont permis aux tenants du titre et aux outsiders de s’affronter pour le plus grand plaisir des 2 000 spectateurs présents pendant tout au long de la semaine.

 

 

 

 

 

  • Le championnat de France de pétanque pour personnes en situation de handicap s'est joué à Hyères avec le soutien du Département du Var 

Publié le 19/06/2017.
Du 9 au 11 juin, les couleurs du Conseil départemental s'affichaient au Championnat de France de pétanque pour personnes en situation de handicap. Soutenu financièrement par le Département, cette manifestation sportive et solidaire a réuni pas moins de 440 compétiteurs. Une réussite pour le Comité départemental de sport adapté du Var, organisateur de la compétition. Rassemblés à l'Espace 3000 d'Hyères, les joueurs de pétanque ont donné à voir du beau jeu. 240 encadrants et 50 arbitres veillaient au bon déroulé des matches devant un public curieux et conquis. Certains ont pu repartir avec des lots distribués par les agents du Département du Var, présents également à cet événement qui se veut être une vitrine du sport adapté en France. 

 

 

 

 

  • Le Département aux côtés des sauveteurs en mer à l’occasion de l’étape à Porquerolles du "18ème Trophée SNSM 2017" 

Publié le 08/06/2017

Le "Trophée SNSM", c’est la rencontre de plaisanciers et de sauveteurs en mer autour d’une régate. Un rendez-vous devenu incontournable pour les amateurs de voile varois pendant le week-end de l’Ascension. En tant que partenaire de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), le Département a soutenu cet événement pour un montant de 25 000 €. Cette aide a participé à l'entraînement des équipages, mais surtout les a sensibilisé aux risques en mer. C’est en 1999 que l’organisateur de la Route du Jasmin a eu l'idée d’organiser cette manifestation afin de mettre en relation des plaisanciers et des sauveteurs des mers, dans d'autres conditions que celles de l'urgence et du secours. La première édition lancée en 2000 a réuni 70 voiliers, l’édition 2017 en a accueilli 80. La régate a commencé jeudi 25 mai au départ de Bandol, via Porquerolles, Cavalaire et Le Lavandou. Démonstrations de matériel de sécurité et exercices étaient organisés à chaque escale par les sauveteurs en mer. Sur le canton, ils sont 57, tous bénévoles, dont 12 à la station SNSM de Porquerolles et 45 à Hyères à porter assistance aux plaisanciers toute l’année.

 

 

  • Le Département participe à la notoriété du Festival de l'anche 

Publié le 07/06/2017
La politique culturelle du Département du Var ne s'arrête pas à ses propres lieux patrimoniaux ou d'expositions. Chaque année, le Conseil départemental soutient et finance de nombreux festivals qui, dès que les beaux jours reviennent, fleurissent un peu partout aux quatre coins du Var.

Parmi eux, le Festival de l'anche, à Hyères, qui a fait la part belle à la canne de Provence le dernier week-end de mai. Le Département du Var a soutenu cet événement en lui octroyant une subvention de 3 000 euros. Un salon dédié à la canne et plusieurs concerts d'instruments à vent ont ponctué ce rendez-vous culturel.

L'occasion pour les plus grands d'apprécier des concerts de qualité et, pour les plus petits, de découvrir ce qu'est une anche… Tout un programme ! 

 

 

 

 

 

  • Le Département encourage la jeunesse varoise avec la prime au BAFA et BAFD

Publié le 31/05/2017.

Dès son arrivée à la Présidence du Département en avril 2015, Marc Giraud a souhaité refonder la politique jeunesse départementale.

En créant un nouveau dispositif d'aides à la formation aux métiers de l'animation, le Département encourage les jeunes à obtenir un premier emploi et un salaire en devenant animateur en accueil de loisir ou en séjour vacances. Une prime de 150 € est accordée, sous conditions de ressources, à ceux qui viennent de réussir le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) et le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD). La formation doit être assurée par un organisme habilité par la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale. Ces diplômes * permettent d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances et centres de loisirs et sont délivrés par le ministère de la Jeunesse et des Sports. La prime, si elle est accordée, est versée au bénéficiaire du BAFA ou du BAFD ou à sa famille s'il est mineur.

Conditions d'attribution de l'aide :

• pour le BAFA : être âgé de 17 à 26 ans et domicilié dans le Var

• pour le BAFD : être âgé de 21 à 26 ans et domicilié dans le Var et titulaire du BAFA ou d'un diplôme permettant d'exercer les fonctions d'animation.

Toutes les informations sont sur le site du Département : var.fr.

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var,
- en téléchargement sur var.fr, rubrique Var Jeunesse.

Contact :

Direction des Sports et de la Jeunesse

L’Hélianthe, rue Emile Ollivier à Toulon

Té. : 04 83 95 71 00

* Seuls les diplômes obtenus à compter du 1er avril 2016 sont éligibles.

 

  • Le Département, partenaire de l’association de prévention spécialisée Club des jeunes à Hyères

Publié le 24/05/2017.

Décrochage scolaire, rupture avec la famille, problème scolaire ou d’insertion professionnelle…

Le Département s’est donné pour mission de mener une politique éducative forte en soutenant l’association de prévention spécialisée Club des jeunes (APSCJ) à Hyères. Elle est subventionnée par le Conseil départemental à hauteur de 1,41 million d’euros dans le cadre de ses missions de prévention et de protection de l’enfance : missions obligatoires de l’Aide sociale à l’enfance confiées au Département par les lois de décentralisation. L’association intervient dans les centres-villes et les quartiers prioritaires d’Hyères mais aussi sur ceux d’autres cantons, à Fréjus, au Muy et à Draguignan. Aller à la rencontre des jeunes, identifier ceux qui sont le plus en difficulté, les intégrer à la vie sociale... Sur le terrain, c’est auprès d’environ 1 000 jeunes de 2 à 25 ans que les 50 éducateurs de l’association proposent un accompagnement éducatif individuel ou collectif. Différentes actions sont mises en place en fonction des problématiques rencontrées : chantier d’insertion professionnelle en partenariat avec l’Université de Toulon, auto-école sociale pour aider les jeunes à passer le permis, prévention des conduites addictives, appui à la parentalité, actions de loisirs. L’association gère également deux haltes garderies agréées par les services de protection maternelle et infantile (PMI) du Département. "L’aide départementale est un soutien indispensable qui permet à l’association de se déployer sur le territoire de l’Est varois. Ce travail de proximité est vraiment une plus-value à l’échelle des quartiers" précise Corinne Falco, directrice de l’association.

APSCJ

11 Boulevard Pasteur à Hyères

Tél. : 04 94 12 17 00

 

  • Le Var s'affiche au Festival de Cannes

Publié le 24/05/2017.

Cette année encore, le Var sera bien représenté au festival de Cannes dont la 70e édition se joue du 17 au 28 mai. En effet, deux long-métrages tournés en partie dans le Var seront en compétition pour la Palme d'Or 2017: "Happy End" de Michaël Haneke qui a été tourné à Ramatuelle et "Le Redoutable" de Michel Hazanavicius qui a pris pour décor la plage de Pellegrin à Bormes-les-Mimosas et la Presqu'Ile de Giens à Hyères pour ses séquences en bord de mer. Ces tournages ont été rendus possible grâce à la commission du film du Var que le Conseil départemental finance. L'organisme, installé à Saint-Tropez, est, en quelque sorte, l'office de tourisme cinématographique du Var. Créée en 1991, la structure est membre des réseaux régional, national et européen des Commissions du film. Le Département lui octroie pour 2017 une subvention de 30 000 euros. Dans le cadre de son travail de promotion du département, la Commission du Film du Var sera présente au 70e Festival de Cannes

 

 

  • Les agents du Département chargés des routes veillent sur la santé et l'entretien des arbres en bordure de la RD 559A

Publié le 17/05/2017.

Sur la route départementale 559A, à Hyères, en direction de La Londe, les platanes font l'objet d'une surveillance régulière. Des diagnostics visuels sont régulièrement opérés par les agents départementaux qui ont un regard attentif sur la santé des arbres et sur leur développement de façon à assurer la sécurité des usagers de la route. Sur les 70 platanes situés le long de la RD 559A, cinq étaient suspectés d'avoir été attaqués par le phellin tacheté. Il s'agit d'un champignon nocif qui ronge l'intérieur du tronc et des branches. Fragilisés, les branches des platanes contaminés peuvent alors céder à tout moment. Le Département du Var a donc commandé à l'entreprise titulaire du marché une expertise poussée des arbres situés sur l'axe routier. L'étude, pour un coût de 3 211 euros, a confirmé la nécessité d'abattre les arbres malades. En effet, si le champignon s'est propagé dans le platane, seul l’abatage de l'arbre assure la sécurité des utilisateurs de la route. Une entreprise est intervenue, la semaine passée, afin de supprimer les cinq platanes pour un coût total de 12 000 euros. Cette opération a été commandée et totalement financée par le Département qui procède par ailleurs à l'élagage de ces arbres une fois tous les sept ans environ. 

 

  • Soutenue par le Conseil départemental, la Villa Noailles est le temple de la mode et de la photographie

Publié le 11/05/2017.

Le dernier week-end d'avril, tous les regards étaient tournés vers la Villa Noailles, à Hyères. Stylistes, photographes du monde entier et Varois s'y pressaient pour assister au Festival international de mode et de photographie.

Créé en 1986, ce rendez-vous est devenu incontournable pour tous ceux et celles qui gravitent dans ce milieu et espèrent s'y faire un nom. Un événement majeur soutenu par le Conseil départemental du Var à travers la subvention qu'il octroie à la Villa Noailles: 274 000 euros en 2017. Par cet engagement financier, le Département affirme son soutien à la culture. Il participe au développement de l'offre culturelle varoise et à la valorisation du patrimoine varois. Parmi les dix stylistes en compétition, la Suissesse Vanessa Schindler a remporté le Grand prix du jury et celui du public. Le Grand prix photo a été attribué à Daragh Soden (Irlande).

Jusqu'à la fin du mois, de nombreuses expositions sont à découvrir à la Villa Noailles, temple varois de l'architecture, de la photographie et de la mode.  

©Jeremie Leconte

 

 

 

 

  • 74 palmiers élagués à Hyères sous la surveillance des équipes du Département.

Publié le 05/05/2017.

La route départementale 197 à Hyères - ou boulevard de l'aéroport - entre l'Espace 3000 et l'aéroport, est bordée de palmiers phoenix canariensis et washingtonia. 74 arbres qu'il faut régulièrement surveiller et entretenir, pour la sécurité des usagers de la route et de la piste cyclable, ainsi que pour la beauté du boulevard. C'est au Département, responsable et compétent en matière de routes départementales, que revient la mission de préserver ces arbres. Dernièrement, les agents du Département ont réalisé un diagnostic visuel pour chacun des palmiers afin de détecter l'éventuelle présence d'un insecte ravageur, le charançon, qui a déjà causé l'abattage de trois arbres sur cette portion de route. Puis, durant une semaine, sous la surveillance des agents du Département, une entreprise spécialisée est intervenue pour l'élagage des 74 arbres. Coût total de l'opération: 10 500 euros.

 

  • Une exposition unique du Département à ne pas rater à l'abbaye de La Celle.

Publié le 27/04/2017.
L'exposition Des Dieux et des Hommes s'installe à l'abbaye de La Celle jusqu'au 17 septembre. Après une première expérimentation l'année dernière, le Département confirme avec ce nouvel événement sa volonté de faire de l'emblématique propriété départementale qu'il restaure depuis vingt ans, un espace culturel majeur mêlant art et patrimoine.
Première d'un cycle de deux expositions, Des Dieux et des Hommes consacre, l'archéologie à travers des vestiges issus de fouilles réalisées dans le Var. 
Dans le dortoir et le réfectoire de l'abbaye entièrement réhabilités, plus de cinquante pièces remarquables sont à découvrir autour du thème du polythéisme et des croyances à l'époque romaine dans le Var. Parmi elles, des pièces jamais exposées auparavant comme la colossale tête de Minerve en marbre trouvée à Fox-Amphoux ou le torse d'Artémis d'Éphèse prêté par la Ville de Toulon. D'autres objets évoquent les dieux antiques : sculptures et reliefs en pierre, statuettes en bronze, objets usuels tels que les lampes à huile... 
Conçue et réalisée par le service du Patrimoine et de l'Archéologie du Département du Var, l'exposition met en lumière la place prépondérante que tenait, dans les sociétés antiques, le monde spirituel. Pour une grande partie de la population confrontée à des réalités quotidiennes et des phénomènes naturels inexpliqués, obtenir l’intercession d’êtres supérieurs était essentiel. Les cultes restaient cependant très libres. Quatre grands thèmes sont développés : le culte impérial, le Panthéon des dieux romains, les divinités secondaires et les cultes locaux, les cultes orientaux. Le cycle se poursuivra à l'automne avec une nouvelle exposition d'art contemporain proposée par le centre départemental d'art contemporain. 
Le monument et l'exposition sont accessibles du mardi au dimanche. L'entrée est gratuite, car le Département du Var défend la culture partout et pour tous.

Abbaye de la Celle - place des Ormeaux. Du mardi au dimanche, de 10 h 30 à 12 h 30 et 13 h 30 à 17 h 30. Visite commentée possible à partir de 4 personnes. Tél. 04 98 05 05 05 - abbayedelacelle@var.fr

 

  • Assistants maternels : c'est le Département qui délivre les agréments

Publié le 14/04/2017

Nombreux sont les parents de jeunes enfants à avoir recours à un(e) assistant(e) maternelle agréé(e) pour assurer la garde de leurs jeunes enfants. Dans le Var, 3 424 personnes sont agréées par le Conseil départemental et offrent 10 500 places d'accueil à domicile ou au sein de Maisons d'assistants maternels. L'exercice de cette profession nécessite un agrément, délivré par le Président du Conseil départemental, après une évaluation des conditions d'accueil par le service départemental de Protection maternelle et infantile.

Les assistants maternels sont également tenus de suivre une formation obligatoire de 120 heures, organisée et prise en charge financièrement par le Département, dont les 60 premières heures doivent être préalables à l'accueil. Pour devenir assistant maternel, il est recommandé d'assister à une réunion d'information organisée mensuellement dans les Unités de promotion de la santé du Département.

Lors de ces réunions, des puéricultrices du Département renseignent les candidats sur la profession et tiennent à leur disposition des dossiers de demande d'agrément. Pour ceux et celles qui souhaitent exercer cette profession, la démarche est simple. Il suffit de renvoyer le dossier complété, accompagné des pièces justificatives demandées, à l'Unité de promotion de la santé dont dépend leur domicile. À compter de la réception du dossier complet, le Conseil départemental dispose d’un délai de trois mois pour instruire la demande. L'agrément est accordé, pour une durée de 5 ans, si les conditions d'accueil garantissent la santé, la sécurité et l'épanouissement des jeunes enfants gardés.

Pour le canton de Hyères, 161 assistants maternels agréés permettent l'accueil de 453 enfants simultanément

Si vous souhaitez plus de renseignements, vous pouvez appeler le 04 83 95 38 73 ou le 04 83 95 39 06.

Vous pouvez envoyer vos demandes d'agrément à l'adresse suivante :

Unité de promotion de la santé Val Gapeau – Iles d'Or
Parc tertiaire Valgora – rue G. Charpk Bât. A
CS 50538 – La Valette-du-Var83041 Toulon cedex

  • Un budget cohérent pour le bien-être des Varoises et des Varois

Publié le 06/04/2017

Le budget primitif 2017 du Conseil départemental du Var a été adopté mardi 4 avril, en séance plénière à Toulon. Ce "budget réaliste et cohérent", comme l'a précisé Marc Giraud, président du Département, tient compte des nombreuses contraintes financières imposées à la collectivité. La diminution des dotations de l'État, pour l'année en cours, s'élève au total à 26 M€. En effet, à la baisse reconduite de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) s'ajoutent l'absence de nouvelles mesures dans la loi des finances 2017 pour compenser la charge des Allocations individuelles de solidarité, la mise en œuvre de la loi relative à l'Adaptation de la société au vieillissement et le financement du transfert de la compétence Transport à la Région Paca dans le cadre de la loi NOTRe.

Malgré ces nouvelles contraintes, le Conseil départemental a présenté au vote de ses élus un budget 2017 qui s'équilibre en recettes et en dépenses à 1 280 310 222 €. "Nous agissons dans l'intérêt général, pour le bien-être des Varoises et des Varois", a insisté le président du Conseil départemental rappelant aussi qu'il avait été contraint, cette année, d'augmenter le taux d'imposition sur le foncier bâti de 1,5 %. Ce taux correspond, "au centime d'euro près", aux 4 M€ amputés par le Gouvernement qui a imposé à la collectivité un nouveau mécanisme de péréquation de la dotation de compensation de la réforme de la Taxe professionnelle (- 3 M €) et une baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de la fiscalité directe locale (- 1 M €). 30 M€ du budget du Département seront cette année encore consacrés à l'aide aux communes. "Ce n'est pas obligatoire mais nous le faisons quand même", a indiqué Marc Giraud. 

 

  • Avec le dispositif Var Jeunesse, le Département aide les familles ayant des revenus modestes

​​Publié le 31/03/2017

Partir en colonies ou en voyage scolaire, c'est l'occasion de s'évader, de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles activités. Le Département du Var, acteur du quotidien de toutes les familles varoises, a lancé, en mars 2016, un dispositif d'aides individualisées pour permettre aux enfants de partir. En aidant un plus grand nombre de foyers en tenant compte de leur situation financière, le Département conforte ainsi son soutien aux familles modestes, et également à celles ayant des revenus moyens. Il peut prendre en charge une partie du séjour jusqu'à 450 € au maximum pour une colonie et 200 € pour un voyage scolaire avec nuitées sous réserve de remplir certains critères.

Pour un voyage scolaire, le Conseil départemental a souhaité, en 2017, élargir ses conditions d'éligibilité pour permettre à davantage d’enfants de participer à ce séjour. Il a étendu la durée du séjour jusqu'à 8 jours et l'a ouvert aux enfants de CP jusqu'à la 3ème. Près de 700 enfants ont pu bénéficier de ces aides en 2016.

Toutes les informations sont sur le site du Département 

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var.

Contact : Direction des Sports et de la Jeunesse
L'Hélianthe, rue émile Ollivier, à Toulon
Tél. : 04 83 95 71 00

 

  • Rapport d'orientations budgétaires pour l'année 2017 : le Var poursuit ses investissements et maintient l'aide aux communes malgré les baisses de dotations de l'État

Publié le 23/03/2017

« Le Var est un tout, une unité et je suis le garant de cette unité » a déclaré Marc Giraud, président du Département du Var, à Draguignan, lors de la dernière assemblée plénière. Les conseillers départementaux étaient réunis dans la salle Édouard Soldani de l'Hôtel du Département afin de débattre des orientations budgétaires de l'année 2017. C'est Jean-Louis Masson, en tant que premier vice-président du Conseil départemental du Var et président de la commission Finances et administration générale et rapporteur du budget qui a présenté les objectifs de la collectivité varoise pour cette année. Des objectifs ambitieux malgré les contraintes financières qui pèsent sur le Département du Var. La mise en œuvre de la loi NOTRe impose aux Départements de transférer 50 % de la Cotisations de valeur ajoutée des entreprises (CVAE) aux Régions pour financer le transfert du transport interurbain et scolaire. Ainsi, au 1er janvier 2017, les recettes de la collectivité sont amputées de 40 M€. 
La dotation globale de fonctionnement, elle, recule de 22 M€. Enfin, la baisse de la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle à laquelle s'ajoute la baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de fiscalité directe locale font perdre 4 M€ au Département. Ces dernières contraintes financières, annoncées par le Gouvernement le 22 décembre dernier, ajoutées à l'augmentation des dépenses de financement des allocations sociales qui ne sont que partiellement compensées par l'État, ont contraint les élus à prendre une décision responsable. En 2017, la fiscalité départementale augmentera de 1,5 % afin de compenser ces 4 M€. « Cela représente, pour 62 % des Varois, une hausse d'impôt de 5 € par an. Voilà la réalité des choses », a relativisé Marc Giraud, président du Conseil départemental. « Il y a les mots, il y a les chiffres et il y a la réalité du terrain », a-t-il insisté. « Nous avons fait le choix de continuer à aider les associations, à aider les communes, à aider les établissements publics de coopération intercommunale, à aider les agglomérations ». Telle sera la ligne de conduite budgétaire, pour 2017, du Conseil départemental du Var. Cette année encore, il continuera d'investir dans de grands projets d'investissements parmi lesquels : 
- la poursuite de l'aménagement du Parc Nature situé dans les communes de La Garde et du Pradet,
- la réalisation des équipements sportifs pour le collège Joliot Curie à Carqueiranne,
- les travaux de restructuration des collèges Raimu à Bandol et Henri Nans à Aups,
- la livraison du collège de Carcès,
- l'aménagement des locaux permettant le regroupement des services du Département sur le site de La Loubière à Toulon,
- la restructuration du Pôle social à Draguignan
- la construction d'une antenne de la médiathèque départementale sur le site de l'ancien hôpital et la réorganisation des services sociaux dans le quartier Chalucet à Toulon,
- des travaux à Sainte-Maxime pour la création d'un centre territorial des routes et d'une Unité territoriale et sociale (UTS)
- le lancement de la déviation de Pierrefeu-du-Var,
- la participation au financement de l'échangeur de Sanary-sur-Mer,
- la poursuite des travaux sur la route départementale 25 entre Le Muy et Sainte-Maxime
- le développement du Très Haut débit, notamment notamment dans les zones rurales.

 

  • 274 000 € de subvention du Conseil départemental pour la Villa Noailles

Publié le 15/03/2017

La Villa Noailles, à Hyères, est un des lieux culturels incontournables du Var. Les événements qu'elle propose, tout comme les expositions d'avant-garde en design, mode et architecture, ont une résonance internationale. Le Conseil départemental du Var, qui soutient la culture sur l'ensemble de son territoire, participe au rayonnement de cet équipement rattaché à la communauté d'agglomération Toulon Provence Méditerranée (TPM). Afin de contribuer au fonctionnement de la Villa Noailles, le Département lui a octroyé, en 2016, la somme de 234 000 euros. En 2017, il confirme son engagement à ses côtés, avec une subvention de fonctionnement de 274 000 €. En soutenant ce centre d'art, le Conseil départemental aide au développement de l'offre culturelle varoise et à la valorisation du patrimoine varois. Fruit de l'architecte Robert Mallet-Stevens pour le compte de Charles et Marie-Laure de Noailles, la villa a été construite entre 1923 et 1925, sur les hauteurs de la ville, à Hyères. Elle est une des premières constructions de style moderne réalisée en France, construite selon les préceptes du mouvement rationaliste. Sur 1 800 m², la Villa Noailles accueille toute l'année des expositions et des résidences de création. Elle organise aussi deux festivals internationaux : le Festival international de mode et de photographie à Hyères depuis 1985 et le Design parade, Festival international d'architecture d'intérieur, à Hyères et aussi à Toulon, depuis 2016.

 

  • Le Département, partenaire du programme résidentiel Nouvelle Vague à Hyères

Publié le 08/03/2017.

C'est un bel exemple de mixité sociale que le Conseil départemental a soutenu à Hyères à travers le programme Nouvelle vague. Ce projet résidentiel, dans le quartier du Pyanet, comprend 233 logements. Une centaine a été vendue en VEFA* au bailleur social Var Habitat avec un financement de 558 000 € du Département sur les 12 861 000 € du montant de l'opération, l'autre partie étant en accession libre. À noter, neuf des logements sociaux ont été aménagés pour accueillir des personnes âgées nécessitant une adaptation de leur habitation ou des personnes atteintes d’un handicap physique : ces logements ont été créés dans le cadre du label Logement service plus mis en place par Toulon Provence Méditerranée en partenariat avec l’association Handitoit. 
Répartis en 3 bâtiments de 3 à 4 niveaux, les logements sociaux acquis et loués par Var habitat compte 44 T2, 33 T3, 28 T4 et 5 T5. Les locataires, entrés dans les lieux en juin dernier, ont pu apprécier les performances thermiques, acoustiques et en termes de luminosité naturelle du bâtiment qui est certifié H&E et labellisé BBC 2005 – Effinergie. Le projet s'est inscrit dans la charte « chantier propre » tenant compte, entre autres, de la réduction des nuisances pour les riverains, du tri des déchets sur le chantier ainsi que la réutilisation de ceux-ci.
Rappelons que Var habitat est le bras armé du Département en matière de construction de logements locatifs sociaux. L'office public de l'habitat gère, dans le Var, le plus gros contingent de logements sociaux, soit 29 % du parc locatif social. 
* Vente en l'état de futur achèvement

 

  • Le HTV Basket évolue au plus haut niveau national, il est soutenu par le Département

Publié le 22/02/2017

Le Hyères Toulon Var Basket est le club élite de basket du Var. L'aide du Département s'élève, cette année, à 555 000 €. L'histoire du club commence en 1948 avec la naissance du club sportif toulonnais. En 1952, c'est au tour de la ville d'Hyères d'avoir son club de basket-ball, le Omni sport hyérois. Il faut attendre les années 1970 pour que le basket connaisse un réel essor dans les deux communes. C'est en 1990/1991, que les deux clubs décident d'allier leurs forces et de fusionner.
Après quatre ans à évoluer en championnat PRO B, l'équipe phare du club a retrouvé, pour la saison 2016/2017, sa place en PRO A, le championnat élite du basket français. Le club a remporté l'an dernier le titre de champion de France. La subvention départementale a permis au club de se relancer au plus haut niveau, mais également de mettre en place de nouveaux projets, comme l'installation d'une fan zone à Hyères. Depuis 2015, l'ancien basketteur américain, Kyle Milling, est l’entraîneur de cette équipe. Deux saisons d'affilée, il a été désigné meilleur coach de PRO B.

Pour assister aux matchs à domicile du HTVB, il faut se rendre au Palais des sports de Toulon.

Plus d'informations sur www.basket-htv.com

 

  • Le Département soutient l'innovation horticole

Publié le 16/02/2017

Produire en respectant l'environnement, développer de nouvelles cultures, protéger les plantes des ravageurs et maladies, améliorer le rendement des productions… Depuis 1984, le Syndicat du Centre Régional d'Application et de Démonstration Horticole (SCRADH) à Hyères conduit des essais et des expérimentations pour innover dans le domaine des fleurs coupés, de la pépinière et des plantes en pot. Le Département est partenaire de la structure, avec une subvention de 85 000 € pour 2016. "Nous recherchons des solutions aux problèmes des producteurs. Nos innovations se construisent à la demande des acteurs de la filière qui utilisent nos résultats", explique Laurent Ronco, le directeur. Les équipes du SCRADH travaillent sur divers sujets pour trouver des avancées. "En plus de tous les autres essais variétaux, nous avons lancé des expérimentations sur la rentabilité de la production de fleurs coupées de kalanchoe, dans notre région. Autre projet sur lequel nous travaillons, la culture aéroponique du lisianthus.  Cette technique hors sol impressionnante est économiquement et techniquement très intéressante. Nous avons de très bons résultats", continue le directeur. 
Et pour permettre une implication plus grande de la recherche auprès des entreprises du secteur horticole, le SCRADH va participer à deux programmes européens de coopération transfrontalière.

Syndicat du Centre Régional d'Application et de Démonstration Horticole
727 avenue Alfred Décugis
83400 Hyères 
Tél. 04 94 12 34 24 ou www.scradh.com

 

  • Atelier calligraphie à l'école primaire Guynemer à Hyères par les Archives départementales

Publié le 08/02/2017

Dans la longue histoire de l'humanité, l'écriture est une invention récente. Si l'homme utilise un langage articulé depuis environ 100 000 ans, il n'écrit que depuis un peu plus de 5 000 ans. 
Comment est apparue l'écriture ? Qui l'a inventée ? Avec quel outil écrivait-on au Moyen-âge ? Le service éducatif des Archives départementales a proposé, jeudi 2 février, aux élèves de l'école Guynemer à Hyères, un atelier sur l'histoire de l'écriture et la calligraphie. D'une durée de deux heures, cette séance de découverte des premiers signes et des alphabets a été organisée, grâce au Département, au sein de l'établissement scolaire. Différents systèmes d'écriture furent inventés par différents peuples en Egypte, en Chine ou en Amérique centrale... écriture latine, arabe, chinoise ou indienne, chaque culture avait sa propre écriture sur différents supports, pierre ou tablette argile le plus souvent. Des pictogrammes retrouvés au IVe millénaire avant J-C en Mésopotamie, l'actuel Irak, aux hiéroglyphes inventés par les égyptiens, des premiers alphabets crées par les Phéniciens, région du Liban d'aujourd'hui, et repris par les Grecs, et plus tard par les Romains... C'est à travers une présentation des évolutions importantes de l’histoire de l’écriture que les élèves ont découvert "la belle écriture", la calligraphie. Ils ont pu ensuite s’initier à l’art de la calligraphie et écrire à l'aide d'un feutre biseauté comme le calame médiéval. "Cet atelier connaît un franc succès puisque, chaque année, il touche plusieurs centaines d'élèves sur l'ensemble du département" , commente Jérôme Pelissier, responsable du service éducatif et de la valorisation numérique aux Archives départementales du Var.

 

  • Le Département a investi 403 000 € pour l'aménagement du chemin du Plan du Pont à Hyères 

Publié le 02/02/2017
Pour les usagers accédant au Nord Est d'Hyères et pour les habitants du secteur de l'Oratoire, les travaux engagés, depuis 2014, pour l'aménagement du chemin du Plan du Pont à Hyères ont permis d'améliorer la sécurité et les déplacements... Mais ils répondent également  aux besoins des centres d'activité et des habitations plus éloignées. Réalisés de 2014 à 2016, ces travaux ont été financés à hauteur de 403 000 € par le Département du Var ce qui représente environ 30 % du coût total. 
La tranche réalisée en 2016 finalise l'aménagement de cette voie importante à l'entrée du lotissement de l'Oratoire et la traverse du Plan du Pont. Pour la dernière tranche, le Département a investi 135 000 € sur un montant total de 450 000 €. Cela correspond à des travaux de voirie pour élargir le chemin, à la réfection de son revêtement et à la réalisation d'un réseau d'éclairage public, la création de trottoirs et d'espace partagé destiné au mode doux, l'installation d'un mur pour conforter la voie, des travaux de génie civil pour les réseaux souterrains. Les différents travaux d'aménagement ont été réalisés sur 1,1 km et ont permis de créer 7 680 m² de chaussée, 2 644 m² d'espace partagé, et 810 m² de trottoirs. Ils ont nécessité 660 m² de remblais et 2 555 ml de bordures et caniveaux. Cette opération d'investissement a été subventionnée par le Département du Var dans le cadre de l'aide aux communes afin d'assurer un développement équilibré des territoires. 

 

  • Les médecins et puéricultrices du Conseil départemental répondent à vos questions à Hyères

Publié le 24/01/2017

 

 

La protection maternelle et infantile (PMI) est un service du Conseil départemental du Var destiné aux familles. Des médecins et puéricultrices y interviennent, notamment, afin d'assurer le suivi médical des jeunes enfants entre 0 et 6 ans. Ils peuvent vérifier le développement physique et psycho-moteur de l'enfant, lui administrer les vaccinations ou encore dépister des anomalies ou déficiences. Ils sont à votre écoute, aussi, concernant l'hygiène de l'enfant, son sommeil, son alimentation ou encore la façon de se servir du carnet de santé.

Dans votre canton, les consultations sont organisées au centre de solidarité de Hyères, 2 rue Ernest-Millet, le lundi et le jeudi de 14 h à 17 h et à la crèche Tom Pouce le mercredi de 14 h à 17 h. Des puéricultrices du Département sont aussi à votre écoute, au centre de solidarité, le mardi de 9 h à 12 h et à la crèche Tom Pouce le mercredi de 9 h à 12 h. Tél. : 04 83 95 43 30.

 

 

 

 

 

  • Le Département a financé le réaménagement de la place Gabriel Péri à Hyères à hauteur de 135 000 €

Publié le 18/01/2017

Au bout de l’avenue des Îles d’Or à Hyères, la place Gabriel Péri a entièrement été réaménagée et permet aujourd'hui d'offrir une plus belle vue vers le sud de la ville aux promeneurs et aux habitants.

Ces travaux ont permis également de redynamiser le centre ville de Hyères et de redonner à cet espace historique la qualité paysagère qu’il avait autrefois. Les travaux estimés à 450 000 € ont été pris en charge à hauteur de 135 000 € par le Département, 197 000 € par la commune de Hyères et 118 000 € par l'intercommunalité.

Pendant 3 mois, la place et ses abords ont été restaurés avec un nouveau revêtement de la chaussée en enrobés et pavage. Des bancs, des bornes et des candélabres ont été installés ainsi qu'un kiosque à musique en fonte style 19ème de forme octogonale.

 

 

  • À Hyères, le Département accompagne les femmes enceintes et les jeunes parents

Publié le 10/01/2017

 

Comment vivre au mieux ma grossesse ?

Quelles précautions prendre ?

Pourrais-je allaiter mon enfant avec la reprise du travail ?

Suis-je obligée de faire une rééducation périnéale ? Autant de questions que les futures mamans se posent et auxquelles les sages-femmes du Conseil départemental du Var peuvent répondre. Au sein du service de Protection maternelle et infantile (PMI), elles sont à l'écoute des femmes enceintes mais aussi des jeunes parents, dans le cadre de consultations pré et post-natales. Elles peuvent apporter des réponses à leurs interrogations sur le déroulement de la grossesse et l'arrivée de l'enfant, donner des conseils sur l'alimentation et le rythme du bébé ou encore vous renseigner sur les différentes aides matérielles et financières destinées aux familles.

Si vous habitez dans le canton de Hyères, vous pouvez rencontrer gratuitement les sages-femmes dans le cadre de consultations pré et post-natales au 2, rue Ernest-Millet, chaque jeudi, de 14 h à 17 h. Vous pouvez aussi solliciter un rendez-vous, au centre médico-social ou à votre domicile, au 04 83 95 43 30. 

 

 

 

  • Les élèves du collège Gustave Roux sensibilisés à la sécurité routière

Publié le 03/01/2017

Action unique en France, menée depuis 20 ans par la Maison de la sécurité routière du Var et le Département, le Challenge inter-collège sensibilise les collégiens varois aux dangers de la route. Le principe est simple : faire travailler les collégiens sur des thèmes de sécurité routière non imposés, en produisant des dessins, des affiches, des poèmes, des vidéos, des maquettes… Ces productions sont évaluées par un jury et donnent lieu, chaque année, à l’attribution de prix aux lauréats. Les collèges inscrits bénéficient également d’une à deux journées de sensibilisation à la sécurité routière avec des ateliers pédagogiques.

Pour l'année scolaire 2016/2017, 26 collèges varois participent à cette opération. Elle concerne les classes de 6e et de 4e, ce qui représente cette année près de 9 000 collégiens. Le coup d'envoi a été donné à Hyères, le 8 décembre avec le collège Gustave Roux.

Les six classes de 6e ont participé à l'atelier "Sécurité dans les transports scolaires" animé par l'association ANATEEP, qui œuvre pour l'amélioration des transports scolaires et des transports collectifs de jeunes. Après un atelier théorique, les élèves ont mis en situation avec des exercices d'évacuation dans un car.

Les 4e, pour leur part, ont assisté à différents ateliers de sensibilisation à la sécurité routière. Ils ont analysé un accident du film "La route de Marc". Ils ont également échangé l'importance du port de la ceinture de sécurité, les risques lors de sorties entre amis mais aussi la prévention des conduites addictives et à risque. Un nouvel atelier a vu le jour cette année, "Que faire lorsque je suis témoin d’un accident ?" Animé par le SDIS ou l'association Protacc (Protection des accidents), cet atelier sensibilise les collégiens aux réflexes à adopter : savoir appeler les secours, mettre le lieu d'un accident en sécurité, se former aux gestes de premier secours. Près de 350 élèves ont participé à cette journée de prévention. L'opération se poursuit toute l'année dans d'autres cantons.

 

  • Le centre de solidarité à Hyères : un accueil de proximité pour vous aider

Publié le 03/01/2017

 

Vous rencontrez des difficultés familiale, sociale ou financière ? Vous avez besoin de connaître les prestations auxquelles vous avez droit ? Les services susceptibles de accompagner ? Les services sociaux du Département sont un relais privilégié pour vous aider à sortir d’une situation difficile. Le centre de solidarité à Hyères accueille tous les jours les habitants de la commune.

Les travailleurs sociaux du Département pourront vous aider à faire valoir vos droits. Ils vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner, vous diront quels dispositifs existent selon votre situation. Si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils pourront vous aider à faire votre demande.

Le centre de solidarité d’Hyères, situé 68 chemin de la Villette, "Le Victoria" est ouvert du lundi au vendredi, sauf jeudi après midi, de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Tél. 04 83 95 55 80.