Se déplacer

 

La Route est une des compétences du Département du Var. À ce titre, il gère et entretient le réseau routier départemental et se préoccupe de l'ensemble du réseau de déplacements varois (routier, autoroutier, ferroviaire, maritime...). Conscient des enjeux écologiques, le Var a aussi une politique volontariste afin de développer de nouvelles façons de circuler, plus respectueuses de l'environnement. Il a, en ce sens, aménagé de nombreuses pistes cyclables le long des routes départementales et construit – ou participé à la construction – de près d'une vingtaine d'aires de covoiturage. Jusqu'à l'année 2017, le Département pouvait aussi agir au titre de la compétence Transports, transférée à la Région, par la loi NOTRe d'août 2015. Ainsi, avec la création du réseau de transports Var'lib, en 2009, le Conseil départemental a largement contribué à changer les habitudes de déplacements des Varois. L'optimisation de de ses 65 lignes régulières et de 168 lignes scolaires, en accord avec l'habitude des voyageurs, a permis d'en augmenter la fréquentation, de plus de 4%, en 2015. Plus de 1,7 million de voyageurs par an et 27 000 élèves par jour sont transportés par les lignes Var'lib.

  • Un réseau routier fiable et des déplacements en toute sécurité

Pour préserver un réseau routier de qualité, le Département assure l’entretien régulier du réseau afin d’éviter un vieillissement accéléré de la chaussée et de ses équipements (signalisation, marquage, glissières, etc.) et de garantir la sécurité des usagers. Ce sont plus de 500 agents, répartis en 6 pôles techniques, qui y veillent au quotidien.

La recherche de techniques plus économiques et de rationalisation de l’organisation est menée afin de maîtriser les dépenses, tout en maintenant l’indispensable qualité de service.

  • Moins utiliser sa voiture, c'est préserver le Var

Pour inciter les varois à moins utiliser leur voiture, le Département a réalisé (ou a participé à la réalisation) d'aires de covoiturage. Par la création de points d’arrêts de transports en commun dans les aires de covoiturage, le Département souhaite en favoriser l’utilisation. De même, il favorise l’usage du vélo, par la réalisation de pistes et d'accotements revêtus.

Un schéma directeur des aires de covoiturage va être établi afin d’inciter encore plus aux déplacements alternatifs.

  • Réseau routier et signalisation touristique

Afin d'accéder facilement et en toute sécurité aux lieux touristiques du Var, le Département a installé, en 2013 et 2014 une signalétique sur les routes départementales.

Seize sites ont été signalés :

- Les gorges du Verdon et les paysages pré-alpins de l'Artuby,

- Les villages perchés de Fayence,

- Le patrimoine historique de Fréjus,

- Le golfe de Saint-Tropez,

- Le lac de Sainte-Croix et les gorges du Verdon,

- La basilique de Saint-Maximin,

- La plaine des Maures

- L'abbaye du Thoronet,

- L'Esterel,

- Les Maures,

- La Sainte-Baume,

- La Chartreuse de la Verne,

- La Mine de Cap Garonne,

- Les céramiques et Terres de Salernes,

- L'Abbaye de la Celle,

- Les Jardins du Rayol.

  • Le réseau Var'lib en quelques chiffres 

65 lignes régulières,

168 lignes scolaires,

3,6 millions d’euros de recettes voyageurs + 64,4 millions € de recettes scolaires soit 8 millions € au total,

une billettique embarquée unique et performante,

une centrale de mobilité, une moyenne de 200 appels par jour (avec un pic en valeur estivale à 400 appels par jour) pour de l’information sur les transports

40 000 connexions par mois en moyenne sur le site internet et 100 000 connexions pour chaque mois d’été,

27 000 élèves transportés sur les lignes VAR'LIB chaque jour + 1,7 millions de voyageurs par an

10,5 millions de voyageurs parcourus par les car VAR'LIB par an,

620 cars

48 millions de dépenses de fonctionnement pour l'organisation des transports scolaires et voyageurs (hors transport des élèves et étudiants handicapés).

www.varlib.fr

Image