Canton n°12 - Saint-Cyr-sur-Mer

Andrée Samat
Andrée Samat
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 7 août 1950 à La Cadière d'Azur
Professeure de Collège retraitée
12ème Vice-Présidente du Département
Membre des commissions Solidarités, Sport et jeunesse, Collèges et éducation.
Représentante du Département auprès du Conseil d'administration du SDIS.
Autre mandat : 1ère adjointe au Maire de Saint-Cyr-sur-Mer
Contact : asamat@var.fr
Marc Lauriol
Marc Lauriol
Majorité départementale
Élu en mars 2015
Né le 25 novembre 1961 à Arles
Cadre supérieur
Membre de la Commission permanente du Département.
Membre des commissions Finances et administration générale, Ports, mer et littoral, Tourisme.
Contact : mlauriol@var.fr
Canton n°12 - Saint-Cyr-sur-Mer
Montagneux au nord avec le massif de la Sainte-Baume, balnéaire au sud, ici le contraste est de mise. Si ce canton de 43 875 habitants vit indéniablement du tourisme avec la magnifique baie des Lecques à Saint-Cyr et le village médiéval du Castellet, c'est aussi un des bassins de production important des vins de Bandol, avec traditions agricoles y sont bien ancrées, et un paradis pour la randonnée et les sports de pleine nature.
Collèges
Jean Giono au Beausset
Le Vigneret au Castellet
Romain Blache à Saint-Cyr-sur-mer
Les seize fontaine à Saint-Zacharie
Centre de solidarité
Le Beausset
Nature
ENS La Maison des 4 frères à Signes
ENS La Brasque au Plan d'aups, future maison départementale du PNR

 

  • 20e Challenge Inter-Collèges : la remise des prix a eu lieu au Conseil départemental du Var

Publié le 22/06/2017.

21 collèges varois, soit environ 6 000 élèves de 6e et 4e ont participé au 20e Challenge Inter-Collèges de sécurité routière cofinancé par l’État et le Département du Var. Action unique en France, elle est menée par la Maison de la Sécurité routière du Var (MSR-Var), structure créée par le Conseil départemental du Var en partenariat avec la Préfecture du Var. Le Challenge Inter-Collèges est animé par l’Éducation Nationale dans le cadre du Plan départemental d’actions de sécurité routière (PDASR). De nombreux partenaires institutionnels et associatifs y participent. 
Les collégiens récompensés pour leur réalisations et leur participation au Challenge Inter-Collèges ont été reçus, mardi 20 juin, dans l'Atrium du Conseil départemental, à Toulon. En effet, toutes les classes engagées dans ce challenge ont présenté un travail artistique issu de leur réflexion sur la sécurité routière et des différents ateliers de sensibilisation aux risques de la route auxquels elles ont participé au cours de l'année scolaire. "Il y a un besoin de prévention active auprès des futurs conducteurs que vous êtes. Votre mobilisation est un investissement d'avenir", a déclaré Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et éducation, avant de remettre les différentes récompenses aux côtés de Karine Nazury, coordinatrice départementale sécurité routière pour le second degré et Kevin Mazoyer, directeur de cabinet du Préfet du Var. Le premier prix a été attribué au collège Marie-Mauron de Fayence, le deuxième au collège Yves-Montand de Vinon-sur-Verdon et le troisième au collège Joseph-d'Arbaud de Barjols. "Accompagnés par notre professeur d'Arts plastiques, nous nous sommes inspirés du travail de Keith Haring afin de réaliser une œuvre collective", ont expliqué Malou et Baptiste, représentants d'une des classes de 6e du collège de Fayence. "Nous étions super-motivés par ce projet qui nous a aidé à prendre conscience des dangers de la route". Objectif atteint pour le Département du Var qui, en finançant cette action, complète l'éducation routière des collégiens varois. 

Tous les collèges ayant participé au Challenge ont reçu un diplôme: 
Henri-Nans à Aups ; Joseph-d'Arbaud à Barjols ; Jean-Moulin et Paul-Cézanne à Brignoles ; Jean-Rostand à Draguignan ; Marie-Mauron à Fayence ; Les Chênes à Fréjus ; Gustave-Roux et Marcel-Rivière à Hyères ; Jean-L'Herminier à La Seyne-sur-Mer ; Henri-Bosco à La Valette-du-Var ; Les Eucalyptus à Ollioules ; Reynier à Six-Fours-les-Plages ; Vallée du Gapeau à Solliès-Pont ; Django-Reinhaardt et La Marquisanne à Toulon ; Paul-Emile-Victor à Vidauban ; Yves-Montand à Vinon-sur-Verdon ; Sainte-Marthe à Cuers ; Externat Saint-Joseph à Ollioules et Le Vigneret au Plan-du-Castellet. 

 

  • Au Beausset, le Département a organisé une rencontre avec les handballeuses du Toulon Saint-Cyr Var Handball et les enfants du canton

Publié le 19/06/2017

Mardi 6 juin, le Département du Var a organisé une mission d’intérêt général (MIG) en partenariat avec l’équipe du Toulon Saint-Cyr Var Handball (TSCVHB) en présence du public et des joueurs du Beausset Castellet Var Handball.

C’est au complexe omnisports du Beausset que les sportives du club élite ont été accueillies pour le plus grand plaisir de leurs admirateurs, petits et grands. 13 joueuses pro et du centre de formation du TSCVHB ont participé à cette action départementale qui s’est déclinée autour d’entraînements et de séances de dédicaces. Il s’agit de la seconde MIG réalisée au Beausset, la première avait eu lieu au profit des élèves du collège Jean Giono.

Ces rencontres avec les sportifs professionnels sont réalisées par le Département du Var tout au long de la saison sportive afin de sensibiliser les jeunes mais également les plus âgés aux valeurs du sport, au respect des règles et des autres. Ces missions se concrétisent par la réalisation d’entraînements délocalisés, de conférences/débats autour de la thématique sportive, d'ateliers de découverte ou d'autres actions à caractère social et éducatif. Elles sont animées par les grands clubs sportifs varois tels que : le Rugby Club Toulonnais, le Saint-Raphaël Var Handball, le Toulon Saint-Cyr Var Handball, le Hyères Toulon Var Basket, et l'association sportive Saint-Raphaël Var Volley-Ball.

  • Le Département a réalisé les travaux sur la RD 87 à la Cadière d’Azur

Publié le 08/06/2017

Au nord de la Cadière d’Azur sur la RD 87, le Conseil départemental a reconstruit un ancien mur de soutènement, fragilisé par l’érosion. Les travaux, lancés en avril, devraient s’achever début juillet. Ils permettront d’assurer la sécurité des usagers et de pérenniser le patrimoine routier. Le Département a investi 168 000 € pour ce chantier. Compte-tenu de l’importance de l’ouvrage d’une longueur de 117 mètres linéaire, il a été nécessaire de fractionner le terrassement de la chaussée afin de limiter la perturbation de la circulation. Les travaux visent à démolir un mur en pierres et à le reconstruire en béton armé avec un parement décoratif, à nettoyer les barbacanes, à rejointer, et remplacer un talus existant par un mur de soutènement. Parallèlement, un dispositif de sécurité MVL (Muret véhicules légers) a été mis en place afin de retenir les véhicules en cas d'accident et éviter qu'ils ne tombent en contrebas de la chaussée. De plus, en accord avec France Telecom, le Département a profité de ces travaux pour enterrer le réseau téléphonique. Chaque année, 19 millions d’euros sont consacrés par le Conseil départemental à la réalisation de ces travaux courants ou plus spécifiques.

 

 

  • Le Département encourage la jeunesse varoise avec la prime au BAFA et BAFD

Publié le 31/05/2017.

Dès son arrivée à la Présidence du Département en avril 2015, Marc Giraud a souhaité refonder la politique jeunesse départementale.

En créant un nouveau dispositif d'aides à la formation aux métiers de l'animation, le Département encourage les jeunes à obtenir un premier emploi et un salaire en devenant animateur en accueil de loisir ou en séjour vacances. Une prime de 150 € est accordée, sous conditions de ressources, à ceux qui viennent de réussir le Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur (BAFA) et le Brevet d’Aptitude aux Fonctions de Directeur (BAFD). La formation doit être assurée par un organisme habilité par la direction régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale. Ces diplômes * permettent d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en centres de vacances et centres de loisirs et sont délivrés par le ministère de la Jeunesse et des Sports. La prime, si elle est accordée, est versée au bénéficiaire du BAFA ou du BAFD ou à sa famille s'il est mineur.

Conditions d'attribution de l'aide :

• pour le BAFA : être âgé de 17 à 26 ans et domicilié dans le Var

• pour le BAFD : être âgé de 21 à 26 ans et domicilié dans le Var et titulaire du BAFA ou d'un diplôme permettant d'exercer les fonctions d'animation.

Toutes les informations sont sur le site du Département : var.fr.

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var,
- en téléchargement sur var.fr, rubrique Var Jeunesse.

Contact :

Direction des Sports et de la Jeunesse

L’Hélianthe, rue Emile Ollivier à Toulon

Té. : 04 83 95 71 00

* Seuls les diplômes obtenus à compter du 1er avril 2016 sont éligibles.

 

  • Le Département participe à la requalification des Lecques à Saint-Cyr

Publié le 24/05/2017.

Depuis 2010, la commune des Lecques a engagé, avec le soutien financier du Conseil départemental, un important programme de requalification du quartier des Lecques. La phase 5 qui vient de s'achever, a concerné l’avenue du port ainsi que la place du 18 juin située devant l'office du tourisme. Le Département y a participé pour un montant de 200 000 €. Le projet a permis de sécuriser la voirie, de favoriser le cheminement piétons, et de rendre accessible les infrastructures aux personnes à mobilité réduite. Les travaux ont consisté en la création de plateaux traversants en pavés calcaires, la réfection de la voirie, de la place du 18 juin et de l’éclairage public, la reprise et l’extension du réseau d’eaux pluviales, la pose de mobilier urbain ainsi que la réalisation d'espaces verts.

 

 

 

  • La viticulture locale récompensée lors de la Cuvée sélectionnée du Département, édition 2017

Publié le 17/05/2017.

Le 30 avril dernier, Marc Giraud, président du Conseil départemental, a remis les médailles aux lauréats de la Cuvée sélectionnée du Département. Le domaine Maubernard à Saint-Cyr, le château Val d'Arenc au Beausset, le domaine Bunan et le château La Noblesse à La Cadière d'Azur faisaient partie des lauréats. Ils se sont illustrés avec 5 vins récompensés parmi les 33 primés de l'édition 201è, tous dans l'emblématique appellation du canton : l'AOP Bandol.

Sont médailles d'or : le domaine Maubernard pour son rosé "Château Maubernard", le domaine Bunan pour son blanc "Moulin des Costes", et le château La Noblesse pour son rouge "Château La Noblesse 2014". Le château Val d'Arenc remporte la médaille d'argent pour son rosé "Château Val d'Arenc". Même récompense pour le rouge " Château la Noblesse 2013".

Les prix ont été remis lors des Journées du terroir à Gonfaron. Organisée par le Syndicat des jeunes agriculteurs du Var, avec l'appui financier du Département dans le cadre de sa politique tourisme, la manifestation visait à faire découvrir les richesses locales, notamment les productions viticoles. Pari tenu, avec des viticulteurs récompensés pour leur excellence.

Tous les vins lauréats sont identifiables par l'étiquette "Cuvée sélectionnée par le Département du Var" apposée sur les bouteilles. Ouvert aux coopératives, aux domaines et producteurs négociants, ce concours a rassemblé au total 56 participants qui ont proposé des rouges, rosés et blancs dans les différentes appellations présentes dans le Var. Des vins à déguster avec plaisir... mais avec modération !

 

  • Assistants maternels : c'est le Département qui délivre les agréments

Publié le 11/05/2017.

Nombreux sont les parents de jeunes enfants à avoir recours à un(e) assistant(e) maternelle agréé(e) pour assurer la garde de leurs jeunes enfants. Dans le Var, 3 424 personnes sont habilitées par le Conseil départemental et offrent 10 500 places d'accueil à domicile ou au sein de Maisons d'assistants maternels. L'exercice de cette profession nécessite un agrément, délivré par le Président du Conseil départemental, après évaluation des conditions d'accueil par le service départemental de protection maternelle et infantile. Les assistants maternels sont également tenus de suivre une formation obligatoire de 120 heures, organisée et prise en charge financièrement par le Département, dont les 60 premières heures doivent être préalables à l'accueil. Pour devenir assistant maternel, il est recommandé d'assister à une réunion d'information organisée mensuellement dans les Unités de promotion de la santé du Département. Lors de ces réunions, des puéricultrices du Département renseignent les candidats sur la profession et tiennent à leur disposition des dossiers de demande d'agrément. Pour ceux et celles qui souhaitent exercer cette profession, la démarche est simple. Il suffit de renvoyer le dossier complété, accompagné des pièces justificatives demandées, à l'Unité de promotion de la santé dont dépend leur domicile. À compter de la réception du dossier complet, le Conseil départemental dispose d’un délai de trois mois pour instruire la demande. L'agrément est accordé, pour une durée de 5 ans, si les conditions d'accueil garantissent la santé, la sécurité et l'épanouissement des jeunes enfants.

Pour le canton de Saint-Cyr, 157 assistants maternels agréés permettent l'accueil de 511 enfants simultanément.

- Si vous habitez Saint-Cyr, La Cadière, Le Beausset, Le Castellet, Signes ou Riboux et que vous souhaitez plus de renseignements, vous pouvez appeler le 04 83 95 27 60 ou le 04 83 95 27 61.

Vous pouvez envoyer vos demandes d'agrément à l'adresse suivante :

Unité de promotion de la santé Littoral Sud – Sainte-Baume

Espace Mirabeau

111 chemin du Négadoux

avenue John Kennedy

83140 Six-Fours

 

- Si vous habitez à Plan-d'Aups, Nans-les-Pins ou Saint-Zacharie, il faut appeler le 04 83 95 33 81 ou le 04 83 95 36 09.

Vous pouvez envoyer vos demandes d'agrément à l'adresse suivante :

Unité de promotion de la santé de la Provence verte

Centre d'affaires l'Hexagone – Bât D

Quartier Pré de Pâques

83170 Brignoles

 

 

  • Le Département a mis en sécurité la RD 626 entre Le Brûlat-du-Castellet et La Cadière-d'Azur

Publié le 05/05/2017.

C'est une cinquantaine de mètres de la RD 626 que le Département a repris au Brûlat-du Castellet en direction de La Cadière. Il a procédé au renforcement des accès et des accotements pour sécuriser cette portion de route, identifiée comme potentiellement dangereuse en raison du fossé bordant la chaussée. Le fossé a donc été busé et les bordures consolidées. Ce traitement local de la route fait partie des travaux ponctuels et réguliers entrepris par le Département pour fiabiliser les routes varoises. L'anomalie avait était repérée par les agents départementaux qui sillonnent les routes du canton pour surveiller le réseau. L'intervention, trop importante pour être réalisée immédiatement, a été programmée par le pôle technique de façon à optimiser les dépenses départementales. Les tournées de surveillance opérées par les services départementaux aboutissent à des dizaines d'interventions chaque année pour sécuriser les routes du canton.

 

  • Une exposition unique du Département à ne pas rater à l'abbaye de La Celle.

Publié le 27/04/2017.
L'exposition Des Dieux et des Hommes s'installe à l'abbaye de La Celle jusqu'au 17 septembre. Après une première expérimentation l'année dernière, le Département confirme avec ce nouvel événement sa volonté de faire de l'emblématique propriété départementale qu'il restaure depuis vingt ans, un espace culturel majeur mêlant art et patrimoine.
Première d'un cycle de deux expositions, Des Dieux et des Hommes consacre, l'archéologie à travers des vestiges issus de fouilles réalisées dans le Var. 
Dans le dortoir et le réfectoire de l'abbaye entièrement réhabilités, plus de cinquante pièces remarquables sont à découvrir autour du thème du polythéisme et des croyances à l'époque romaine dans le Var. Parmi elles, des pièces jamais exposées auparavant comme la colossale tête de Minerve en marbre trouvée à Fox-Amphoux ou le torse d'Artémis d'Éphèse prêté par la Ville de Toulon. D'autres objets évoquent les dieux antiques : sculptures et reliefs en pierre, statuettes en bronze, objets usuels tels que les lampes à huile... 
Conçue et réalisée par le service du Patrimoine et de l'Archéologie du Département du Var, l'exposition met en lumière la place prépondérante que tenait, dans les sociétés antiques, le monde spirituel. Pour une grande partie de la population confrontée à des réalités quotidiennes et des phénomènes naturels inexpliqués, obtenir l’intercession d’êtres supérieurs était essentiel. Les cultes restaient cependant très libres. Quatre grands thèmes sont développés : le culte impérial, le Panthéon des dieux romains, les divinités secondaires et les cultes locaux, les cultes orientaux. Le cycle se poursuivra à l'automne avec une nouvelle exposition d'art contemporain proposée par le centre départemental d'art contemporain. 
Le monument et l'exposition sont accessibles du mardi au dimanche. L'entrée est gratuite, car le Département du Var défend la culture partout et pour tous.

Abbaye de la Celle - place des Ormeaux. Du mardi au dimanche, de 10 h 30 à 12 h 30 et 13 h 30 à 17 h 30. Visite commentée possible à partir de 4 personnes. Tél. 04 98 05 05 05 - abbayedelacelle@var.fr

 

  • Les petites bêtes à la fête à la Maison de la nature des 4 frères, propriété du Conseil départemental du Var

Publié le 14/04/2017

De nombreux ateliers étaient organisés samedi 1er avril à la Maison de la nature des 4 frères dans le cadre de l'exposition "Insectes, services rendus".

227 personnes y ont participé, sous la houlette des équipes du Département, découvrant ainsi comment et pourquoi construire un nichoir à insectes, s'amusant à réaliser des petites bêtes à base de matière végétale ou apprenant à apprécier de nouvelles saveurs lors d'un goûter surprise !

Tous ont pu aussi profiter de l'exposition photographique surprenante, ludique et instructive sur les insectes proposées par la Maison de la nature des 4 frères. Elle a pour objectif d'interroger les visiteurs sur les utilisations des insectes par l'homme en agriculture mais aussi en médecine ou en biotechnologie. Gratuite et ouverte à tous, elle est visible jusqu'au 14 mai 2017. 

 

  • Un budget cohérent pour le bien-être des Varoises et des Varois

Publié le 06/04/2017

Le budget primitif 2017 du Conseil départemental du Var a été adopté mardi 4 avril, en séance plénière à Toulon. Ce "budget réaliste et cohérent", comme l'a précisé Marc Giraud, président du Département, tient compte des nombreuses contraintes financières imposées à la collectivité. La diminution des dotations de l'État, pour l'année en cours, s'élève au total à 26 M€. En effet, à la baisse reconduite de la Dotation globale de fonctionnement (DGF) s'ajoutent l'absence de nouvelles mesures dans la loi des finances 2017 pour compenser la charge des Allocations individuelles de solidarité, la mise en œuvre de la loi relative à l'Adaptation de la société au vieillissement et le financement du transfert de la compétence Transport à la Région Paca dans le cadre de la loi NOTRe.

Malgré ces nouvelles contraintes, le Conseil départemental a présenté au vote de ses élus un budget 2017 qui s'équilibre en recettes et en dépenses à 1 280 310 222 €. "Nous agissons dans l'intérêt général, pour le bien-être des Varoises et des Varois", a insisté le président du Conseil départemental rappelant aussi qu'il avait été contraint, cette année, d'augmenter le taux d'imposition sur le foncier bâti de 1,5 %. Ce taux correspond, "au centime d'euro près", aux 4 M€ amputés par le Gouvernement qui a imposé à la collectivité un nouveau mécanisme de péréquation de la dotation de compensation de la réforme de la Taxe professionnelle (- 3 M €) et une baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de la fiscalité directe locale (- 1 M €). 30 M€ du budget du Département seront cette année encore consacrés à l'aide aux communes. "Ce n'est pas obligatoire mais nous le faisons quand même", a indiqué Marc Giraud. 

 

  • Avec le dispositif Var Jeunesse, le Département aide les familles ayant des revenus modestes

​​Publié le 31/03/2017

Partir en colonies ou en voyage scolaire, c'est l'occasion de s'évader, de découvrir de nouveaux horizons et de nouvelles activités. Le Département du Var, acteur du quotidien de toutes les familles varoises, a lancé, en mars 2016, un dispositif d'aides individualisées pour permettre aux enfants de partir. En aidant un plus grand nombre de foyers en tenant compte de leur situation financière, le Département conforte ainsi son soutien aux familles modestes, et également à celles ayant des revenus moyens. Il peut prendre en charge une partie du séjour jusqu'à 450 € au maximum pour une colonie et 200 € pour un voyage scolaire avec nuitées sous réserve de remplir certains critères.

Pour un voyage scolaire, le Conseil départemental a souhaité, en 2017, élargir ses conditions d'éligibilité pour permettre à davantage d’enfants de participer à ce séjour. Il a étendu la durée du séjour jusqu'à 8 jours et l'a ouvert aux enfants de CP jusqu'à la 3ème. Près de 700 enfants ont pu bénéficier de ces aides en 2016.

Toutes les informations sont sur le site du Département 

Le dossier peut être retiré dans les services du Département :

- à Toulon, Hôtel du Département, 390 avenue des Lices,
- à Draguignan, au Conseil départemental du Var, boulevard Maréchal Foch,
- dans les centres de solidarités du Conseil départemental du Var.

Contact : Direction des Sports et de la Jeunesse
L'Hélianthe, rue émile Ollivier, à Toulon
Tél. : 04 83 95 71 00

 

  • Rapport d'orientations budgétaires pour l'année 2017 : le Var poursuit ses investissements et maintient l'aide aux communes malgré les baisses de dotations de l'État

Publié le 23/03/2017

« Le Var est un tout, une unité et je suis le garant de cette unité » a déclaré Marc Giraud, président du Département du Var, à Draguignan, lors de la dernière assemblée plénière. Les conseillers départementaux étaient réunis dans la salle Édouard Soldani de l'Hôtel du Département afin de débattre des orientations budgétaires de l'année 2017. C'est Jean-Louis Masson, en tant que premier vice-président du Conseil départemental du Var et président de la commission Finances et administration générale et rapporteur du budget qui a présenté les objectifs de la collectivité varoise pour cette année. Des objectifs ambitieux malgré les contraintes financières qui pèsent sur le Département du Var. La mise en œuvre de la loi NOTRe impose aux Départements de transférer 50 % de la Cotisations de valeur ajoutée des entreprises (CVAE) aux Régions pour financer le transfert du transport interurbain et scolaire. Ainsi, au 1er janvier 2017, les recettes de la collectivité sont amputées de 40 M€. 
La dotation globale de fonctionnement, elle, recule de 22 M€. Enfin, la baisse de la dotation de compensation de la réforme de la taxe professionnelle à laquelle s'ajoute la baisse de la dotation pour transfert de compensation d'exonération de fiscalité directe locale font perdre 4 M€ au Département. Ces dernières contraintes financières, annoncées par le Gouvernement le 22 décembre dernier, ajoutées à l'augmentation des dépenses de financement des allocations sociales qui ne sont que partiellement compensées par l'État, ont contraint les élus à prendre une décision responsable. En 2017, la fiscalité départementale augmentera de 1,5 % afin de compenser ces 4 M€. « Cela représente, pour 62 % des Varois, une hausse d'impôt de 5 € par an. Voilà la réalité des choses », a relativisé Marc Giraud, président du Conseil départemental. « Il y a les mots, il y a les chiffres et il y a la réalité du terrain », a-t-il insisté. « Nous avons fait le choix de continuer à aider les associations, à aider les communes, à aider les établissements publics de coopération intercommunale, à aider les agglomérations ». Telle sera la ligne de conduite budgétaire, pour 2017, du Conseil départemental du Var. Cette année encore, il continuera d'investir dans de grands projets d'investissements parmi lesquels : 
- la poursuite de l'aménagement du Parc Nature situé dans les communes de La Garde et du Pradet,
- la réalisation des équipements sportifs pour le collège Joliot Curie à Carqueiranne,
- les travaux de restructuration des collèges Raimu à Bandol et Henri Nans à Aups,
- la livraison du collège de Carcès,
- l'aménagement des locaux permettant le regroupement des services du Département sur le site de La Loubière à Toulon,
- la restructuration du Pôle social à Draguignan
- la construction d'une antenne de la médiathèque départementale sur le site de l'ancien hôpital et la réorganisation des services sociaux dans le quartier Chalucet à Toulon,
- des travaux à Sainte-Maxime pour la création d'un centre territorial des routes et d'une Unité territoriale et sociale (UTS)
- le lancement de la déviation de Pierrefeu-du-Var,
- la participation au financement de l'échangeur de Sanary-sur-Mer,
- la poursuite des travaux sur la route départementale 25 entre Le Muy et Sainte-Maxime
- le développement du Très Haut débit, notamment notamment dans les zones rurales.

 

  • Un chef étoilé dans la cuisine départementale du collège Romain-Blache à Saint-Cyr-sur-Mer

Publié le 15/03/2017
C'est avec de chaleureux applaudissements que les demi-pensionnaires du collège Romain-Blache de Saint-Cyr-sur-Mer ont accueilli et remercié Nans Gaillard, invité d'honneur dans les cuisines de leur établissement, jeudi 9 mars. Le chef étoilé du restaurant « La table de Nans », entre Saint-Cyr-sur-Mer et La Ciotat, leur avait concocté un menu gourmand et gourmet au côté de l'équipe de restauration du collège. C'est à l’initiative de Patrice Rouche, chef de cuisine dans l'établissement, que cette rencontre a pu avoir lieu. « C'était un défi », commentent les deux chefs. Ensemble, et conformément à la politique d'éducation au goût chère au Conseil départemental, ils ont choisi un menu élaboré à quatre mains dans les cuisines du collège Romain-Blache. « C'est super bon ! Ça change des menus qui nous sont proposés au quotidien », s'exclament Mathilde, Adèle et Léa en goûtant la joue de bœuf confite accompagnée d'une purée à la façon de Joël Robuchon. L'entrée, une purée d'avocat en gelée d'eau de tomate, légumes croquants sur salade d'herbes et petites crevettes, a eu un peu moins de succès. « Ce plat était un challenge. L'idée était que les enfants puissent avoir dans le palet un grand nombre de saveurs. Alors s'ils ont au moins goûté, c'est l'essentiel » insiste le chef étoilé. Le repas s'est poursuivi par un fromage de chèvre frais de la ferme « Biquet des Maulnes » à Signes puis par une verrine chocolatée. Dans les cuisines des collèges varois, où plus de trois millions de repas sont servis chaque année, les produits locaux ont toujours une place de choix. Une charte qualité, signée en mars 2016 par Marc Giraud, président du Conseil départemental, confirme la qualité attendue dans ces restaurants. Lors de ce repas exceptionnel, Andrée Samat, vice-présidente du Conseil départemental et Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et éducation, ont déjeuné avec les collégiens. Elles étaient accompagnées de Philippe Barthélémy, maire de Saint-Cyr-sur-Mer. En tout, 370 repas ont été servis lors de ce déjeuner gastronomique totalement préparé dans les cuisines du collège pour lesquelles le Département du Var, en 2016, a investi 55 640 € en équipements et matériels. 

 

  • Une belle balade le long de l'Huveaune avec le Département

Publié le 09/03/2017

Les randonneurs sont venus de Toulon, Saint-Maximin, Brignoles, La Garde, La Farlède, La Londe, Camps-la-source pour découvrir avec un guide naturaliste le très bel espace naturel sensible La Sambuc à Saint-Zacharie. La balade, gratuite et sur inscription, était organisée par le Département dans le cadre de son cycle de sorties nature sur les propriétés départementales. Et ce fut une belle balade !

Sous un beau ciel bleu mais à l'ombre du vallon, les visiteurs ont pu admirer le cours de l'Huveaune, les phénomènes de création de tufs et les vasques creusées par l'eau dans les roches calcaires. Au-delà de l'histoire de l'eau, la sortie a aussi été l'occasion d'évoquer Marie-Madeleine dont les larmes auraient créé l'Huveaune.

Au cours de la randonnée, les participants ont pu voir le début de floraison spectaculaire des cornouillers mâles tout en jaune. Le guide a donné de nombreuses explications sur la faune et la flore, par exemple sur les plantes toxiques rencontrées en chemin comme l'hellébore fétide et la laitue vireuse, mais aussi sur les différentes variétés de sorbiers, de lavandes ou de fougères. La sitelle torchepot, le rouge-gorge, le pinson, la bergeronnette des ruisseaux et la mésange charbonnière étaient aussi de la visite !

Pour connaître les prochaines dates, rendez-vous sur la rubrique Agenda 

  • L'art de tresser crée des liens à la Maison de la nature du Beausset, propriété départementale 

Publié le 22/02/2017

On ne s'ennuie jamais à la Maison de la nature des 4 frères au Beausset ! Et encore moins pendant les vacances scolaires, durant lesquelles de nombreux ateliers, balades et rendez-vous gratuits sont organisés. Mercredi 15 février, à l’initiative du Conseil départemental du Var, propriétaire des lieux, une quinzaine de personnes y étaient réunies pour découvrir la vannerie auprès d'un artisan varois. Cyril Sormani, coutelier, forgeron et vannier, a son atelier à Carcès. "Je pratique un artisanat traditionnel, à l'ancienne", explique-t-il. "Je travaille essentiellement avec des outils à main. Aujourd'hui, je suis là pour faire découvrir la vannerie sauvage, que je qualifie d'opportuniste. Le but étant de se servir des ressources locales". Avec du laurier thym, des ronces de châtaignier et du jonc, les stagiaires découvrent "l'art de tresser". Une technique qui peut s'apprendre de 7 à 77 ans. Leurs créations, des sphères avec des anneaux entrelacés et des clés, viendront enrichir une œuvre collective installée dans le jardin de la Maison de la nature du Beausset. "J'ai eu connaissance de cet atelier grâce à la newsletter de la Maison de la nature", commente Coraline, qui habite au Beausset. "Je suis ravie d'être venue car j'ai découvert plein de choses". Le même atelier sera de nouveau organisé samedi 25 février à 10 h et 14 h. Avis aux amateurs... 

 

  • Le Département rénove un giratoire sur la RD 66 à La Cadière

Publié le 16/02/2017

20 000 € ont été nécessaires au Département pour réaménager, à La Cadière, le giratoire reliant la bretelle de sortie d'autoroute A50 et la RD 66. Le tour de l'anneau central, sur lequel sont cultivées des vignes par l'Association des vins de Bandol, était en très mauvais état. Les travaux ont consisté à décaisser, sur 1,50 mètre de largeur, le périmètre du tour de l'anneau central, puis à couler un béton coloré ocre avec une finition balayée. Avec sa formule sableuse et son grain particulier, le béton balayé est très utilisé pour les revêtements de voirie et de circulation. Il offre de nombreux avantages : résistance à l’usure, aux différences de température, entretien réduit, surface antidérapante, meilleure visibilité nocturne... Il s'intègre parfaitement dans son environnement.
Les travaux, qui ont duré 5 jours, se sont achevés le 8 février.

 

  • Des jeunes à la découverte de l'architecture contemporaine au collège Vigneret au Castellet 

Publié le 09/02/2017

Le Département a lancé un nouveau projet culturel et artistique à destination des collégiens afin de les sensibiliser au patrimoine bâti mais également à l'histoire et à l'art architectural du XXe siècle. Le Centre d'art contemporain du Département, en partenariat avec le CAUE* et l'éducation nationale, proposent un programme de découverte aux quatre collèges varois sélectionnés en 2016/2017 : Voltaire et Ravel à Toulon, Le Vigneret au Castellet et Gassendi à Rocbaron. Décliné en trois volets, le projet s'articule autour d'une séance de présentation en classe par une architecte du CAUE, une demi-journée de découverte des bâtiments, et trois demi-journées de travaux pratiques animés par une artiste plasticienne missionnée par l'Hôtel des arts à Toulon. Mis en place à partir de janvier 2017, un premier circuit a été effectué par le collège Le Vigneret au Castellet, le 3 février. "C'était une balade très sympa qui nous a fait découvrir plein de choses qu'on ne connaissait pas comme les moucharabiehs, les sgraffites qui sont des dessins sur le ciment, la mosaïque sur les façades", commente un élève. Ce projet pédagogique permet aux jeunes de découvrir les édifices les plus emblématiques de la ville et de s'approprier les lieux dans lesquels ils vivent. Ils ont découvert l'Hôtel de ville, appelé "la frontale", le bâtiment des douanes près du port de commerce, les halles municipales, la Poste, et l'ancienne Caisse d'épargne sur la place de la Liberté. Volumes, formes, matériaux et couleurs de grands bâtiments toulonnais... Ils acquièrent également des connaissances architecturales, et ont approché les styles : Art nouveau, Art déco... Une séance de croquis de l'ancienne Caisse d'épargne a clôturé cet après-midi où les jeunes ont pu s'initier aux perspectives et comparer leurs esquisses. Toutes les productions seront retravaillées, sur les conseils de la plasticienne, à l'occasion de prochaines sessions prévues à l'Hôtel des arts. Ils y seront exposés dans le courant de l'année.

*CAUE : Conseil Architecture Urbanisme Environnement Var

 

  • Les médecins et puéricultrices du Département sont à votre écoute dans le centre médico-social du Beausset 

Publié le 02/02/2017

Le Conseil départemental du Var, via la Protection maternelle et infantile (PMI), veille sur la santé des jeunes Varois. Il propose, sur l'ensemble de son territoire, des consultations réservées aux enfants de 0 à 6 ans, assurées par des médecins et des puéricultrices. Ces professionnels surveillent la croissance de l'enfant, son développement physique, psycho-moteur et psycho-affectif, peuvent dépister des anomalies ou encore administrer des vaccinations. Pour les parents, ces rendez-vous sont aussi l'occasion d'aborder divers sujets concernant la santé de leur enfant. Afin d'obtenir un rendez-vous et de bénéficier de ce service, les habitants du canton de Saint-Cyr-sur-Mer doivent se rendre dans le centre médico-social du Beausset, situé rue Saint-Louis, au 21A de l'immeuble Sainte-Anne. Des consultations y sont données, sur rendez-vous, les premiers et troisièmes lundis de chaque mois. Pour obtenir davantage d'informations ou prendre rendez-vous, il suffit d'appeler le 04 83 95 27 60 ou le 04 83 27 60 61. 

 

 

  • La Maison départementale des Quatre Frères propose de nombreux ateliers nature gratuits

Publié le 24/01/2017

Le Département, dans le cadre de sa politique de protection des espaces naturels, a acquis, en 1998, le site des Quatre Frères. Situé au Beausset, il dispose d'une superficie de 380 hectares. L’ancienne bastide a été réhabilitée en Maison de la Nature et est désormais un lieu d’accueil, de sensibilisation et de découverte de l’environnement qui propose des animations gratuites, tout au long de l'année.
Les Mercredis au jardin sont des ateliers autour du jardinage qui se déroulent une fois par mois. Le dernier, qui s'intitulait Cultivons la sobriété heureuse, a eu lieu le 18 janvier. "Limité à une vingtaine de personnes, il a permis d’échanger sur les bonnes pratiques au jardin", expliquent les agents départementaux de la Maison de la Nature. "L'idée était de donner un tas d'astuces pour avoir un beau jardin sans dépenser trop d'argent, tout en préservant l'environnement". Patricia Huss, conseillère en permaculture, a animé cet atelier, ouvert à tous à partir de 8 ans.
Le 21 janvier, autre rendez-vous : une journée nature et patrimoine sur les traces de l'eau. À 10 h et 14 h, des balades à la découverte du karst ont permis de révéler les secrets de cette rencontre entre l'eau de pluie et la roche calcaire. Un guide naturaliste, Gilles Jovet, a accompagné une quarantaine de personnes.
Une conférence Le sens de l'eau, animée par le spéléologue Philippe Maurel et pimentée par les interventions humoristiques de l'artiste Didier Biosca, s'est tenue à 11 h et à 14 h. À chaque fois, le public a beaucoup ri mais en a, également, beaucoup appris sur les traces de l'eau.

Maison de la nature des Quatre Frères
2466, chemin de Signes à Ollioules
83330 Le Beausset
Tél. 04 94 05 33 90
Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 17 h.

 

  • Toulon Saint-Cyr Var Handball, le club phare du handball varois est soutenu par le Département

Publié le 17/01/2017

Le club Toulon Saint-Cyr Var Handball (TSCVHB) est né de la fusion des deux clubs de Toulon et de Saint Cyr en 2005. Il est subventionné par le Département à hauteur de 235 000 €. Club phare du handball féminin français, il évolue au plus haut niveau du handball depuis sa création. Il remporte entre 2010 et 2012 trois titres majeurs : le Championnat de France en 2010, et la Coupe de France en 2011 et 2012. Le club est composé d'une équipe féminine évoluant en D1, d'une équipe réserve en N1, et des équipes jeunes inscrites dans toutes les compétitions nationales et d'un centre de formation. 
L'équipe élite féminine est composée de 20 joueuses, des internationales mais aussi des jeunes varoises issues du Centre de formation. Quelques joueuses formées au centre passent pro, ce qui est très rare dans d'autres clubs. Les entraînements ont lieu au gymnase de Vert Coteau et au Palais des sports à Toulon ainsi qu'à Saint Cyr, tous les matchs à domicile se jouent au Palais des sports.
Guillaume Gille, handballeur professionnel multi-médaillé intervient en tant que consultant sportif au TSVHB et apporte son aide au développement du club tant au niveau sportif que dans la relation avec les partenaires. Il est co-entraîneur de l'équipe de France masculine.
Le TSVHB réunit régulièrement près de 1 700 supporteurs et défend l'image du Var. Le club s'implique dans la vie locale à travers des ateliers ou manifestations organisées en partenariat avec le Département ou des actions croisées avec d'autres clubs sportifs. De grandes chaînes sportives ou la presse locale diffusent régulièrement les matchs.

 

  • La Maison des Quatre frères au Beausset, une des quatre maisons départementales de la nature

Publié le 03/01/2017

C'est une activité destinée aux personnes à mobilité réduite qui se pratique à la Maison de la nature des 4 frères au Beausset, un site qui appartient au Département.

Le Département a acquis deux joëlettes, des fauteuils tout terrain mono-roue qui permettent à toute personne à mobilité réduite, enfant ou adulte, de randonner avec l'aide de deux, trois ou quatre accompagnateurs. Une fois la joëlette bien en main, les randonneurs peuvent s'aventurer sur les sentiers balisés autour de la Maison de la nature. Ils existent 5 niveaux de difficultés prenant en compte la distance et le dénivelé, au vu de la personne assise dans la joëlette.

"Certaines personnes en fauteuils ne se sont jamais promenées en forêt. Aujourd'hui, grâce à la joëlette, ils peuvent la découvrir, l’approcher. Une aire de repos a été installée sur le parcours pour libérer plus aisément les accompagnateurs", expliquent les agents de la Maison de la nature des 4 frères.

C’est pour répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite que le Département a mis en place cette activité sportive, en partenariat avec le Comité handisport qui possède aussi des joëlettes. La collectivité les met gratuitement à disposition des particuliers, des écoles, des associations.

Pour connaître les modalités de prêt contactez le 04 94 05 33 90.

 

  • Le Département a financé la réfection du chemin Delvieux à Nans-les-Pins

Publié le 03/01/2017

Les travaux du chemin Delvieux sud situé situé à proximité de la RD80 à Nans-les-Pins ont été réalisés en novembre 2016 par le Département en 15 jours et sur une seule phase. La rénovation du chemin d'une surperficie de 3 290 m a été réalisée avec un revêtement de type tri couche à l'émulsion d'acide. Il s'agit d'apposer sur la chaussée trois couches de liants alternées avec des couches de granulats de plus en plus fins. L’épaisseur totale d’un tri couche est de 3 à 4 cm. Ce procédé permet de remédier aux problèmes d'adhérence, le revêtement étant assez rugueux et le chemin supportera la circulation pendant plus longtemps.

Le coût a été entièrement financé par le Département dans le cadre de l'aide aux communes pour un montant estimé à 42 317 €.