Canton n°21 - Toulon 3

Hélène Audibert
Hélène Audibert
Majorité départementale
Réélue en mars 2015
Née le 30 avril 1958 à Toulon
Membre de la Commission permanente du Département
Présidente de la commission Culture
Membre des commissions Finances et administration générale, Habitat et logement, Enseignement supérieur, recherche et innovation.
Représentante du Département auprès du SDIS
Autres mandats :
Adjointe au Maire de Toulon
Conseillère communautaire de Toulon Provence Méditerranée
Thierry Albertini
Thierry Albertini
Majorité départementale
Élu en mars 2015
Né le 25 juillet 1955 à Toulon
Kinésithérapeute
Membre de la Commission permanente du Département
Président de la commission Habitat et Logement
Membre des commissions Finances et administration générale, Solidarités, Collèges et éducation.
Représentant du Département auprès du Conseil d'administration du SDIS, et du Syndicat mixte des ports Toulon Provence
Autres mandats :
Adjoint au Maire de La Valette
Conseiller communautaire de Toulon Provence Méditerranée
Vice-président du SITTOMAT
Canton n°21 - Toulon 3
Ce canton est le plus étendu de l'aire toulonnaise. Il regroupe les quartiers situés au nord de Toulon, ainsi que les communes du Revest et de La Valette. Les trois principaux monts toulonnais s'y trouvent. Celui du Faron à 584 mètres, celui du Coudon, à 702 mètres, entre Toulon et La Valette, et le plus haut, le Mont Caume à l'ouest du Revest, qui culmine à 804 mètres. 50 609 Varois résident dans ce canton aussi urbain que vert.
Agriculture
La Valette
Agriculture
ENS Museum d'histoire naturelle à Toulon
Domaine de la Touravelle au Revest
Agriculture
Alphonse Daudet à La Valette
Henri Bosco à La Valette

  • Rapport d'orientations budgétaires pour l'année 2017 : le Var poursuit ses investissements et maintient l'aide aux communes malgré les baisses de dotations de l'État.

Publié le 23/03/2017

« Le Var est un tout, une unité et je suis le garant de cette unité » a déclaré Marc Giraud, président du Département du Var, à Draguignan, lors de la dernière assemblée plénière. Les conseillers départementaux étaient réunis dans la salle Édouard Soldani de l'Hôtel du Département afin de débattre des orientations budgétaires de l'année 2017. C'est Jean-Louis Masson, en tant que premier vice-président du Conseil départemental du Var et président de la commission Finances et administration générale et rapporteur du budget qui a présenté les objectifs de la collectivité varoise pour cette année. Des objectifs ambitieux malgré les contraintes financières qui pèsent sur le Département du Var. La mise en œuvre de la loi NOTRe impose aux Départements de transférer 50 % de la Cotisations de valeur ajoutée des entreprises (CVAE) aux Régions pour financer le transfert du transport interurbain et scolaire. Ainsi, au 1er janvier 2017, les recettes de la collectivité sont amputées de 40 M€. 
La dotation globale de fonctionnement, elle, recule de 22 M€. Enfin, la baisse de la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle à laquelle s'ajoute la baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de fiscalité directe locale font perdre 4 M€ au Département. Ces dernières contraintes financières, annoncées par le Gouvernement le 22 décembre dernier, ajoutées à l'augmentation des dépenses de financement des allocations sociales qui ne sont que partiellement compensées par l'État, ont contraint les élus à prendre une décision responsable. En 2017, la fiscalité départementale augmentera de 1,5 % afin de compenser ces 4 M€. « Cela représente, pour 62 % des Varois, une hausse d'impôt de 5 € par an. Voilà la réalité des choses », a relativisé Marc Giraud, président du Conseil départemental. « Il y a les mots, il y a les chiffres et il y a la réalité du terrain », a-t-il insisté. « Nous avons fait le choix de continuer à aider les associations, à aider les communes, à aider les établissements publics de coopération intercommunale, à aider les agglomérations ». Telle sera la ligne de conduite budgétaire, pour 2017, du Conseil départemental du Var. Cette année encore, il continuera d'investir dans de grands projets d'investissements parmi lesquels : 
- la poursuite de l'aménagement du Parc Nature situé dans les communes de La Garde et du Pradet,
- la réalisation des équipements sportifs pour le collège Joliot Curie à Carqueiranne,
- les travaux de restructuration des collèges Raimu à Bandol et Henri Nans à Aups,
- la livraison du collège de Carcès,
- l'aménagement des locaux permettant le regroupement des services du Département sur le site de La Loubière à Toulon,
- la restructuration du Pôle social à Draguignan
- la construction d'une antenne de la médiathèque départementale sur le site de l'ancien hôpital et la réorganisation des services sociaux dans le quartier Chalucet à Toulon,
- des travaux à Sainte-Maxime pour la création d'un centre territorial des routes et d'une Unité territoriale et sociale (UTS)
- le lancement de la déviation de Pierrefeu-du-Var,
- la participation au financement de l'échangeur de Sanary-sur-Mer,
- la poursuite des travaux sur la route départementale 25 entre Le Muy et Sainte-Maxime
- le développement du Très Haut débit, notamment notamment dans les zones rurales.

 

  • Le Département poursuit son cycle de conférences historiques à Toulon

Publié le 16/03/2017
Le Département a souhaité organiser un cycle de conférences historiques hivernal qui a la particularité de l’itinérance. En effet, chaque conférence donnée, l'est dans plusieurs villes du Var. Cette initiative, illustrant l'axe de la politique culturelle "partout et pour tous", a pour objectif de donner l’occasion, aux Varoises et aux Varois, d'écouter des professeurs d’université, spécialistes des sujets programmés. La qualité des conférenciers est l’autre signature de ces manifestations qui sont dispensées par des universitaires de renom, parmi les meilleurs de leurs spécialités, gage du sérieux et de la véracité des informations qui sont données. La première conférence de l'année 2017 avait eu lieu à Toulon, le 13 janvier, à l'Hôtel du Département. La seconde était organisée le 9 mars, et avait pour thème "Bonaparte, serviteur de la République ?" Elle était animée par Jacques-Olivier Boudon, Professeur en histoire contemporaine à l'Université de Paris-Sorbonne et Président de l'Institut Napoléon. Près de 200 personnes y ont assisté. Elle s'est poursuivie les 10 et 11 mars à Aups et à Brignoles. 

 

 

  • Le Département pilote du projet européen Trip and Speak

Publié le 16/03/2017

Parce que la découverte de la culture et de la langue des pays européens est primordiale, le Département, en charge des collèges, a participé au programme européen Erasmus + avec le projet Trip and Speak. Ce projet concerne trois collèges varois, Maurice Ravel et La Marquisanne à Toulon et Alphonse Daudet à La Valette ainsi que trois collèges espagnols des Îles Canaries. L'Académie de Nice a signé une convention avec les services de l’éducation des Îles Canaries. L'objectif est de comparer les pratiques pédagogiques en matière d'utilisation du numérique et d'enseignement des langues dans les collèges français et espagnols. Tous les élèves et professeurs impliqués dans ce projet travaillent sur la création d'un guide touristique commun pour les jeunes, Le Canari bleu.Ce projet, d'une durée de 2 ans, a reçu un financement européen d'un montant de 183 520 €. 
D'autres partenaires sont impliqués comme l’école d'ingénieur de Toulon, l'ISEN, avec la participation d'un sociologue qui réalise l'étude des pratiques pédagogiques ou encore la société de promotion extérieure de Lanzarote. ​
Dans la cadre de ce projet, différents échanges et voyages sont organisés. Du 20 au 26 mars, une partie des élèves varois vont se rendre aux Canaries pour découvrir leurs correspondants espagnols mais surtout leur culture, leur langue, leurs habitudes, leur quotidien. De même, les jeunes espagnols seront reçus en France en avril.
Le Département du Var a également organisé des séances photos et vidéos de chaque participant afin de développer des échanges numériques entre jeunes Varois et Canariens. Ces vidéos sont visibles sur la page Facebook Département du Var – Trip and speak.

 

  • Forum des formations et des métiers pour les collégiens de Toulon 

Publié le 16/03/2017

La compétence collèges, c'est le Département ! à ce titre, le Conseil départemental alloue une enveloppe financière de 30 000 € pour l'organisation des six forums des formations et des métiers. Elle permet de financer les frais de transport, de réception, de signalétique, et l'impression des fascicules d'information. Le Forum des formations et des métiers, organisé le 3 mars au gymnase du port Marchand à Toulon, concernait les élèves de 3e des établissements scolaires du bassin d'éducation de Toulon. Plus de 50 stands attentaient les 600 collégiens ce jour là. C'était l’occasion de découvrir les différents métiers ou les formations vers lesquels ils pourront s’orienter, de rencontrer des chefs d’entreprise, des professeurs ou des organismes de formation. "Il s'agit d'une action d'information mais également pédagogique qui permet aux élèves volontaires de présenter leur école autour d'un stand. Les jeunes sont vraiment demandeurs", précise Anne Boiron, principale adjointe au collège Maurice Genevoix à Toulon. Priska, Leily et Morgan tenaient le stand du lycée professionnel de Claret, et chacune présentait sa section "Accueil relation clients usagers, gestion et administration, et commerce : "C'est intéressant, nous rencontrons beaucoup d'élèves et cela fait partie de nos épreuves pour le BAC. Donc cela nous motive encore plus". Sur un autre stand, Virginie, Raphaël et Gilbert, professeurs au lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-Mer, présentent une nouvelle formation "le Brevet des métiers d'arts" : "Pour cette première édition, nous avons accueilli des élèves originaires d'Alsace, de Normandie, ou d'Avignon, le plus âgé a 56 ans, avec tous les niveaux, du BAC à BAC + 3. Nous proposons des cours pratiques mais également d'arts appliqués. Nous sommes, en quelque sorte, des créateurs d'artistes". Chaque année, dans les six bassins d'éducation*, le Département du Var et l'éducation nationale organisent une rencontre pour les collégiens varois, leurs parents, et les visiteurs, désireux de s'informer sur les différentes filières. Les communes et intercommunalités apportent un appui logistique notamment par la mise à disposition de salles. "Rationalité par rapport aux années précédentes, implication des élèves qui participent aux différents stands et grande diversité des formations et du public, tout cela a permis à la journée d'être une grande réussite", commente Michael Mistral, chef des travaux au lycée professionnel de Claret et co-organisateur du Forum. 

* Brignoles, Draguignan, Hyères, Toulon, La Seyne-sur-Mer, et Saint-Raphaël/Fréjus/Golfe de Saint-Tropez.

 

  • Le Conseil départemental participe au rayonnement de TVT Innovation

​Publié le 09/03/2017

Le développement de l'innovation, facteur de compétitivité et d'attractivité du territoire varois, l 'enseignement supérieur et la recherche et l'accompagnement auprès des entrepreneurs font partie des missions de TVT Innovation depuis presque 30 ans. Basée à Toulon, cette structure est une véritable chaîne de l’innovation au service des entreprises et des territoires, que le Département du Var, membre fondateur, a soutenu depuis ses débuts.

En 2016, deux subventions lui ont été accordées pour un montant total de 517 000 euros. Bien implantée dans le paysage économique toulonnais, à la Maison du numérique et de l'innovation, propriété du Département du Var, au sein du quartier de la Créativité et de la connaissance et au Technopôle de la mer, TVT Innovation rayonne sur l'ensemble du territoire varois et même au-delà. C'est pourquoi le Conseil départemental du Var est un de ses partenaires majeurs. Depuis la loi NOTRe et la redéfinition des compétences des Conseils départementaux, le Département du Var ne dispose plus de la compétence « économique ». C'est donc TVT Innovation, dont il est membre, qui a récemment repris le flambeau du concours « Var Terre d'Innovation » créé en 2008 par le Département. Il a pour but de valoriser la capacité d'innovation des acteurs économiques porteurs de croissance pour le territoire varois. Les prix de la septième édition ont été décernés mardi 7 mars. 

 

  • Le HTV Basket évolue au plus haut niveau national : le club est soutenu par le Département

Publié le 22/02/2017

Le Hyères Toulon Var Basket est le club élite de basket du Var. L'aide du Département s'élève, cette année, à 555 000 €. L'histoire du club commence en 1948 avec la naissance du club sportif toulonnais. En 1952, c'est au tour de la ville d'Hyères d'avoir son club de basket-ball, le Omni sport hyérois. Il faut attendre les années 1970 pour que le basket connaisse un réel essor dans les deux communes. C'est en 1990/1991, que les deux clubs décident d'allier leurs forces et de fusionner.
Après quatre ans à évoluer en championnat PRO B, l'équipe phare du club a retrouvé, pour la saison 2016/2017, sa place en PRO A, le championnat élite du basket français. Le club a remporté l'an dernier le titre de champion de France. La subvention départementale a permis au club de se relancer au plus haut niveau, mais également de mettre en place de nouveaux projets, comme l'installation d'une fan zone à Hyères. Depuis 2015, l'ancien basketteur américain, Kyle Milling, est l’entraîneur de cette équipe. Deux saisons d'affilée, il a été désigné meilleur coach de PRO B.

Pour assister aux matchs à domicile du HTVB, il faut se rendre au Palais des sports de Toulon.

Plus d'informations sur www.basket-htv.com

 

  • Le Département : un partenaire important de l’opération de réhabilitation du quartier Chalucet

Publié le 22/02/2017
En plein centre de Toulon, sur l’emplacement de l’ancien hôpital Chalucet, à côté des jardins Alexandre 1er, un nouveau quartier va prochainement sortir de terre. Dédié à la créativité et à la connaissance, le site comprendra deux écoles réputées d’enseignement supérieur (École d’art et design TPM et Kedge business school), une pépinière d’entrepreneurs innovants, une médiathèque municipale et départementale, mais aussi des logements et un important pôle social. La réalisation de ce nouvel espace urbain de grande ampleur implique de nombreux partenaires*, dont le Conseil départemental engagé sur la réalisation de deux projets majeurs. La création d’une médiathèque départementale tournée vers le numérique et l’innovation d’une part. Véritable annexe de la médiathèque départementale de Draguignan, la structure départementale occupera 300 m2  au côté de la médiathèque municipale. Et d’autre part, la réalisation d’un grand pôle social destiné à remplacer et optimiser les actuels services sociaux et médico-sociaux implantés rue Lazare Carnot. La collectivité a la maîtrise d’ouvrage de ce projet. 
L’ensemble de l’opération, complexe en raison du multi partenariat, a été confié par concours à un cabinet d’architecture. C’est Corinne Vezzoni & associés, lauréat du concours, qui assure la maîtrise d’œuvre, le contrôle technique et la coordination de la construction. Les études de conception ont débuté début 2016, et les permis de construire ont été accordés en janvier 2017 pour l'ensemble des maîtres d'ouvrages.
La livraison des équipements, hors pôle social, est prévue pour l’automne 2019. 
Pour la réalisation du pôle social, plusieurs phases de travaux s’échelonneront d’ici 2019 et 2021. Le Département doit tenir compte de fortes contraintes concernant l'environnement urbain, les avoisinants, l'exploitation du site, les obligations patrimoniales et le tracé du tunnel sur l'emprise des projets.
La première phase comprend la démolition de la gendarmerie, rue Vincent Allègre, et la reconstruction, en lieu et place, de bâtiments destinés à recevoir le public. PMI, centre social, service actions de santé, adoption, protection de l’enfance, interventions en milieu familial... De nombreux services sociaux et médico-sociaux du Département seront réunis sur 4 282 m2 répartis sur six niveaux. La livraison de ces locaux est attendue pour juin 2019. 
Une deuxième phase, prévue entre 2019 et 2021, vise la réhabilitation, ainsi que la démolition et la reconstruction des bâtiments du site Lazare Carnot. Dédiés aux fonctions administratives, les lieux regrouperont les directions départementales œuvrant pour l’aide aux personnes en difficultés, l’Enfance, l’Insertion, et l’Autonomie.  
Le Département a voté une enveloppe de 27 millions d’€ pour réaliser ces travaux d’envergure qui devraient débuter dès le printemps 2017 après les phases de repérage d’amiante, le diagnostic déchet, le diagnostic structure, et les études géotechniques. 
* Ville de Toulon, Toulon Provence Méditerranée, Chambre de commerce et d’industrie du Var...

 

  • Des ateliers d'écriture pour les jeunes de l'école Ronsard à La Valette grâce au Département 

Publié le 16/02/2017
Le service éducatif des Archives départementales organise, sur l'ensemble du Var, différents ateliers héraldique et de calligraphie pour les scolaires du CE2 au collège. Ces activités pédagogiques itinérantes sont organisées grâce au Département et sont animées par le service éducatif des Archives départementales. 
Les 6 et 7 février, une trentaine d'élèves de l'école primaire Ronsard à La Valette ont pu découvrir le langage du blason ou la manière de décrire les armoiries, ses couleurs, ses formes, et ses composantes. Apposé sur un écu et composé de couleurs appelées émaux et de figures, le blason était utilisé, au Moyen-Âge, par les chevaliers et représentait des armoiries familiales ou de corps de métiers. Il s'est rapidement diffusé dans l'ensemble de la société occidentale : clercs, nobles, bourgeois, paysans, femmes, communautés… Plus tard, on s'en est également servi pour représenter des corporations de métiers, des villes, et des régions. Les élèves ont pu ensuite s'initier à l'histoire de l'écriture et à la calligraphie, "la belle écriture". C'est à travers une présentation des évolutions importantes de l’histoire de l’écriture en Egypte, en Chine et en Amérique centrale que les élèves ont découvert les différents systèmes d'écriture... écriture latine, arabe, chinoise ou indienne, chaque culture avait sa propre écriture sur différents supports, pierre ou tablette argile le plus souvent. Différents exercices pratiques ont complété ces ateliers : l'écriture en gothique et en caroline à l'aide d'un feutre biseauté comme le calame médiéval, ou comment apprendre à blasonner ou encore quelles sont les couleurs et les figures à apposer ? Chaque année, plusieurs centaines d'élèves participent à ces ateliers sur l'ensemble du département.

  • Le Département soutient les artistes varois à l'Hôtel des Arts à Toulon 

Publié le 16/02/2017

Un concert électro-pop de Fleur Sana (en duo) était programmé, ce jeudi 9 février, par la SMAC départementale Tandem (Scène de musiques actuelles départementale) au centre départemental d'art contemporain, situé à Toulon. La structure est subventionnée par le Département pour 432 000 €. Deux artistes, Fleur Sana et Fred Tanari, ont offert aux spectateurs, un concert où se mêlaient des mélodies et sonorités douces, rythmées par des appareils électroniques. Les textes écrits en français et en anglais, sont nourris de rencontres, inspirés de situations personnelles et d'un regard posé sur l'être humain. Compositrice, auteure et chanteuse, Fleur Sana, a partagé avec le public, nombreux ce soir-là, son univers musical qui sonne comme une belle évidence. "Je suis issue d'une famille d'artistes, mon grand père était chorégraphe et première étoile à l'Opéra de Paris. Mon père était mélomane de chant lyrique et musicien amateur. Dès l'âge de 6 ans, j'ai appris le chant et la musique électronique dans une école de musique. J'ai commencé à jouer dans plusieurs groupes, un peu de tout, musiques de monde et traditionnelles, rock, et électronique. Mon premier album "Start", sorti en décembre 2016, propose six chansons avec six paysages différents. C'est difficile de vivre en tant que musicien. Merci à l'équipe de l'Hôtel des Arts et à Tandem, aux spectateurs, car sans vous, nous ne sommes rien" , commente Fleur Sana. Depuis près de 4 ans, le Département organise des concerts gratuits à l'Hôtel des arts qui affiche complet régulièrement. Dix dates sont programmées en 2017 : pop, musiques du monde, folk, électro. Lieu de diffusion d'artistes émergents, et de groupes régionaux, le centre départemental d'art contemporain travaille en lien avec Tandem, son principal partenaire. "Le Département est très impliqué dans la SMAC. C'est à l'occasion de festivals, que nous repérons les futurs artistes. Nous leur proposons un accompagnement et un soutien afin de les aider dans leur création artistique. Nous participons également à la Fête départementale du livre et à la fête de la musique dans le jardin de l'Hôtel des arts avec de jeunes musiciens", explique Syvain Besse, co-directeur de Tandem. 

 

  • Le Conseil départemental soutient l'unique club varois de football américain 

Publié le 09/02/2017

Pour jouer au football américain dans le Var, il n'y a qu'une seule adresse ! Celle du club "Les canonniers de Toulon et du Var", basé à La Valette, où évoluent environ 180 joueurs. Le Conseil départemental du Var, dans le cadre de sa compétence dédiée aux sports, aide ce club depuis de nombreuses années. En 2016, l'assemblée départementale lui a octroyé une subvention de 2 300 euros. "Cette aide est très importante pour nous", commente Bernard Taffine, président de cette association sportive depuis deux ans. "Elle nous permet de financer une partie des équipements de nos joueurs et des déplacements que nous faisons pour nos rencontres". Plusieurs équipes sont constituées de la catégorie U12 (12 ans) aux seniors sans oublier les groupes féminins, masculins et mixtes en "flag". "Il s'agit de football américain sans plaquage, sans casque et sans épaulière", explique le président. Une discipline dans laquelle les joueurs varois se sont distingués en remportant le titre de champion de France pour la saison 2014-2015. En 2015-2016, ils n'ont pas conservé leur titre mais sont tout de même allés jusqu'en demi-finales. Quant au groupe senior, il s'est hissé à la deuxième position de la Conférence sud. 

 

  • Le Département soutient la jeune création au Port des créateurs à Toulon

Publié le 09/02/2017
C’est un lieu unique dans le Var qui vient d’être inauguré à Toulon, place des savonnières. Le Port des créateurs, créé par la Ville en 2015, et confié par appel à projet à l’association du même nom, est un incubateur pour la jeune création et un accélérateur de projet pour les cultures émergentes. 
Le Département est partenaire du lieu depuis son expérimentation en 2015. Il lui a accordé 40 000 € en 2015 et 2016, et poursuit en 2017 son soutien à la structure qui a de nombreux projets. Dès le printemps, quatre lieux annexes devraient voir le jour à proximité : un logement de 60 m2 pour les artistes en résidence, un atelier/salle d'expositions de 50 m2, une vitrine éphémère pour les festivals toulonnais de 20 m2, et un café théâtre de 70 m2.
Installé sur 900 m2 en plein centre ville, le Port des créateurs est à la fois un espace d’échanges créatifs et un lieu ressources pour les artistes. Il leur apporte une aide logistique, stratégique et administrative. Ils peuvent par exemple bénéficier d’un appui pour développer leurs moyens de communication, rechercher des financements privés, participer à des cycles de conférences ou à des rencontres axées sur la professionnalisation... Côté création, une résidence d’artistes "Booster" est proposée chaque année par appel à projet, et des collaborations sont menées avec la Villa Noailles à l'occasion de la 2e édition du festival Design Parade à Toulon. 
Innovante et attractive pour la ville capitale et pour le Var, la structure a été inaugurée vendredi 3 février par Hubert Falco, sénateur-maire, en présence notamment de Marc Giraud, président du Département, d’Hélène Audibert, président de la commission Culture au Conseil départemental, et de Patrick Valverde, président du Port des créateurs.

 

  • Les élèves du collège Henri Bosco sensibilisés à la sécurité routière par le Département

Publié le 02/02/2017

Action unique en France, menée depuis 20 ans par le Département et la Maison de la sécurité routière du Var (MSR-Var), le Challenge inter-collèges sensibilise les collégiens varois aux dangers de la route. Le principe est simple : faire travailler les élèves de 6e et de 4e sur des thèmes de sécurité routière, en réalisant une affiche au format A1 qui pourrait être, par la suite, valorisée par la MSR-Var. Ces productions sont évaluées par un jury et donnent lieu, chaque année, à l’attribution de prix. En fin d'année scolaire, une cérémonie officielle accueille l'ensemble des collèges participants.

Les collèges inscrits bénéficient également d’une à deux journées de sensibilisation à la sécurité routière avec des ateliers pédagogiques. Les 25 et 26 janvier, les classes de 6e du collège Henri Bosco de La Valette ont participé à l'atelier "Sécurité dans les transports scolaires" animé par l'association ANATEEP, qui œuvre pour l'amélioration des transports scolaires et des transports collectifs de jeunes. Après un atelier théorique, les élèves sont mis en situation avec des exercices d'évacuation dans un car.

Les 4e, pour leur part, ont assisté à différents ateliers de sensibilisation à la sécurité routière. Ils ont analysé un accident du film "La route de Marc". Ils ont également échangé sur l'importance du port de la ceinture de sécurité, les risques lors de sorties entre amis mais aussi la prévention des conduites addictives. Un nouvel atelier a vu le jour cette année, "Que faire lorsque je suis témoin d’un accident ?" Animé par le SDIS ou l'association Protacc (Protection des accidents), cet atelier sensibilise les collégiens aux réflexes à adopter : savoir appeler les secours, mettre le lieu d'un accident en sécurité, se former aux gestes de premier secours.

  • Le Département aménage 8 000 m2 de bureaux à la Loubière à Toulon pour optimiser ses services

Publié le 02/02/2017

C’est dans des bâtiments modernes et très fonctionnels, que s’installeront d’ici la fin de l’année 2017, près de 350 agents administratifs et techniques du Département. Actuellement répartis sur une douzaine de sites de l'aire toulonnaise, ils seront regroupés sur un seul et même lieu et pourront mutualiser leurs moyens. Le Département a donc souhaité rationaliser son patrimoine bâti et optimiser ses dépenses de fonctionnement. Il a réfléchi à une nouvelle implantation unique, dans des bâtiments adaptés aux nouveaux besoins. En 2015, il s’est saisi de l’opportunité de s’’installer sur l'ancien site GDF Suez, à La Loubière, en intégrant le projet porté par Vinci immobilier. Il a acheté, en VEFA*, 8 000 m2 de bâtiments sur les 14 500 m2 construits par le promoteur sur cette ancienne friche industrielle. Idéalement situés, les lieux sont à la fois proches de l'Hôtel du Département aux Lices, du centre de Toulon et du pôle multimodal qui réunit tous les transports en commun.

Le regroupement des agents permettra d'économiser 3 000 m2 de surface et par extension tous les frais d'entretien inhérents. Il évitera des déplacements polluants, mais aussi les réparations - fréquentes dans d'anciens bâtiments -, et les mises aux normes. Par ailleurs, les bâtiments répondant à la norme énergétique RT 2012, le déménagement des services du Département impactera de façon importante la facture énergétique. Quant à l’arrêt des locations de bureaux et de parking, les économies réalisées sont estimées à 960 000 euros par an.

Livrés nus par le constructeur, fin 2016, les trois bâtiments sont actuellement en cours d’aménagement par le Département. Les réceptions définitives des bureaux sont prévues au cours du deuxième semestre 2017. L’emménagement des agents devrait s’échelonner à partir de l’automne 2017.

Si ces nouveaux locaux ne sont pas amenés à recevoir du public, ils représentent pour les usagers un nouveau pôle départemental important.

* vente en état futur d’achèvement

  • L'Hôtel des arts du Conseil départemental propose des ateliers gratuits de création sonore 

Publié le 24/01/2017

Jouer et composer de la musique devant un ordinateur, c'est possible. Une nouvelle qui devrait plaire à tous ceux qui n'ont jamais su lire une partition ou qui ont abandonné trop tôt leurs leçons de piano... À l’Hôtel des Arts, centre départemental d'art contemporain situé à Toulon, des ateliers gratuits de création sonore sont organisés chaque samedi. Ils permettent de découvrir la Musique assistée par ordinateur (MAO). Avec cette discipline artistique, l’ordinateur devient un studio de création musicale, à la portée de tous. "Nous proposons aux participants de travailler sur le logiciel Ableton live qui est une référence pour de nombreux Djs, explique Lorine Beladina, attachée culturelle au sein de l'association Tandem, partenaire du Conseil départemental pour cette action. Ce samedi, nous sommes allés plus loin, avec un enregistrement live de guitare. Le but est de montrer tout ce qu'on peut faire avec un ordinateur à partir de sons enregistrés, de voix, ou de boîtes à rythme". Jeunes ou seniors, novices ou musiciens confirmés, chacun peut s'y essayer et, pourquoi pas, y prendre goût. Conçus comme des laboratoires de fabrication, ces ateliers sont basés sur l'entraide, le partage et la création. Micro, casque, ordinateur, clavier et logiciel... Tout le matériel nécessaire à la création est mis à la disposition des participants par le Conseil départemental. 

Les prochains ateliers de création sonore (Musique assistée par ordiateur) auront lieu les samedis 28 janvier, 4 et 11 février, 4,11,18 et 25 mars, de 15 h à 18 h. Ateliers gratuits ouverts à tous à partir de 13 ans. Places limitées – Réservations au 04 98 07 00 77 ou action-culturelle@tandem83.com

 

 

  • Le Département organise des conférences au Muséum d'histoire naturelle du Var

Publié le 18/01/2017

Dans le cadre de l'exposition La Paléontologie dans le Var au Muséum d'histoire naturelle du Var, Romain Garrouste, paléo-entomologiste au Muséum national d'histoire naturelle, a animé, le 11 janvier, une conférence sur Le charme discret des insectes fossiles. Ce chercheur est spécialisé dans la biodiversité qui caractérise le monde des insectes. Avec cette conférence, le Département, propriétaire du Muséum d'histoire naturelle du Var, a permis au public d'en découvrir plus sur les insectes qui constituent, depuis plus de 400 millions d'années, l'essentiel de la biodiversité sur notre planète. Pourtant, ils sont bien moins étudiés que la plupart des autres formes de vies fossiles. Cette rencontre passionnante a été l'occasion de découvrir tout l'intérêt de leur étude pour la cinquantaine de personnes présentes.

 

 

 

 

 

  • Le centre de solidarité départemental de La Valette : un accueil de proximité pour vous aider

Publié le 11/01/2017

Vous rencontrez des difficultés familiales, sociales ou financières ? Vous avez besoin de connaître les prestations auxquelles vous avez droit ? Les services susceptibles de vous accompagner ? Les services sociaux du Département sont un relais privilégié pour vous aider à sortir d’une situation difficile. Si vous habitez, La Valette ou Le Revest-les-Eaux, le centre de solidarité de La Valette vous accueille tous les jours.
Les travailleurs sociaux pourront vous aider à faire valoir vos droits. Ils vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner, et selon votre situation, vous diront quels dispositifs existent et peuvent être mobilisés. Si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils pourront vous aider à faire votre demande.
Le centre de solidarité de La Valette, 427 avenue Duchâtel, est ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h, sauf mardi après-midi. Tél. 04 83 95 42 80.
Les habitants de Toulon relèvent, selon leur quartier, d’un des centres de solidarités de Toulon.

 

 

  • Les services sociaux du Département proposent des ateliers de cuisine et de jardinage à Toulon

Publié le 11/01/2017

Les travailleurs sociaux de l'Unité Sociale et Territoriale (UTS) de Toulon ont mis en place des animations autour des jardins passagers pour les usagers suivis par les services sociaux départementaux de l'aire toulonnaise. Cette initiative permet aux personnes en difficulté d'échanger, de sortir de l'isolement, et de trouver des solutions à leurs problèmes.
Le jardin passager est un lieu de rencontres entre générations et entre cultures. Il favorise les échanges et le partage, le développement de liens sociaux de proximité par le biais d’activités ludiques, éducatives et sociales. Divers ateliers de cuisine et de jardinage sont ainsi régulièrement organisés dans des espaces aménagés au centre socio-culturel de Sainte-Musse.

Les participants sont accueillis le lundi matin à Sainte-Musse. Cette action sera organisée prochainement à l'Unité Territoriale et Sociale de Mayol à Toulon. Les usagers viennent découvrir la vie des jardins tout en entretenant leur espace. Ils cultivent des légumes de saison, les cuisinent et les consomment lors de repas partagés. C'est une bonne occasion de découvrir la nature, de toucher la terre, semer, planter, arroser et voir pousser les légumes avant de les déguster. Tout le matériel de jardinage est fourni gratuitement par le Département : semis, outils, locaux, denrées pour la cuisine.

 

 

 

 

  • À Toulon, quatre centres de solidarité du Département vous accueillent

Publié le 03/01/2017

Si vous habitez Toulon, quatre centre de solidarités du département vous aident à connaître vos droits et à les faire valoir. Quelles que soient vos difficultés, familiales, sociales, financières, les travailleurs sociaux du Département vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner. Selon votre situation, ils vous diront quels dispositifs existent et peuvent être mobilisés. Et si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils vous aideront à faire votre demande. En fonction de votre lieu de résidence, renseignez-vous pour connaître le centre social dont vous dépendez. 
Le centre de solidarité Carnot à l’ouest de la ville, 132 avenue Lazare Carnot, est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 11 h 45 et de 13 h 30 à 16 h 45. Tél. 04 83 95 00 00.
En centre ville, le centre de solidarité Mayol, traverse des Minimes à Mayol, est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 50 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Tél. 04 83 95 23 67.
À Saint-Jean-du-Var, le centre de solidarité Turenne, 189 rue de Turenne, est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 45 à 12 h et de 13 h 45 à 17 h. Tél. 04 83 95 61 00.
A l’est de la ville, le Département vous accueille à la Maison des services publics de Sainte-Musse, 1 624 vieux chemin de Sainte-Musse, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Tél. 04 83 16 67 15.

 

 

  • Un plateau traversant pour sécuriser la RD 46 à la sortie du giratoire de Dardennes

Publié le 03/01/2017

Depuis quelques jours, un plateau surrelevé oblige les conducteurs venant de Toulon en direction de La Valette à ralentir à la sortie du rond-point Dardennes. Cette opération de sécurisation est dans la continuité de la construction du giratoire menée par le Département sur la RD 46 à la limite de Toulon et du Revest. Achevé en juin 2016, le rond-point remplace un carrefour en croix dangereux, installé dans une courbe. Son aménagement par le Département a permis de faciliter et sécuriser les échanges entre les usagers venant du Revest, de La Valette et de Toulon. La visibilité des accès est désormais largement améliorée, y compris de nuit grâce à un éclairage public autour du giratoire ainsi que sur l'amorce de chaque branche. Le projet a intégré la desserte de la future crèche du Revest.

Après plusieurs mois d’utilisation, le Département a encore conforté la sécurisation du secteur notamment pour les piétons. À la demande des riverains qui ont constaté une vitesse excessive de certains automobilistes, il vient de réaliser un plateau traversant en sortie montante du giratoire pour limiter la vitesse et permettre aux habitants de traverser sans danger. Par ailleurs, suite aux problèmes révélés par des épisodes pluvieux importants, il a également procédé à une reprise ponctuelle du réseau d’eau pluviale.

Le Département a consacré 775 000 € à ces travaux. 

 

  • Le Muséum d’histoire naturelle de Toulon et du Var, un lieu culturel emblématique du Département

Publié le 03/01/2017

Établissement public à caractère scientifique et culturel labellisé "Musée de France" par le ministère de la Culture, le Muséum départemental du Var oriente son action autour des savoirs et des savoir-faire d'une culture naturaliste. Celle-là même qui se nourrit du travail des hommes et des femmes qui permettent de disposer d'objets et de connaissances sur la biodiversité et la géodiversité.

Le Muséum assure la conservation des collections patrimoniales, leur étude et leur valorisation par le biais d'expositions et d'actions de médiation. Il participe également à la recherche scientifique, notamment en s'associant à d'autres établissements. Depuis 2011, l’accueil du public se fait dans un bâtiment situé au sein de l'espace naturel sensible (ENS) du Jardin du Las. Il permet d'étendre le musée "hors les murs" en servant de lieu de médiation et de découverte de la biodiversité urbaine. Le jardin du Las a été labellisé "Jardin remarquable" en 2014 par le ministère.

Dans le cadre de ses expositions temporaires, le muséum présente jusqu’au 21 mars 2017 "La paléontologie dans le Var". Le Département expose plusieurs dizaines d’objets jamais montrés au public. En exclusivité, le visiteur découvre des reconstitutions grandeurs nature. Pour aller plus loin sur le sujet, de nombreuses conférences sont proposées, animées par des professionnels reconnus internationalement.

Mercredi 11 janvier 2017 à 17 h : "Pourquoi étudier les insectes fossiles ?", par Romain Garrouste, paléo-entomologue au Muséum national d'histoire naturelle.

Vendredi 27 janvier 2017 à 17 h : "La Terre avant les dinosaures", par Sébastien Steyer, paléontologue au CNRS.

Des visites guidées gratuites sont organisées pour les groupes constitués et les scolaires. Les réservations sont obligatoires.

Muséum d’histoire naturelle du Var – 737 chemin du Jonquet à Toulon. Ouvert du mardi au dimanche de 9 h à 17 h. Fermeture les lundis et jours fériés. Entrée gratuite. Tél. 04 83 95 44 20, www.museum-toulonvar.fr et facebook.com/MuseumdeToulon