Agenda

Du 06/10/2018 au 30/12/2018
La Celle
Hans Silvester présente à l'Abbaye de La Celle une sélection d'une cinquantaine d'épouvantails qu'il a capturés en Afrique, en Asie et en Europe et nous révèle des images expressionnistes et très colorées. Sous l'objectif du photographe, ces créatures de paille, de glaise et de chiffons plongent le spectateur dans un univers insolite de sens et d'esthétique, aussi divers que les cultures et les civilisations qui les ont façonnés.
Du 20/10/2018 au 03/03/2019
Toulon
Inauguré en 1888, le Muséum départemental du Var fête ses 130 ans. Propriété du Conseil départemental du Var depuis 2003, il est situé au cœur du jardin du Las. De la botanique à la minéralogie, de la paléontologie à la géologie, en passant par des mammifères, reptiles, insectes et amphibiens, toutes les disciplines composent les sciences de la vie et de terre y sont représentées. Le Muséum départemental du Var, au fil des années, a constitué une collection exceptionnelle de plus de 200 000 objets. Elle s'est enrichie au fil des années par de nombreux dons, notamment de sociétés scientifiques, achats,objets rapportés d’expéditions de la Marine Nationale,ainsi que par la contribution des différents conservateurs,des naturalistes, qui y ont œuvré. 2 000 pièces sont présentées de façon permanente dans les salles d’exposition. Pour ses 130 ans, le Muséum départemental du Var dévoile des objets rares de son patrimoine dont certains n'ont jamais été montrés.
Du 01/12/2018 au 15/03/2019
Draguignan
Depuis la fin du XIXe siècle, les modes de vie et de déplacement ont profondément évolué. L'apparition de l'automobile a accéléré ces grands bouleversements. Avec cette nouvelle exposition, les Archives départementales retracent l'évolution des usages liés à l'automobile dans le Var. Une évolution intimement liée, dans notre département, à l'apparition et au développement du tourisme et de la mobilité, mais aussi à la naissance de la passion sportive. La voiture est aussi synonyme d'augmentation de la pollution, des embouteillages, des accidents... À travers un itinéraire balisé de documents inédits, de photos, d'objets, de témoignages, les visiteurs s'immergent dans l'histoire de l'automobile. Archives départementales du Var - Entrée gratuite - Pôle culturel Chabran - 660 boulevard John Fitzgerald Kennedy Draguignan - Ouvert du lundi au vendredi de 8 h à 17 h
Le 01/12/2018 à 15h30
Toulon
En complément des médiateurs de l'art de l'HDA Var, des étudiants de l'Ecole Supérieure d'Art et de Design Toulon Provence Méditerranée attendent chaque week-end les visiteurs pour dévoiler de nouveaux horizons artistiques et les accompagner au travers de nouvelles formes de sensibilisation à l'art.
Le 23/12/2018
Hyères
Le Cyclocross souvenir Bertolino se déroulera sur la plage de l'Ayguade à Hyères. Cette épreuve comportera des parties avec du sable, gravier, de la boue et des portions de routes ainsi que des obstacles (escaliers, saut de planche) et est organisée par le Vélo sport hyèrois.
Le 19/01/2019 à 19 h
Toulon
Noir et Humide d'après les textes de Jon Fosse Entrée libre sur réservation (places limitées) Pour célébrer la Nuit de la lecture, petits et grands sont invités à plonger dans le monde de Jon Fosse et suivre l’aventure d’une petite fille qui, un jour, seule à la maison, décide de braver les interdits et de découvrir les trésors et les monstres cachés dans la cave. Et pour cela, il lui faut déjà dérober la belle lampe jaune de son frère... Sorte de conte initiatique contemporain et obsessionnel, cette histoire parle de la puissance des sentiments de l’enfant et de la lutte farouche du désir contre la peur et l’interdit 19 H (première représentation) et 20 H 30 (deuxième représentation) à l'Hôtel départemental des Arts du Var
Le 07/02/2019 à 18 h 30
Toulon
A 18 h 30 à l'Hôtel départemental des arts du Var Entrée libre sur réservation (places limitées) En collaboration avec Tandem, Scène de musiques actuelles départementale. Merci, Stan. c’est l’accord entre deux univers artistiques, celui de Franck Cascales et celui de Vincent Hours. Ce pourrait être l'histoire de la rareté d'une rencontre d'un Parce que du duo Daniel Darc - Bill Pritchard ou encore la poésie graphique d'un Bashung période Fauque. L’ouverture se fait sur une note tenue, sorte d'écho aux musiques minimalistes et synthétiques tombées dans les oreilles de ces éternels adolescents. Mais peu à peu les titres se mélodisent à l'aune de textes plus lumineux ou plus espiègles et les harmonies s'apaisent guidées par des guitares sur les chemins de la pop.