Les conférences historiques départementales

Des historiens à la rencontre des Varois

La rigueur fait la différence en matière d’Histoire. Le détail est souvent loin d’être anodin. C’est avec ce souci de précision que le Département invite les Varois à mieux connaître l’Histoire avec des universitaires spécialistes des périodes et thèmes proposés.

Après avoir expérimenté 2 cycles en 2015-2016 à Toulon et en 2016-2017 à travers le Var dans les villes de Draguignan, Saint-Raphaël, Sainte-Maxime, Aups et le 11 mars à Brignoles, le Département développe en 2017-2018 un nouveau cycle de conférences historiques à l’échelle du Département. Trois cycles de conférences sont prévues hors saison estivale, en novembre, janvier et mars, sur des sujets d’histoire variés. Toutes sont assurées par un historien issu des plus grandes universités françaises et chacune sera donnée dans différentes villes du Var. Les conférences sont gratuites.

  • Les thèmes de la saison 2017-2018

"La campagne d’égypte 1798-1801" donnée par Jacques-Olivier BOUDON, professeur en Histoire contemporaine à l'Université Paris IV et  Président de l’Institut Napoléon.

Expédition militaire et expédition scientifique : un double visage pour une campagne singulière de l'Histoire de France qui met Toulon à l'honneur. Qui, du Directoire ou de Bonaparte, a le plus souhaité porter la guerre en Orient, dans un pays mythique très en vogue en France en cette fin du XVIII e siècle ? Quels objectifs étaient poursuivis par un régime décadent qui vit ses dernières années et ce jeune général auréolé de gloire depuis sa victorieuse campagne d'Italie ? Que cherchaient exactement tous ces savants embarqués avec les soldats dans cette province assoupie de l'empire ottoman ? L'esprit des lumières guide assurément tous les intellectuels du temps... mais sans aucune arrière-pensée ? Les questions ne manquent pas autour du sujet et Jacques-Olivier Boudon, professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris IV, aura pour mission de faire toute la lumière sur cette surprenante campagne d'Égypte.

- Le jeudi 23 novembre à 20 h 30 dans l'Atrium du Conseil départemental à Toulon.

- Le vendredi 24 novembre à 20 h 30 dans le Hall des expositions, cours de la Liberté à Brignoles.

"Alésia, 52 avant J.-C." donnée par Sabine LEFEBVRE, professeur en Histoire romaine à l’Université de Bourgogne.

Alésia. Vercingétorix. Jules César. Une évocation des origines de notre Histoire, quand la Gaule, en partie unie pour l'occasion, va basculer dans le monde romain et poursuivre son voyage sur les chemins de la latinité. Alésia c'est à la fois un siège, une bataille, qui signent la défaite du plus grand chef gaulois face au plus grand général romain. Un mystère aussi car le lieu exact de l'oppidum est source de débat. Un double réseau de fortifications autour d'une colline, pour repousser une éventuelle armée de secours ou une tentative de sortie des assiégés. Des défenses, composées d'une série de remblais, de fossés, de palissades et de tours qui s'étendent sur une trentaine de kilomètres. Plusieurs mois de siège. Voilà qui laisse des traces, des vestiges archéologiques... Mais visiblement un peu partout en France ! La Conférence de Sabine Lefebvre, professeur d’histoire romaine à l'Université de Bourgogne, sera l'occasion de faire, entre autres, un point (définitif ?) sur la question de la localisation géographique du lieu...

- Le jeudi 25 janvier 2018 à 20 h 30 dans l'Atrium du Conseil départemental à Toulon.

- Le vendredi 26 janvier 2018 à 20 h 30, salle Jean Despas, place des Lices à Saint-Tropez.

"La monarchie absolue en France, ferment de la Révolution française ?", donnée par Hervé DRéVILLON, professeur en Histoire moderne à l'Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne.

Pour les sciences politiques, l'absolutisme est un système politique dans lequel le pouvoir est concentré entre les mains du souverain, qui en exerce tous les attributs. Pour ceux qui en critiquent l'existence comme l'usage, l'absolutisme caractérise tout pouvoir exercé sans limite et sans partage. Quoi qu'il en soit et appliquée à la monarchie française, la pratique de l'absolutisme nous renvoie à la mémoire de Louis XIV, Louis XV, Louis XVI... incarnations stéréotypées de la monarchie absolue dans sa pire définition. En contre point, le terme évoque les philosophes des Lumières qui en ont été les constants détracteurs et à la Révolution française qui y a mis un terme. La conférence d'Hervé Drévillon, professeur d'histoire moderne à l'université Paris I, mettra en lumière les origines et les complexités de l'absolutisme français tout en étudiant sa véritable influence sur la fin de l'Ancien Régime. 

- Le jeudi 15 mars 2018 à 20 h 30 dans l'Atrium du Conseil départemental à Toulon.

- Le vendredi 16 mars 2018 à 20 h 30 au Centre culturel Anataole Lambert, 96 Chemin des prés à Aups.

 ➡ Téléchargez le programme des conférences historiques.

Image