Canton n°4 - Flayosc

Nathalie Perez Leroux
Nathalie Perez Leroux
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 29 avril 1970 à Saint-Denis
Artisan, peintre
Membre de la Commission permanente du Département.
Membre des commissions Déplacements, communications et réseaux, Tourisme, Sport et jeunesse, Europe, Accessibilité des services au public, ruralité et sécurité sanitaire.
Autre mandat : Adjointe du Maire d'Ampus
Louis Reynier
Louis Reynier
Majorité départementale
Réélu en Mars 2015
Né le 12 juillet 1949 à Montmézan
Retraité, ancien commerçant
Membre de la Commission permanente du Département.
Président de la commission Accessibilité des services au public, Ruralité et Sécurité sanitaire.
Membre des commissions Europe, Délégation de services publics locaux, Déplacements, communications et réseaux, Forêt.
Représentant du Département auprès de la société publique locale Ingenierie Départementale 83, du conseil d'administration du SDIS, du Conseil départemental de l’Éducation nationale.
Membre de droit au conseil d'administration de l'Agence de développement Touristique Var Tourisme.
Autres mandats :
Maire de Montmeyan
Vice-président de l’intercommunalité Provence Verdon.
Contact : lreynier@var.fr
Canton n°4 - Flayosc
C'est sans conteste, le canton le plus au nord et le plus étendu du Var. Celui qui s'ouvre pleinement sur le parc Régional du Verdon. Dans ce paysage naturel, les 33 communes du canton disposent de grands espaces propices à l’agriculture, au sport de pleine nature et au tourisme.
Collèges
Henri Nans à Aups
Jean Cavaillès à Figanières
Centre de solidarité
Salernes
Services département
Maison des services départementaux à Aups

 

  • 20e Challenge Inter-Collèges : la remise des prix a eu lieu au Conseil départemental du Var

Publié le 22/06/2017.

21 collèges varois, soit environ 6 000 élèves de 6e et 4e ont participé au 20e Challenge Inter-Collèges de sécurité routière cofinancé par l’État et le Département du Var. Action unique en France, elle est menée par la Maison de la Sécurité routière du Var (MSR-Var), structure créée par le Conseil départemental du Var en partenariat avec la Préfecture du Var. Le Challenge Inter-Collèges est animé par l’Éducation Nationale dans le cadre du Plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR). De nombreux partenaires institutionnels et associatifs y participent. 
Les collégiens récompensés pour leur réalisations et leur participation au Challenge Inter-Collèges ont été reçus, mardi 20 juin, dans l'Atrium du Conseil départemental, à Toulon. En effet, toutes les classes engagées dans ce challenge ont présenté un travail artistique issu de leur réflexion sur la sécurité routière et des différents ateliers de sensibilisation aux risques de la route auxquels elles ont participé au cours de l'année scolaire. "Il y a un besoin de prévention active auprès des futurs conducteurs que vous êtes. Votre mobilisation est un investissement d'avenir", a déclaré Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et éducation, avant de remettre les différentes récompenses aux côtés de Karine Nazury, coordinatrice départementale sécurité routière pour le second degré et Kevin Mazoyer, directeur de cabinet du Préfet du Var. Le premier prix a été attribué au collège Marie-Mauron de Fayence, le deuxième au collège Yves-Montand de Vinon-sur-Verdon et le troisième au collège Joseph-d'Arbaud de Barjols. "Accompagnés par notre professeur d'Arts plastiques, nous nous sommes inspirés du travail de Keith Haring afin de réaliser une œuvre collective", ont expliqué Malou et Baptiste, représentants d'une des classes de 6e du collège de Fayence. "Nous étions super-motivés par ce projet qui nous a aidé à prendre conscience des dangers de la route". Objectif atteint pour le Département du Var qui, en finançant cette action, complète l'éducation routière des collégiens varois. 

Tous les collèges ayant participé au Challenge ont reçu un diplôme: 
Henri-Nans à Aups ; Joseph-d'Arbaud à Barjols ; Jean-Moulin et Paul-Cézanne à Brignoles ; Jean-Rostand à Draguignan ; Marie-Mauron à Fayence ; Les Chênes à Fréjus ; Gustave-Roux et Marcel-Rivière à Hyères ; Jean-L'Herminier à La Seyne-sur-Mer ; Henri-Bosco à La Valette-du-Var ; Les Eucalyptus à Ollioules ; Reynier à Six-Fours-les-Plages ; Vallée du Gapeau à Solliès-Pont ; Django-Reinhaardt et La Marquisanne à Toulon ; Paul-Emile-Victor à Vidauban ; Yves-Montand à Vinon-sur-Verdon ; Sainte-Marthe à Cuers ; Externat Saint-Joseph à Ollioules et Le Vigneret au Plan-du-Castellet. 

 

  • Le Département, partenaire de la Communauté d'agglomération dracénoise, en matière de tourisme

Publié le 19/06/2017.

Afin de développer des actions touristiques sur l'ensemble du Var, le Département soutient les structures intercommunales. Sur le canton, c'est la Communauté d'agglomération dracénoise (CAD) qui est en charge du développement touristique pour les communes d'Ampus, Bargemon, Bargème, Callas, Châteaudouble, Claviers, Comps-sur-Artuby, Figanières, Flayosc, La Bastide, La Motte, La Roque Esclapon, Montferrat, Salernes et Sillans-la-Cascade.
Le Département lui verse une subvention de 70 000 € qui lui permet de mettre en place sa politique touristique. Ses actions s'orientent autour de la qualification de l'offre d'hébergement, de la modernisation de l'accueil avec la création de points multi-services, des actions de promotion et de commercialisation.

 

 

 

 

  • Témoignages de guerres d'un Bargemonais sur le site des Archives départementales

Publié le 07/06/2017

Le livret militaire de Victor Porre de Bargemon, servant dans le 4e régiment d'infanterie coloniale durant la guerre de 14-18, des photographies, son fascicule de mobilisation, des bons d'achat, un certificat de bonne conduite, ainsi qu'un carnet de chansons sont visibles sur le site www.memoires-de-guerres.var.fr. On y trouve aussi son certificat d'appartenance aux Forces Françaises de l'Intérieur durant la Seconde Guerre mondiale, des cartes de ravitaillement, une attestation de participation à des actions de résistance, son certificat provisoire de démobilisation, un diplôme des Francs-Tireurs et Partisans Français… Le fonds de ce Bargemonais, qui comme beaucoup d'hommes de cette époque a combattu dans deux conflits majeurs, a été versé aux Archives départementales. Il a été numérisé pour être mis en ligne sur le site dédié à la vie des Varois durant les guerres et conflits contemporains, le rendant accessible à tous. Transmis dans le cadre de la Grande collecte lancées par la collectivité, ce fonds, qui compte 140 images, fait partie des quelque 1 046 images numérisées par les Archives départementales.
Débutée en 2013 pour préparer le centenaire de la Grande guerre, la Grande collecte a été élargie à l'ensemble des conflits contemporains, par un nouvel appel à contribution en novembre 2016. Les familles ont répondu nombreuses pour donner, ou confier pour numérisation, des documents personnels de Varois en lien avec les conflits. Le site s'est ainsi enrichi, depuis mars dernier, de nouveaux documents relatifs aux guerres de 1870-1871, et d'Algérie. Il offre une mine d'informations, de témoignages oraux et écrits. Une prochaine mise à jour complétera cette base de données avec la guerre d'Indochine. En plus de ces fonds privés, les Archives départementales mettent également en ligne des documents publics relatifs à ces conflits particulièrement significatifs. 

www.memoires-de-guerres.var.fr

 

  • Le Département encourage la jeunesse varoise avec la prime au BAFA et BAFD

Publié le 31/05/2017.

Dès son arrivée à la Présidence du Département en avril 2015, Marc Giraud a souhaité refonder la politique jeunesse départementale.

En créant un nouveau dispositif d'aides à la formation aux métiers de l'animation, le Département encourage les jeunes à obtenir un premier emploi et un salaire en devenant animateur en accueil de loisir ou en séjour vacances. Une prime de 150 € est accordée, sous conditions de ressources, à ceux qui viennent de réussir le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) et le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD). La formation doit être assurée par un organisme habilité par la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale. Ces diplômes * permettent d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances et centres de loisirs et sont délivrés par le ministère de la Jeunesse et des Sports. La prime, si elle est accordée, est versée au bénéficiaire du BAFA ou du BAFD ou à sa famille s'il est mineur.

Conditions d'attribution de l'aide :

• pour le BAFA : être âgé de 17 à 26 ans et domicilié dans le Var

• pour le BAFD : être âgé de 21 à 26 ans et domicilié dans le Var et titulaire du BAFA ou d'un diplôme permettant d'exercer les fonctions d'animation.

Toutes les informations sont sur le site du Département : var.fr.

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var,
- en téléchargement sur var.fr, rubrique Var Jeunesse.

Contact :

Direction des Sports et de la Jeunesse

L’Hélianthe, rue Emile Ollivier à Toulon

Té. : 04 83 95 71 00

* Seuls les diplômes obtenus à compter du 1er avril 2016 sont éligibles.

 

  • Les habitants du canton invités par le Département à découvrir le patrimoine varois

Publié le 24/05/2017.

​Proposer la culture partout, pour tous ! Cette volonté du Département s'illustre parfaitement avec la création des itinéraires du patrimoine. Ces voyages culturels gratuits d'une journée en bus permettent de découvrir les richesses du patrimoine varois. La première édition a mis à l'honneur l'art roman. Les 17 et 18 mai, les voyageurs, au départ de Montmeyan et Flayosc, ont visité trois monuments : l'Abbaye de la Celle, propriété départementale, la Chapelle Saint-Victor à Villecroze et la Chapelle Notre Dame de Spéluque à Ampus. Un guide conférencier a accompagné le groupe tout au long de la journée et a abordé les thèmes de l’architecture romane et du développement du mouvement monastique au Moyen-Âge dans le Var.

Le Département prévoit de décliner ces itinéraires culturels gratuits vers différents lieux du Var, autour d’autres thématiques.

 

 

 

  • La viticulture locale récompensée lors de la cuvée sélectionnée du Département, édition 2017

Publié le 17/05/2017.

Le 30 avril dernier, Marc Giraud, président du Conseil départemental, a remis les médailles aux lauréats de la Cuvée sélectionnée du Département. Le domaine de l'Anglade au Lavandou était l'un d'eux. Il s'est vu décerner la médaille d'or pour son blanc "Le blanc" et la médaille de bronze pour son "Rosé tradition", dans la catégorie IGP Vin de pays du Var. Ces deux cuvées font partie des 33 vins récompensés de l'édition 2017. Les prix ont été remis lors des Journées du terroir à Gonfaron. Organisée par le Syndicat des jeunes agriculteurs du Var, avec l'appui financier du Département dans le cadre de sa politique tourisme, la manifestation visait à faire découvrir les richesses locales, notamment les productions viticoles. Pari tenu, avec des viticulteurs récompensés pour leur démarche d'excellence.

Tous les vins lauréats sont identifiables par l'étiquette "Cuvée sélectionnée par le Département du Var" apposée sur les bouteilles. Ouvert aux coopératives, aux domaines et producteurs négociants, ce concours a rassemblé au total 56 participants qui ont proposé des rouges, rosés et blancs dans les différentes appellations présentes dans le Var : AOP Bandol, AOP Côteaux varois, AOP Côtes de Provence, AOP Sainte-Victoire, AOP Côteaux d'Aix et IGP Vin de pays du Var. À déguster avec plaisir... mais avec modération !

 

  • Avec les classes "Argens", le Département sensibilise les enfants aux risques d’inondations à Montferrat

Publié le 10/05/2017.

Comment fonctionne un bassin versant et plus particulièrement celui de l’Argens ? C’est l’objectif des classes "Argens inondation" mises en place par le Département. De janvier 2017 à juillet 2022, chaque année, 14 classes de collège du bassin versant de l’Argens, seront sensibilisées, via des journées d’animation, et des outils pédagogiques aux risques d’inondation. Quatre jours d’animations sur une semaine complète et une journée de restitution en fin d’année scolaire avec toutes les classes sont prévus. Maquette de bassin versant, DVD, appareils photos, documents pédagogiques et techniques, cartes, contacts avec des personnes ressources, jeu de rôle Rivermed, visites et animations sur site, ont été proposés aux enfants de l’école de Montferrat. C’est à travers la recherche des traces de l’eau dans le village, l’utilisation de l’eau d’il y a un siècle à aujourd’hui, le repérage des bouches d’égouts, grilles du pluvial, gouttières, et caniveaux, que les élèves ont pu comprendre tout le cheminement des eaux, potable et usées. Ils ont pu ensuite visiter la source de la Magdeleine, l’aqueduc qui alimentait le moulin, la station d’épuration, les sources de Pierrepont qui ont longtemps approvisionné le village, découvrir les végétaux en bord de rivière et les animaux qui vivent au fond des rivières la Nartuby et le Baudron. La journée s’est clôturée par la modélisation d’un bassin versant et la construction de son village avec des matériaux trouvés sur place. Une journée de restitution des travaux des différentes classes "Argens inondation" se déroulera à Vidauban le 20 juin 2017.

 

  • Le Département a engagé 220 000 € pour sécuriser la RD 71.

Publié le 05/05/2017.

La route départementale 71 à Aiguines a fait peau neuve.Dans le cadre de travaux engagés et financés par le Conseil départemental, la route avait été rénovée et sécurisée à la fin de l'année 2016, notamment par la construction de murs en gabion.

L'hiver arrivant, souvent rude dans cette zone géographique du haut Var, le chantier avait dû être stoppé. Il a repris ces derniers jours permettant la pose d'une couche supplémentaire d'enrobé sur la RD 71. La totalité du chantier a coûté 220 000 euros.

Désormais, la route est totalement rouverte, prête notamment à accueillir les nombreux touristes qui l'empruntent afin d’accéder aux gorges du Verdon. 

 

 

  • Une exposition unique du Département à ne pas rater à l'abbaye de La Celle.

Publié le 27/04/2017.
L'exposition Des Dieux et des Hommes s'installe à l'abbaye de La Celle jusqu'au 17 septembre. Après une première expérimentation l'année dernière, le Département confirme avec ce nouvel événement sa volonté de faire de l'emblématique propriété départementale qu'il restaure depuis vingt ans, un espace culturel majeur mêlant art et patrimoine.
Première d'un cycle de deux expositions, Des Dieux et des Hommes consacre, l'archéologie à travers des vestiges issus de fouilles réalisées dans le Var. 
Dans le dortoir et le réfectoire de l'abbaye entièrement réhabilités, plus de cinquante pièces remarquables sont à découvrir autour du thème du polythéisme et des croyances à l'époque romaine dans le Var. Parmi elles, des pièces jamais exposées auparavant comme la colossale tête de Minerve en marbre trouvée à Fox-Amphoux ou le torse d'Artémis d'Éphèse prêté par la Ville de Toulon. D'autres objets évoquent les dieux antiques : sculptures et reliefs en pierre, statuettes en bronze, objets usuels tels que les lampes à huile... 
Conçue et réalisée par le service du Patrimoine et de l'Archéologie du Département du Var, l'exposition met en lumière la place prépondérante que tenait, dans les sociétés antiques, le monde spirituel. Pour une grande partie de la population confrontée à des réalités quotidiennes et des phénomènes naturels inexpliqués, obtenir l’intercession d’êtres supérieurs était essentiel. Les cultes restaient cependant très libres. Quatre grands thèmes sont développés : le culte impérial, le Panthéon des dieux romains, les divinités secondaires et les cultes locaux, les cultes orientaux. Le cycle se poursuivra à l'automne avec une nouvelle exposition d'art contemporain proposée par le centre départemental d'art contemporain. 
Le monument et l'exposition sont accessibles du mardi au dimanche. L'entrée est gratuite, car le Département du Var défend la culture partout et pour tous.

Abbaye de la Celle - place des Ormeaux. Du mardi au dimanche, de 10 h 30 à 12 h 30 et 13 h 30 à 17 h 30. Visite commentée possible à partir de 4 personnes. Tél. 04 98 05 05 05 - abbayedelacelle@var.fr

 

  • Les agents du Département poursuivent le terrassement de la piste cyclable EV8 entre Claviers et Seillans

Publié le 14/04/2017

Dans le Var, la piste cyclable Eurovélo 8 (EV8) doit traverser 24 communes, de Rians à Montauroux, tel que le prévoit le schéma départemental des itinéraires cyclables validé par le Département le 25 mars 2005. Un projet d'envergure puisque 139,8 kilomètres devraient être réalisés d'ici à 2020, pour un coût total estimé à 30 millions d'euros.

À ce jour, 15 kilomètres de pistes cyclables sont construits et matérialisés, entre Flayosc et Saint-Antonin-du-Var. Ce sont les agents du Pôle d'appui logistique et technique du Conseil départemental qui assurent ces travaux. Dernièrement, ils ont poursuivi le chantier à la sortie du village de Claviers, en direction de Seillans. Sur 500 mètres environ, ils ont procédé à des travaux de terrassement afin de créer une portion de voie cyclable sur l'ancienne voie ferrée. Lors du chantier, les agents devaient reprofiler la plateforme et remettre en service un ouvrage hydraulique enseveli sous les remblais afin de permettre le bon écoulement des eaux de ruissellement. Cette opération a nécessité un gros travail de recherche, à environ dix mètres de profondeur. Remis à jour, l'ouvrage hydraulique permettra de préserver la piste cyclable.

L'Eurovélo 8 (EV8) fait partie d'un grand projet européen porté par l'European cyclists'federation qui prévoit, à l'horizon 2020, l'aménagement de 70 000 kilomètres de voies cyclables réparties sur 14 itinéraires dans l'ensemble de l'Europe. L'Eurovélo 8 est prévu pour relier Cadix à Chypre grâce à 5 888 kilomètres de voies cyclables parcourant onze pays. 

 

 

  • Un budget cohérent pour le bien-être des Varoises et des Varois

Publié le 06/04/2017

Le budget primitif 2017 du Conseil départemental du Var a été adopté mardi 4 avril, en séance plénière à Toulon. Ce "budget réaliste et cohérent", comme l'a précisé Marc Giraud, président du Département, tient compte des nombreuses contraintes financières imposées à la collectivité. La diminution des dotations de l'État, pour l'année en cours, s'élève au total à 26 M€. En effet, à la baisse reconduite de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) s'ajoutent l'absence de nouvelles mesures dans la loi des finances 2017 pour compenser la charge des Allocations individuelles de solidarité, la mise en œuvre de la loi relative à l'Adaptation de la société au vieillissement et le financement du transfert de la compétence Transport à la Région Paca dans le cadre de la loi NOTRe.

Malgré ces nouvelles contraintes, le Conseil départemental a présenté au vote de ses élus un budget 2017 qui s'équilibre en recettes et en dépenses à 1 280 310 222 €. "Nous agissons dans l'intérêt général, pour le bien-être des Varoises et des Varois", a insisté le président du Conseil départemental rappelant aussi qu'il avait été contraint, cette année, d'augmenter le taux d'imposition sur le foncier bâti de 1,5 %. Ce taux correspond, "au centime d'euro près", aux 4 M€ amputés par le Gouvernement qui a imposé à la collectivité un nouveau mécanisme de péréquation de la dotation de compensation de la réforme de la Taxe professionnelle (- 3 M €) et une baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de la fiscalité directe locale (- 1 M €). 30 M€ du budget du Département seront cette année encore consacrés à l'aide aux communes. "Ce n'est pas obligatoire mais nous le faisons quand même", a indiqué Marc Giraud. 

 

 

  • Avec le dispositif Var Jeunesse, le Département aide les familles ayant des revenus modestes

​​Publié le 31/03/2017

Partir en colonies ou en voyage scolaire, c'est l'occasion de s'évader, de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles activités. Le Département du Var, acteur du quotidien de toutes les familles varoises, a lancé, en mars 2016, un dispositif d'aides individualisées pour permettre aux enfants de partir. En aidant un plus grand nombre de foyers en tenant compte de leur situation financière, le Département conforte ainsi son soutien aux familles modestes, et également à celles ayant des revenus moyens. Il peut prendre en charge une partie du séjour jusqu'à 450 € au maximum pour une colonie et 200 € pour un voyage scolaire avec nuitées sous réserve de remplir certains critères.

Pour un voyage scolaire, le Conseil départemental a souhaité, en 2017, élargir ses conditions d'éligibilité pour permettre à davantage d’enfants de participer à ce séjour. Il a étendu la durée du séjour jusqu'à 8 jours et l'a ouvert aux enfants de CP jusqu'à la 3ème. Près de 700 enfants ont pu bénéficier de ces aides en 2016.

Toutes les informations sont sur le site du Département 

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var.

Contact : Direction des Sports et de la Jeunesse
L'Hélianthe, rue émile Ollivier, à Toulon
Tél. : 04 83 95 71 00

 

  • Rapport d'orientations budgétaires pour l'année 2017 : le Var poursuit ses investissements et maintient l'aide aux communes malgré les baisses de dotations de l'État

Publié le 23/03/2017

« Le Var est un tout, une unité et je suis le garant de cette unité » a déclaré Marc Giraud, président du Département du Var, à Draguignan, lors de la dernière assemblée plénière. Les conseillers départementaux étaient réunis dans la salle Édouard Soldani de l'Hôtel du Département afin de débattre des orientations budgétaires de l'année 2017. C'est Jean-Louis Masson, en tant que premier vice-président du Conseil départemental du Var et président de la commission Finances et administration générale et rapporteur du budget qui a présenté les objectifs de la collectivité varoise pour cette année. Des objectifs ambitieux malgré les contraintes financières qui pèsent sur le Département du Var. La mise en œuvre de la loi NOTRe impose aux Départements de transférer 50 % de la Cotisations de valeur ajoutée des entreprises (CVAE) aux Régions pour financer le transfert du transport interurbain et scolaire. Ainsi, au 1er janvier 2017, les recettes de la collectivité sont amputées de 40 M€. 
La dotation globale de fonctionnement, elle, recule de 22 M€. Enfin, la baisse de la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle à laquelle s'ajoute la baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de fiscalité directe locale font perdre 4 M€ au Département. Ces dernières contraintes financières, annoncées par le Gouvernement le 22 décembre dernier, ajoutées à l'augmentation des dépenses de financement des allocations sociales qui ne sont que partiellement compensées par l'État, ont contraint les élus à prendre une décision responsable. En 2017, la fiscalité départementale augmentera de 1,5 % afin de compenser ces 4 M€. « Cela représente, pour 62 % des Varois, une hausse d'impôt de 5 € par an. Voilà la réalité des choses », a relativisé Marc Giraud, président du Conseil départemental. « Il y a les mots, il y a les chiffres et il y a la réalité du terrain », a-t-il insisté. « Nous avons fait le choix de continuer à aider les associations, à aider les communes, à aider les établissements publics de coopération intercommunale, à aider les agglomérations ». Telle sera la ligne de conduite budgétaire, pour 2017, du Conseil départemental du Var. Cette année encore, il continuera d'investir dans de grands projets d'investissements parmi lesquels : 
- la poursuite de l'aménagement du Parc Nature situé dans les communes de La Garde et du Pradet,
- la réalisation des équipements sportifs pour le collège Joliot Curie à Carqueiranne,
- les travaux de restructuration des collèges Raimu à Bandol et Henri Nans à Aups,
- la livraison du collège de Carcès,
- l'aménagement des locaux permettant le regroupement des services du Département sur le site de La Loubière à Toulon,
- la restructuration du Pôle social à Draguignan
- la construction d'une antenne de la médiathèque départementale sur le site de l'ancien hôpital et la réorganisation des services sociaux dans le quartier Chalucet à Toulon,
- des travaux à Sainte-Maxime pour la création d'un centre territorial des routes et d'une Unité territoriale et sociale (UTS)
- le lancement de la déviation de Pierrefeu-du-Var,
- la participation au financement de l'échangeur de Sanary-sur-Mer,
- la poursuite des travaux sur la route départementale 25 entre Le Muy et Sainte-Maxime
- le développement du Très Haut débit, notamment notamment dans les zones rurales.

 

  • Le Département poursuit son cycle de conférences historiques à Aups

Publié le 15/03/2017

Le Département a souhaité organiser un cycle de conférences historiques hivernal qui a la particularité de l’itinérance. En effet, chaque conférence donnée, l'est dans plusieurs villes du Var. Cette initiative, illustrant l'axe de la politique culturelle "partout et pour tous", a pour objectif de donner l’occasion, aux Varoises et aux Varois, d'écouter des professeurs d’université, spécialistes des sujets programmés. La qualité des conférenciers est l’autre signature de ces manifestations qui sont dispensées par des universitaires de renom, parmi les meilleurs de leurs spécialités, gage du sérieux et de la véracité des informations qui sont données. La première conférence de l'année 2017 avait eu lieu à Toulon, le 13 janvier, à l'Hôtel du Département. La seconde était organisée le 9 mars, et avait pour thème "Bonaparte, serviteur de la République ?" Elle était animée par Jacques-Olivier Boudon, Professeur en histoire contemporaine à l'Université de Paris-Sorbonne et Président de l'Institut Napoléon. Elle a réuni près de 200 personnes à Toulon et s'est poursuivie à Aups, le 10 mars, où 37 personnes étaient présentes. 

 

 

  • Le Département offre une écoute attentive aux jeunes parents 

Publié le 08/03/2017.

L'attente d'un enfant et son arrivée sont souvent accompagnées de nombreuses interrogations. Les futurs parents se sentent parfois démunis face à la grossesse et à l'arrivée d'un bébé dans leur foyer. Pour les accompagner, le Département du Var met à leur disposition des consultations pré et post-natales gratuites. Assurées par des sages-femmes, ces entretiens permettent aux parents ou futurs parents d'aborder toutes les questions qu'ils se posent concernant leur enfant mais aussi leur vie de famille : préparation à l'accouchement, alimentation et rythme de sommeil du nourrisson, modes de garde, contraception... Les professionnelles du service départemental de Protection maternelle et infantile (PMI) sont aussi en mesure de les renseigner sur les différentes aides existantes destinées aux familles. Sur demande, elles peuvent se déplacer à domicile ou recevoir les jeunes parents, à Draguignan :
- boulevard Léo-Lagrange, le deuxième jeudi de chaque mois de 10 h à 12 h et le troisième jeudi de chaque mois de 14 h à 16 h. Pour prendre rendez-vous, il faut appeler au 04 83 95 33 82. 
- au HLM Les Colettes, bâtiment A, le premier lundi du mois de 10 h à 12 h et le troisième mardi de chaque mois de 14 h à 16 h. Rendez-vous par téléphone au 04 94 68 20 90 ou au 04 83 95 33 82. 

 

 

  • Le Département a activé son plan de viabilité hivernale

Publié le 21/02/2017

Même si le Var est un département aux hivers plutôt doux, il n'est pas rare d'avoir du verglas, des brouillards givrants et même de la neige, dans le canton. Ces phénomènes climatiques peuvent dégrader les conditions de circulation et la sécurité des usagers. C'est pourquoi, depuis le 15 novembre, les services du Département ont activé le plan de viabilité hivernale sur les routes départementales. L'objectif de ce service est de limiter au maximum les conséquences des intempéries et de permettre aux usagers de circuler dans les meilleures conditions. Un suivi quotidien des conditions météorologiques permet d’évaluer les risques et d’anticiper les interventions. Les actions de salage, ou quand c'est nécessaire de déneigement, sont généralement organisées de nuit afin que le réseau soit praticable, en toute sécurité, dès 7 heures du matin. Les agents du Département sont mobilisés 7 jours sur 7. Des astreintes sont organisées pour pouvoir intervenir à tout moment.

 

 

 

 

  • Le Conseil départemental met aux normes ses arrêts de cars

Publié le 16/02/2017
Sur la route départementale 2560 à Salernes, deux arrêts de bus ont été mis aux normes. D'un montant de 16 700 €, ces travaux ont été commandés et contrôlés par les équipes du Conseil départemental du Var. Il s'agissait, plus particulièrement, d'aménager les trottoirs afin qu’ils puissent répondre aux normes des quais et les rendre conformes à la réglementation relative aux personnes à mobilité réduite. Cette réhabilitation des arrêts de cars du Département du Var ont aussi permis la création d'un abri. Avec ces aménagements, le Conseil départemental du Var apporte confort et sécurité aux Varois utilisant le réseau Varlib comme moyen de transport. 

 

 

  • Le Département a sécurisé la RD71 à Aiguines 

Publié le 08/02/2017

La Route départementale 71, à Aiguines dans les gorges du Verdon, est un axe fréquemment soumis aux chutes de pierres. Et, malgré les précautions qui sont prises par le Département du Var, il arrive que de gros blocs tombent sur la chaussée, comme en fin d'année 2016.  Après avoir sécurisé la chaussée, les agents de la direction des Routes du Conseil départemental ont fait appel à une entreprise spécialisée qui a réalisé une inspection détaillée de la falaise. Elle a ensuite proposé des solutions techniques adaptées à la zone concernée. Une purge de la falaise était nécessaire ainsi que la fixation contre la paroi de certains blocs, au moyen de grosses barres métalliques. Ces travaux ont coûté 5 200 euros, en totalité financés par le Département. À la même période, à quelques centaines de mètres de cette zone de travaux, un autre chantier était mené. Il s'agissait de conforter la RD71, très empruntée, notamment en période estivale par les touristes. Le terrassement et la construction de murs en gabions ont été réalisés avant la réouverture provisoire de la route. Celle-ci devra de nouveau être fermée à la circulation afin d'y appliquer une dernière couche d'enrobé. Cela sera fait à la fin de l'hiver, lorsque les températures seront plus clémentes et le risque de chutes de neige complètement écarté. Montant des travaux : 220 000 euros. Ils ont également été complètement pris en charge par le Conseil départemental du Var. 

 

  • Le Département informe les bénéficiaires du RSA sur leurs droits et devoirs

Publié le 02/02/2017

Depuis le début de l’année 2017, des informations collectives sont organisées, dans le canton, par le Département, qui gère et finance le RSA. Elle permettent aux bénéficiaires du dispositif, d’avoir une information précise sur leurs droits et devoirs. À quoi engage le RSA ? De quel accompagnement peut-on bénéficier ? Qu’est-ce que le contrat d’insertion ? Est-on obligé de le signer ? Que se passe-t-il si la situation évolue ? C’est pour répondre à toutes ces questions que se posent légitimement les personnes qui viennent de demander le RSA, que ces informations collectives ont été mises en place. Déjà expérimentées ailleurs dans le département, les premières réunions sur le canton ont eu lieu à Salernes le 10 janvier dernier et à Rians le 24 janvier. 
"Il n’y a pas de fréquence arrêtée. Cela varie selon le nombre de nouveaux bénéficiaires. Ça peut être toutes les semaines ou une fois par mois. Nous attendons d’avoir une vingtaine de nouveaux bénéficiaires", expliquent les agents départementaux en charge de l’organisation des informations collectives à l’UTS* Haut Var Verdon. "Nous convoquons par courrier les personnes qui viennent de voir leurs droits au RSA ouverts. Les travailleurs sociaux leur présentent le dispositif, et ce que l’on attend d’eux."
Si les convocations génèrent parfois du stress et ne sont pas toujours bien comprises, les réunions sont toujours positives. "Les personnes posent beaucoup de questions. Elles comprennent bien les risques liées à un manquement à leurs obligations, mais elles découvrent aussi leurs droits, notamment celui à un accompagnement social ou professionnel. À l’issue de la réunion, ce sont elles qui optent pour tel ou tel type d’accompagnement", témoigne un des intervenants. "Cela leur permet d’évaluer leurs freins et leurs possibilités d’évolution. En grande majorité, les personnes s’orientent vers un parcours d’insertion professionnelle : beaucoup veulent évoluer vers un travail. Le Cedis, qui les accompagne dans leur parcours professionnel pour le compte du Département, est présent. Ces réunions donnent une autonomie de choix en toute connaissance de cause. Cela rend les bénéficiaires du RSA acteurs de leur projet d’insertion. C’est positif pour eux et innovant."

UTS : Unité territoriale sociale qui gère, à l’échelle du territoire, tous les services sociaux du Département 

 

  • Avec les consultations pré et post-natales, le Département soutient les nouveaux parents 

Publié le 23/01/2017

 

 

L'attente d'un enfant et son arrivée sont souvent accompagnées de nombreuses interrogations. Les futurs parents se sentent parfois démunis face à la grossesse et à l'arrivée d'un bébé dans leur foyer. Pour les accompagner, le Département du Var met à leur disposition des consultations pré et post-natales gratuites. Assurées par des sages-femmes qualifiées, ces entretiens permettent aux parents ou futurs parents d'aborder toutes les questions qu'ils se posent concernant leur enfant mais aussi leur vie de famille : préparation à l'accouchement, alimentation et rythme de sommeil du nourrisson, modes de garde, contraception... Les professionnelles du service départemental de Protection maternelle et infantile (PMI) peuvent aussi les renseigner sur les différentes aides existantes destinées aux familles. Pour bénéficier de ce service du Conseil départemental, les habitants du canton de Flayosc peuvent se rendre au centre de solidarité de Salernes, place Gabriel-Péri. Une sage-femme pourra les recevoir, pour une consultation gratuite, le mardi de 9 h à 12 h. Il est aussi possible de prendre un rendez-vous, à domicile, en appelant le 04 83 95 36 09. 

 

 

 

 

 

  • Les membres du Comité 1905 ont découvert, à La Motte, l'exposition départementale sur l'histoire de la laïcité 

Publié le 18/01/2017

"J'ai découvert l'exposition Histoire de la laïcité lors de son inauguration aux Archives départementales au mois de décembre", témoigne Patrice Decorte, secrétaire du Comité 1905. "Je l'ai trouvée intéressante et comme il était possible de l'obtenir pour le mois de janvier, je me suis dit qu'il serait bien de l'emprunter à l'occasion de notre assemblée générale. Ce service proposé par les Archives est très intéressant. D'autant que la démarche est facile". De nombreux membres de l'association, réunis dernièrement à La Motte, ont ainsi pu découvrir les panneaux qui composent l'exposition. Ils retracent l'histoire de la laïcité dans le Var, de la Révolution française au XXIe siècle. En passant par les prémices de la loi, les contributions au débat de Maurice Allard, député du Var de 1898 à 1910 et de Georges Clemenceau, sénateur varois de 1902 à 1920 ou encore les rapports entre école et religion. Le service de prêt d'exposition proposé par les Archives départementales du Var, souvent utilisé par des professeurs ou des responsables d'associations, est ouvert aussi aux mairies, offices de tourisme, bibliothèques et aux organismes culturels et éducatifs du Département. Il propose, sous réserve de remplir les conditions demandées, d'emprunter une des expositions itinérantes créées par les équipes des Archives départementales, pour une durée d'un mois maximum. Cette action est en accord avec la volonté du Département de développer, pour les Varois, une offre culturelle diversifiée.

Pratique. Pour emprunter une des expositions itinérantes des Archives départementales, le demandeur doit se rendre sur le site internet www.archives.var.fr. Dans la rubrique Emprunter des expositions, vous trouverez la liste des 14 expositions disponibles ainsi qu'un formulaire de demande pour obtenir l'une d'entre elles. Le prêt est gratuit. Il vous sera seulement demander de faire assurer l'exposition.

 

  • Quatre centres de solidarité du Département pour vous aider

Publié le 11/01/2017

Vous rencontrez des difficultés familiales, sociales ou financières ? Vous avez besoin de connaître les prestations auxquelles vous avez droit ? Les services susceptibles de vous accompagner ? Les services sociaux du Département  sont un relais privilégié pour vous aider à sortir d’une situation difficile. Les travailleurs sociaux vous informent pour faire valoir vos droits. Ils vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner, vous diront, selon votre situation, quels dispositifs existent et peuvent être mobilisés. Si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils pourront vous aider à faire votre demande.
- Le centre de solidarité de Salernes, avenue Gabriel Péri, reçoit du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h, sauf mardi après-midi. Tél. 04 83 95 49 60.
- Si vous résidez Ampus, Bargème, Bargemon, Brenon, Châteaudouble, Châteauvieux, Comps-sur-Artuby, Flayosc, La Martre, La Bastide, La Roque Esclapon, Le Bourguet, Montferrat, Trigance, rendez-vous au centre de solidarité de Draguignan, 75 rue Jean Aicard. L’accueil est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 34 60.
- Les habitants de Tavernes dépendent du centre de solidarité de Barjols, situé avenue de Garessio. Il reçoit du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 41 60.
- Si vous vivez à Bargemon, Callas, Claviers, Figanières ou La Motte, vous relevez du centre de solidarité du Muy, 3 avenue Carnot. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 57 80.

  • Bargemon, Salernes et Bauduen se distinguent pour leur fleurissement !

Publié le 03/01/2017

Bargemon, est l’une des quatre communes à avoir reçu le "1er prix départemental" pour la qualité du fleurissement du village. Deux autres communes, Salernes et Bauduen, se sont également distinguées, encouragées à poursuivre leurs efforts par une "1ère palme départementale". Elles rejoignent les 61 villes et villages du Var déjà inscrits dans la démarche Villes et villages fleuris. Désormais 69 communes sur 153 participent à ce label comprenant de une à quatre fleurs.

Côté particuliers, le canton s’honore de 12 prix dans les différentes catégories sur les 21 prix remis ! Se sont distingués dans les différentes catégories : Ghislaine Genio, Aline Zalio et Christiane Mahieu à Moissac-Bellevue, Gisèle Borio à Ampus, Gilles Grioche et Elisabeth Brennen à Villecroze, Alain Aimard, André Maynard et son épouse, et le Jardin d’étoiles à Bauduen, Benoît Dufour, Jean Siccardi et Maurice Olivier à Salernes.

À travers ce concours, doté d’une gratification financière pour les communes, le Département s’inscrit dans une démarche de structuration et de qualité touristique. Il vise à inciter le plus grand nombre à s’engager dans le fleurissement des rues, places, façades, balcons, terrasses, jardins et espaces verts. L’objectif est d’inscrire le Var dans le label national de Département fleuri. Un label révélateur de la qualité de vie, et particulièrement attractif !  

 

  • Le Département finance 30% des travaux du pont de Sainte-Croix-sur-Verdon 

Publié le 03/01/2017

575 000 euros. C'est la somme investie par le Département du Var afin de consolider le pont de Sainte-Croix-sur-Verdon. Ouvrage d'art emblématique, le pont de Sainte-Croix-sur-Verdon relie le nord du département du Var à son voisin, les Alpes de Haute-Provence. En haute saison, il est emprunté, chaque jour, par près de 1 500 automobilistes. 
Lors des dernières inspections de l'ouvrage, une fissure a été repérée, menaçant la sécurité des usagers.

C'est pourquoi des travaux ont été entrepris par le Département des Alpes de Haute-Provence, en concertation avec le Conseil départemental du Var, depuis le 1er septembre 2016. D'un montant total de 1,9 million d'euros, le chantier est cofinancé par la région et, à part égale, par les deux départements. Le Conseil départemental du Var apporte 30% de la somme totale nécessaire, soit 575 000 €. 

Cette opération va permettre de réparer, et de restaurer de manière globale, l'ensemble du pont, construit en 1972, lors de l'édification du barrage EDF de Sainte-Croix. Les travaux consistent principalement à conforter la structure du tablier par des renforcements structurel longitudinal, structurel transversal et de la travée centrale avec du tissu de fibres de carbone autour du caisson. Un traitement des fissures par cachetage et injection est également nécessaire. La réparation sera complétée par la réfection totale des superstructures : rénovation de l'étanchéité et de la chaussée, remplacement des trottoirs, des joints de chaussée et des appareils d'appui, réparation des garde-corps. Ce vaste chantier a occasionné, durant plusieurs mois, la fermeture totale de la circulation (automobilistes, cycles et piétons) sur le pont. Depuis le 1er janvier, la traversée est de nouveau possible, par alternat. Pendant toute la durée du chantier, jusqu'en avril 2017, une déviation est mise en place via les communes de Aups et Montmeyan côté Var, et jusqu'à Quinson côté bas-alpin.   

 

  • À Claviers, le Conseil départemental répare et agrandit le pont sur le Riou

Publié le 03/01/2017

Il était nécessaire et urgent de réparer le pont sur le Riou, sur la RD55 à Claviers. En effet, tout l'ouvrage était menacé, en raison d'un parapet accidenté. C'est pourquoi le Département du Var a sollicité, début novembre, une entreprise privée, afin de réalisé ce chantier dont il garde la maîtrise d'ouvrage.

Le financement est également pris en charge à 100% par le Conseil départemental, pour un coût total de 95 000 euros. Dans un premier temps, il fallait détruire l'ancien mur de soutènement en pierre, très fragilisé, pour en reconstruire un autre, toujours en pierre, 1,5 mètre plus loin. Le pont, ainsi agrandi, pourra accueillir un cheminement piéton en bordure de chaussée. Le chantier se terminera, en ce début de mois de janvier, par la réfection, sur l'ouvrage d'art, de la route départementale 55.