Vos Services en Ligne

MDPH, les aides à domicile

 

Voici les différentes aides au maintien à domicile auxquelles les personnes handicapées peuvent prétendre.

  • La prestation de compensation du handicap

La prestation de compensation du handicap (PCH) créée par la loi du 11 février 2005, est une prestation en nature destinée à prendre en compte les besoins de la personne handicapée au regard de son projet de vie. Elle se substitue à l’ACTP dont seuls subsistent les renouvellements. C’est la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) qui est chargée de l’instruction de toutes les demandes d’aide.
Une équipe pluridisciplinaire évalue les besoins de compensation de la personne handicapée et établit un plan personnalisé de compensation en accord avec son projet de vie. La prestation de compensation concerne :
- Des aides humaines,
- Des aides techniques,
- Des aides pour l’aménagement du logement ou du véhicule ainsi que des aides de surcoût lié au transport,
- Des aides spécifiques ou exceptionnelles,
- Des aides animalières.

C’est la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées qui décide d’attribuer la PCH.
La notification de la décision de PCH est adressée aux bénéficiaires et au Conseil Général chargé d’assurer le paiement et d’effectuer les contrôles de la mise en place du plan de compensation.

  • L'aide ménagère au titre de l’aide sociale

L'aide ménagère est attribuée en fonction d’un plafond de ressources et est soumise aux règles de recours définies dans le règlement départemental d’aide sociale.
Cette aide permet de soutenir la personne handicapée dans l'entretien de son cadre de vie.
Le bénéficiaire doit s’acquitter d’une participation auprès du service d’aide à domicile.

  • L'aide aux repas au titre de l’aide sociale

Elle est attribuée en fonction d’un plafond de ressources et soumise aux règles de recours définies dans le règlement départemental d’aide sociale.
La participation aux frais de repas, en foyer-restaurant ou à domicile, est géré par un service habilité.
Pour toute information complémentaire contacter le 04 83 95 30 00

  • L’Accueil Temporaire

Les établissements médico-sociaux ont pour la plupart, dans leur autorisation, des places d’accueil temporaire. Ces places s’adressent aux personnes adultes handicapées orientées par la Commission des Droits et de l’Autonomie. L’accueil temporaire peut se faire à temps plein ou à temps partiel dans la limite de 90 jours non consécutifs sur une période de 1 an. Les personnes accueillies dans ce cadre versent une participation journalière qui est égale au montant du forfait hospitalier pour un accueil à temps plein (avec hébergement) et à 2/3 de celui-ci pour un accueil à temps partiel.

  • Le service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS)

Les Services d’Accompagnement à la Vie Sociale sont des services médico-sociaux qui relèvent de la compétence du conseil général. Ces services à domicile prennent en charge, sur décision de la CDAPH, des Personnes Handicapées de 20 à 60 ans à domicile dont les déficiences et incapacités rendent nécessaires un accompagnement social, un apprentissage à l’autonomie et une aide pour tout ou partie des actes essentiels de l’existence. Les bénéficiaires sont pris en charge au titre de l’aide sociale.

 

  • Le service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH )

Les services d'accompagnement médico-social pour adultes handicapés ont pour vocation, dans le cadre d'un accompagnement médico-social adapté comportant des prestations de soins, la réalisation du projet de vie de personnes adultes handicapées par un accompagnement adapté favorisant le maintien ou la restauration de leurs liens familiaux, sociaux, scolaires, universitaires ou professionnels et facilitant leur accès à l'ensemble des services offerts par la collectivité. Ils prennent en charge des personnes adultes handicapées dont les déficiences et incapacités nécessitent, en sus des interventions mentionnées à l'article D. 312-155-6, et dans des proportions adaptées aux besoins de chaque usager, des soins réguliers et coordonnés et un accompagnement médical et paramédical en milieu ouvert.

 Vous êtes sourd ou malentendant, accédez par téléphone aux services de la MDPH