Canton n°12 - Saint-Cyr-sur-Mer

Andrée Samat
Andrée Samat
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 7 août 1950 à La Cadière d'Azur
Professeure de Collège retraitée
12ème Vice-Présidente du Département
Membre des commissions Solidarités, Sport et jeunesse, Collèges et éducation.
Représentante du Département auprès du Conseil d'administration du SDIS.
Autre mandat : 1ère adjointe au Maire de Saint-Cyr-sur-Mer
Contact : asamat@var.fr
Marc Lauriol
Marc Lauriol
Majorité départementale
Élu en mars 2015
Né le 25 novembre 1961 à Arles
Cadre supérieur
Membre de la Commission permanente du Département.
Membre des commissions Finances et administration générale, Ports, mer et littoral, Tourisme.
Contact : mlauriol@var.fr
Canton n°12 - Saint-Cyr-sur-Mer
Montagneux au nord avec le massif de la Sainte-Baume, balnéaire au sud, ici le contraste est de mise. Si ce canton de 43 875 habitants vit indéniablement du tourisme avec la magnifique baie des Lecques à Saint-Cyr et le village médiéval du Castellet, c'est aussi un des bassins de production important des vins de Bandol, avec traditions agricoles y sont bien ancrées, et un paradis pour la randonnée et les sports de pleine nature.
Collèges
Jean Giono au Beausset
Le Vigneret au Castellet
Romain Blache à Saint-Cyr-sur-mer
Les seize fontaine à Saint-Zacharie
Centre de solidarité
Le Beausset
Nature
ENS La Maison des 4 frères à Signes
ENS La Brasque au Plan d'aups, future maison départementale du PNR

 

  • Un chef étoilé dans la cuisine départementale du collège Romain-Blache à Saint-Cyr-sur-Mer

Publié le 15/03/2017
C'est avec de chaleureux applaudissements que les demi-pensionnaires du collège Romain-Blache de Saint-Cyr-sur-Mer ont accueilli et remercié Nans Gaillard, invité d'honneur dans les cuisines de leur établissement, jeudi 9 mars. Le chef étoilé du restaurant « La table de Nans », entre Saint-Cyr-sur-Mer et La Ciotat, leur avait concocté un menu gourmand et gourmet au côté de l'équipe de restauration du collège. C'est à l’initiative de Patrice Rouche, chef de cuisine dans l'établissement, que cette rencontre a pu avoir lieu. « C'était un défi », commentent les deux chefs. Ensemble, et conformément à la politique d'éducation au goût chère au Conseil départemental, ils ont choisi un menu élaboré à quatre mains dans les cuisines du collège Romain-Blache. « C'est super bon ! Ça change des menus qui nous sont proposés au quotidien », s'exclament Mathilde, Adèle et Léa en goûtant la joue de bœuf confite accompagnée d'une purée à la façon de Joël Robuchon. L'entrée, une purée d'avocat en gelée d'eau de tomate, légumes croquants sur salade d'herbes et petites crevettes, a eu un peu moins de succès. « Ce plat était un challenge. L'idée était que les enfants puissent avoir dans le palet un grand nombre de saveurs. Alors s'ils ont au moins goûté, c'est l'essentiel » insiste le chef étoilé. Le repas s'est poursuivi par un fromage de chèvre frais de la ferme « Biquet des Maulnes » à Signes puis par une verrine chocolatée. Dans les cuisines des collèges varois, où plus de trois millions de repas sont servis chaque année, les produits locaux ont toujours une place de choix. Une charte qualité, signée en mars 2016 par Marc Giraud, président du Conseil départemental, confirme la qualité attendue dans ces restaurants. Lors de ce repas exceptionnel, Andrée Samat, vice-présidente du Conseil départemental et Valérie Rialland, conseillère départementale, présidente de la commission Collèges et éducation, ont déjeuné avec les collégiens. Elles étaient accompagnées de Philippe Barthélémy, maire de Saint-Cyr-sur-Mer. En tout, 370 repas ont été servis lors de ce déjeuner gastronomique totalement préparé dans les cuisines du collège pour lesquelles le Département du Var, en 2016, a investi 55 640 € en équipements et matériels. 

 

  • Une belle balade le long de l'Huveaune avec le Département

Publié le 09/03/2017

Les randonneurs sont venus de Toulon, Saint-Maximin, Brignoles, La Garde, La Farlède, La Londe, Camps-la-source pour découvrir avec un guide naturaliste le très bel espace naturel sensible La Sambuc à Saint-Zacharie. La balade, gratuite et sur inscription, était organisée par le Département dans le cadre de son cycle de sorties nature sur les propriétés départementales. Et ce fut une belle balade !

Sous un beau ciel bleu mais à l'ombre du vallon, les visiteurs ont pu admirer le cours de l'Huveaune, les phénomènes de création de tufs et les vasques creusées par l'eau dans les roches calcaires. Au-delà de l'histoire de l'eau, la sortie a aussi été l'occasion d'évoquer Marie-Madeleine dont les larmes auraient créé l'Huveaune.

Au cours de la randonnée, les participants ont pu voir le début de floraison spectaculaire des cornouillers mâles tout en jaune. Le guide a donné de nombreuses explications sur la faune et la flore, par exemple sur les plantes toxiques rencontrées en chemin comme l'hellébore fétide et la laitue vireuse, mais aussi sur les différentes variétés de sorbiers, de lavandes ou de fougères. La sitelle torchepot, le rouge-gorge, le pinson, la bergeronnette des ruisseaux et la mésange charbonnière étaient aussi de la visite !

Pour connaître les prochaines dates, rendez-vous sur la rubrique Agenda 

  • L'art de tresser crée des liens à la Maison de la nature du Beausset, propriété départementale 

Publié le 22/02/2017

On ne s'ennuie jamais à la Maison de la nature des 4 frères au Beausset ! Et encore moins pendant les vacances scolaires, durant lesquelles de nombreux ateliers, balades et rendez-vous gratuits sont organisés. Mercredi 15 février, à l’initiative du Conseil départemental du Var, propriétaire des lieux, une quinzaine de personnes y étaient réunies pour découvrir la vannerie auprès d'un artisan varois. Cyril Sormani, coutelier, forgeron et vannier, a son atelier à Carcès. "Je pratique un artisanat traditionnel, à l'ancienne", explique-t-il. "Je travaille essentiellement avec des outils à main. Aujourd'hui, je suis là pour faire découvrir la vannerie sauvage, que je qualifie d'opportuniste. Le but étant de se servir des ressources locales". Avec du laurier thym, des ronces de châtaignier et du jonc, les stagiaires découvrent "l'art de tresser". Une technique qui peut s'apprendre de 7 à 77 ans. Leurs créations, des sphères avec des anneaux entrelacés et des clés, viendront enrichir une œuvre collective installée dans le jardin de la Maison de la nature du Beausset. "J'ai eu connaissance de cet atelier grâce à la newsletter de la Maison de la nature", commente Coraline, qui habite au Beausset. "Je suis ravie d'être venue car j'ai découvert plein de choses". Le même atelier sera de nouveau organisé samedi 25 février à 10 h et 14 h. Avis aux amateurs... 

 

  • Le Département rénove un giratoire sur la RD 66 à La Cadière

Publié le 16/02/2017

20 000 € ont été nécessaires au Département pour réaménager, à La Cadière, le giratoire reliant la bretelle de sortie d'autoroute A50 et la RD 66. Le tour de l'anneau central, sur lequel sont cultivées des vignes par l'Association des vins de Bandol, était en très mauvais état. Les travaux ont consisté à décaisser, sur 1,50 mètre de largeur, le périmètre du tour de l'anneau central, puis à couler un béton coloré ocre avec une finition balayée. Avec sa formule sableuse et son grain particulier, le béton balayé est très utilisé pour les revêtements de voirie et de circulation. Il offre de nombreux avantages : résistance à l’usure, aux différences de température, entretien réduit, surface antidérapante, meilleure visibilité nocturne... Il s'intègre parfaitement dans son environnement.
Les travaux, qui ont duré 5 jours, se sont achevés le 8 février.

 

  • Des jeunes à la découverte de l'architecture contemporaine au collège Vigneret au Castellet 

Publié le 09/02/2017

Le Département a lancé un nouveau projet culturel et artistique à destination des collégiens afin de les sensibiliser au patrimoine bâti mais également à l'histoire et à l'art architectural du XXe siècle. Le Centre d'art contemporain du Département, en partenariat avec le CAUE* et l'éducation nationale, proposent un programme de découverte aux quatre collèges varois sélectionnés en 2016/2017 : Voltaire et Ravel à Toulon, Le Vigneret au Castellet et Gassendi à Rocbaron. Décliné en trois volets, le projet s'articule autour d'une séance de présentation en classe par une architecte du CAUE, une demi-journée de découverte des bâtiments, et trois demi-journées de travaux pratiques animés par une artiste plasticienne missionnée par l'Hôtel des arts à Toulon. Mis en place à partir de janvier 2017, un premier circuit a été effectué par le collège Le Vigneret au Castellet, le 3 février. "C'était une balade très sympa qui nous a fait découvrir plein de choses qu'on ne connaissait pas comme les moucharabiehs, les sgraffites qui sont des dessins sur le ciment, la mosaïque sur les façades", commente un élève. Ce projet pédagogique permet aux jeunes de découvrir les édifices les plus emblématiques de la ville et de s'approprier les lieux dans lesquels ils vivent. Ils ont découvert l'Hôtel de ville, appelé "la frontale", le bâtiment des douanes près du port de commerce, les halles municipales, la Poste, et l'ancienne Caisse d'épargne sur la place de la Liberté. Volumes, formes, matériaux et couleurs de grands bâtiments toulonnais... Ils acquièrent également des connaissances architecturales, et ont approché les styles : Art nouveau, Art déco... Une séance de croquis de l'ancienne Caisse d'épargne a clôturé cet après-midi où les jeunes ont pu s'initier aux perspectives et comparer leurs esquisses. Toutes les productions seront retravaillées, sur les conseils de la plasticienne, à l'occasion de prochaines sessions prévues à l'Hôtel des arts. Ils y seront exposés dans le courant de l'année.

*CAUE : Conseil Architecture Urbanisme Environnement Var

 

  • Les médecins et puéricultrices du Département sont à votre écoute dans le centre médico-social du Beausset 

Publié le 02/02/2017

Le Conseil départemental du Var, via la Protection maternelle et infantile (PMI), veille sur la santé des jeunes Varois. Il propose, sur l'ensemble de son territoire, des consultations réservées aux enfants de 0 à 6 ans, assurées par des médecins et des puéricultrices. Ces professionnels surveillent la croissance de l'enfant, son développement physique, psycho-moteur et psycho-affectif, peuvent dépister des anomalies ou encore administrer des vaccinations. Pour les parents, ces rendez-vous sont aussi l'occasion d'aborder divers sujets concernant la santé de leur enfant. Afin d'obtenir un rendez-vous et de bénéficier de ce service, les habitants du canton de Saint-Cyr-sur-Mer doivent se rendre dans le centre médico-social du Beausset, situé rue Saint-Louis, au 21A de l'immeuble Sainte-Anne. Des consultations y sont données, sur rendez-vous, les premiers et troisièmes lundis de chaque mois. Pour obtenir davantage d'informations ou prendre rendez-vous, il suffit d'appeler le 04 83 95 27 60 ou le 04 83 27 60 61. 

 

 

  • La Maison départementale des Quatre Frères propose de nombreux ateliers nature gratuits

Publié le 24/01/2017

Le Département, dans le cadre de sa politique de protection des espaces naturels, a acquis, en 1998, le site des Quatre Frères. Situé au Beausset, il dispose d'une superficie de 380 hectares. L’ancienne bastide a été réhabilitée en Maison de la Nature et est désormais un lieu d’accueil, de sensibilisation et de découverte de l’environnement qui propose des animations gratuites, tout au long de l'année.
Les Mercredis au jardin sont des ateliers autour du jardinage qui se déroulent une fois par mois. Le dernier, qui s'intitulait Cultivons la sobriété heureuse, a eu lieu le 18 janvier. "Limité à une vingtaine de personnes, il a permis d’échanger sur les bonnes pratiques au jardin", expliquent les agents départementaux de la Maison de la Nature. "L'idée était de donner un tas d'astuces pour avoir un beau jardin sans dépenser trop d'argent, tout en préservant l'environnement". Patricia Huss, conseillère en permaculture, a animé cet atelier, ouvert à tous à partir de 8 ans.
Le 21 janvier, autre rendez-vous : une journée nature et patrimoine sur les traces de l'eau. À 10 h et 14 h, des balades à la découverte du karst ont permis de révéler les secrets de cette rencontre entre l'eau de pluie et la roche calcaire. Un guide naturaliste, Gilles Jovet, a accompagné une quarantaine de personnes.
Une conférence Le sens de l'eau, animée par le spéléologue Philippe Maurel et pimentée par les interventions humoristiques de l'artiste Didier Biosca, s'est tenue à 11 h et à 14 h. À chaque fois, le public a beaucoup ri mais en a, également, beaucoup appris sur les traces de l'eau.

Maison de la nature des Quatre Frères
2466, chemin de Signes à Ollioules
83330 Le Beausset
Tél. 04 94 05 33 90
Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 17 h.

 

  • Toulon Saint-Cyr Var Handball, le club phare du handball varois est soutenu par le Département

Publié le 17/01/2017

Le club Toulon Saint-Cyr Var Handball (TSCVHB) est né de la fusion des deux clubs de Toulon et de Saint Cyr en 2005. Il est subventionné par le Département à hauteur de 235 000 €. Club phare du handball féminin français, il évolue au plus haut niveau du handball depuis sa création. Il remporte entre 2010 et 2012 trois titres majeurs : le Championnat de France en 2010, et la Coupe de France en 2011 et 2012. Le club est composé d'une équipe féminine évoluant en D1, d'une équipe réserve en N1, et des équipes jeunes inscrites dans toutes les compétitions nationales et d'un centre de formation. 
L'équipe élite féminine est composée de 20 joueuses, des internationales mais aussi des jeunes varoises issues du Centre de formation. Quelques joueuses formées au centre passent pro, ce qui est très rare dans d'autres clubs. Les entraînements ont lieu au gymnase de Vert Coteau et au Palais des sports à Toulon ainsi qu'à Saint Cyr, tous les matchs à domicile se jouent au Palais des sports.
Guillaume Gille, handballeur professionnel multi-médaillé intervient en tant que consultant sportif au TSVHB et apporte son aide au développement du club tant au niveau sportif que dans la relation avec les partenaires. Il est co-entraîneur de l'équipe de France masculine.
Le TSVHB réunit régulièrement près de 1 700 supporteurs et défend l'image du Var. Le club s'implique dans la vie locale à travers des ateliers ou manifestations organisées en partenariat avec le Département ou des actions croisées avec d'autres clubs sportifs. De grandes chaînes sportives ou la presse locale diffusent régulièrement les matchs.

 

  • La Maison des Quatre frères au Beausset, une des quatre maisons départementales de la nature

Publié le 03/01/2017

C'est une activité destinée aux personnes à mobilité réduite qui se pratique à la Maison de la nature des 4 frères au Beausset, un site qui appartient au Département.

Le Département a acquis deux joëlettes, des fauteuils tout terrain mono-roue qui permettent à toute personne à mobilité réduite, enfant ou adulte, de randonner avec l'aide de deux, trois ou quatre accompagnateurs. Une fois la joëlette bien en main, les randonneurs peuvent s'aventurer sur les sentiers balisés autour de la Maison de la nature. Ils existent 5 niveaux de difficultés prenant en compte la distance et le dénivelé, au vu de la personne assise dans la joëlette.

"Certaines personnes en fauteuils ne se sont jamais promenées en forêt. Aujourd'hui, grâce à la joëlette, ils peuvent la découvrir, l’approcher. Une aire de repos a été installée sur le parcours pour libérer plus aisément les accompagnateurs", expliquent les agents de la Maison de la nature des 4 frères.

C’est pour répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite que le Département a mis en place cette activité sportive, en partenariat avec le Comité handisport qui possède aussi des joëlettes. La collectivité les met gratuitement à disposition des particuliers, des écoles, des associations.

Pour connaître les modalités de prêt contactez le 04 94 05 33 90.

 

  • Le Département a financé la réfection du chemin Delvieux à Nans-les-Pins

Publié le 03/01/2017

Les travaux du chemin Delvieux sud situé situé à proximité de la RD80 à Nans-les-Pins ont été réalisés en novembre 2016 par le Département en 15 jours et sur une seule phase. La rénovation du chemin d'une surperficie de 3 290 m a été réalisée avec un revêtement de type tri couche à l'émulsion d'acide. Il s'agit d'apposer sur la chaussée trois couches de liants alternées avec des couches de granulats de plus en plus fins. L’épaisseur totale d’un tri couche est de 3 à 4 cm. Ce procédé permet de remédier aux problèmes d'adhérence, le revêtement étant assez rugueux et le chemin supportera la circulation pendant plus longtemps.

Le coût a été entièrement financé par le Département dans le cadre de l'aide aux communes pour un montant estimé à 42 317 €.