Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures

Le Département du Var désigné comme gestionnaire

  • Une biodiversité exceptionnelle

Située au cœur du département du Var, la Plaine des Maures s’étend sur une surface de plus de 13 000 ha : elle est limitée au nord et à l’ouest par des collines calcaires, tandis qu’au sud et à l’est, les crêtes septentrionales du Massif des Maures encadrent le site.
Un site menacé
Des menaces pèsent principalement sur la fragilité de la plaine des Maures. Ce sont la consommation prévisible d’espace liée à l’extension urbaine et aux infrastructures, le risque incendie accentué par la localisation périurbaine du secteur, l’intensification des pratiques agricoles et le développement anarchique des activités de pleine nature.
La réserve naturelle : un outil juridique adapté et complémentaire des autres mesures
Face à la multiplication des projets, à l’accélération prévisible de l’urbanisation et aux mutations touchant les principales activités de la plaine, la Réserve Naturelle constitue un outil de protection efficace. Il permet d’atteindre les objectifs de préservation du patrimoine naturel, par la limitation de la pression urbaine, la conciliation des pratiques en matière de défense de forêts contre les incendies, d'agriculture et de pastoralisme. Enfin, il favorise le développement d’un tourisme et de loisirs respectueux des milieux naturels.
La Plaine des Maures a été classée en Réserve Naturelle Nationale par décret n°2009-754 du 23 juin 2009. Il s'agit de la seule Réserve Naturelle du Var et de la 163ème au niveau national.
Les 5 276 ha classés en réserve naturelle nationale constituent le noyau central de cet espace naturel et s’étendent sur cinq communes : La Garde-Freinet, Le Cannet-des-Maures, Le Luc-en-Provence, Les Mayons et Le Vidauban.
Unique en France, ce territoire renferme une biodiversité exceptionnelle en région méditerranéenne, ainsi qu’un paysage de grande valeur. La diversité d’habitats naturels en mosaïque, chênaies, pinèdes, pelouses, mares temporaires, maquis, dalles de grès, prairies…constitue des milieux favorables à un grand nombre d’espèces patrimoniales remarquables, voire menacées, comme la Tortue d’Hermann.
La réglementation, prévue dans le décret, a été adaptée aux enjeux et spécificités du territoire de la Plaine des Maures, afin de concilier la préservation de ce patrimoine naturel de grande valeur et les activités humaines nombreuses qui s’y déroulent.

  • Un laboratoire à ciel ouvert

Une Réserve Naturelle est un territoire privilégié pour la préservation de la diversité biologique et géologique, qu’elle soit terrestre ou marine. Elle conjugue réglementation et gestion active en visant une protection durable des milieux et des espèces. Elle abrite des éléments de la nature parmi les plus précieux, car rares ou menacés.

Elle a pour vocation la "conservation de la faune, de la flore, du sol, des eaux, des gisements de minéraux et de fossiles et, en général, du milieu naturel présentant une importance particulière ou qu’il convient de soustraire à toute intervention artificielle susceptible de les dégrader".

Une Réserve naturelle représente un terrain privilégié pour des recherches scientifiques nécessitant des suivis de longue durée. Cela permet, notamment, d’étudier et comprendre le fonctionnement des écosystèmes et l’impact de certaines activités humaines. En ce sens, une Réserve naturelle constitue un laboratoire à ciel ouvert, d’inventaires et de suivis naturalistes. L’information et la connaissance ainsi recueillies viennent alimenter des bases de données nationales sur la nature. Au delà de l’intérêt local de la conservation, les réserves naturelles participent pleinement à un effort national de conservation et de connaissance de la biodiversité.

  • Une réglementation adaptée

Le décret de classement d'une Réserve Naturelle Nationale peut soumettre à un régime particulier, voire interdire, à l'intérieur de la réserve, toute action susceptible de nuire au développement naturel de la faune et de la flore ou au patrimoine géologique et, plus généralement, d'altérer le caractère de la réserve.
Les activités pouvant être réglementées ou interdites sont notamment : la chasse, la pêche, les activités agricoles, forestières et pastorales, industrielles, minières et commerciales, l'exécution de travaux publics ou privés, l'extraction de matériaux concessibles ou non, l'utilisation des eaux, la circulation du public, la divagation des animaux domestiques et le survol de la réserve. Les mesures de protection mises en place sont variables selon les réserves naturelles. Elles doivent être justifiées par les nécessités de la préservation des espèces, sans que puissent être invoqués des droits acquis sur les propriétés privées.

La réglementation de la réserve doit tenir compte de l'intérêt du maintien des activités traditionnelles existantes lorsque celles-ci sont compatibles avec les intérêts de protection à l'origine du classement. Elle est ainsi adaptée à chaque type de situation justifiant la création d'une réserve.
Cependant, les territoires classés en réserve naturelle ne peuvent être ni détruits ni modifiés dans leur état ou dans leur aspect, sauf autorisation spéciale du préfet, ou dans certains cas, du ministre chargé de la protection de la nature. En cas de non respect de la réglementation relative aux réserves naturelles, les sanctions peuvent être lourdes : jusqu'à six mois d'emprisonnement et 9 000 euros d'amende pour avoir, par exemple, détruit ou modifié l'état ou l'aspect d'une réserve naturelle sans autorisation spéciale.

  • En Plaine des Maures, la faune et la flore sont à protéger

Cette Réserve est un vrai joyau, exceptionnel au plan de la faune et de la flore, que nous devons protéger. Par ses immenses surfaces de forêt sèche ou de maquis accentué par les chaudes rigueurs du climat méditerranéen, les paysages de cette réserve évoquent l’Afrique et ses savanes.
Le chêne liège et le Pin parasol y sont omniprésents. Leurs silhouettes si caractéristiques émergent de landes basses à bruyères, callunes et lavandes où s’intercalent des dalles et promontoires rocheux en grès roses ou rouge-orangés.
Ce maquis sec est indissociable des milieux humides méditerranéens avec lesquels il forme une mosaïque contrastée. Ces mares et ruisseaux temporaires font de la Plaine des Maures un joyau botanique car il concentre des plantes aussi rares que discrètes, nombreuses Orchidées comme les Serapias, des fougères rares et endémiques comme les Isoetes et les Ophioglosses.
A cette richesse propre s’ajoute une diversité liée à l’évolution spontanée des milieux en réponse à des perturbations comme les incendies passés.
C’est ainsi que nous recensons plus de 500 espèces de plantes dont 39 sont actuellement protégées par la loi.
On connaît bien son emblématique Tortue d’Hermann, seule tortue terrestre française. Les dernières populations se cantonnent au Var et plus précisément au cœur de cette plaine des Maures. Bien que cette tortue suscite la convoitise, il est formellement interdit d’en ramener chez soi ou d’en faire le commerce.
La tortue aquatique Cistude d’Europe, est aussi bien présente dans les points d’eau de la plaine des Maures. On y trouve là un des derniers noyaux de population du littoral méditerranéen français avec la Camargue.
La présence du Lézard ocellé est liée aux habitats rocheux très propices à cette espèce. Une telle population en Provence est exceptionnelle en dehors des Coussouls de Crau.
Avec 17 espèces recensées, les chauves-souris sont bien représentées sur la plaine des Maures et sont de bons indicateurs de la richesse en insectes de ce territoire.
Guêpiers d’Europe, Bondrée apivore, Rolliers d’Europe et bien d’autres : les oiseaux sont nombreux. Des oiseaux rares tels que le blongios nain ou le circaëte Jean le Blanc y ont été recensés. On y repère aussi l'engoulevent d'Europe, l'alouette lulu, la fauvette pitchou et toutes les espèces françaises de pie-grièche.
La Réserve naturelle nationale de la plaine des Maures est considérée comme un des plus "hot-spots" en matière de biodiversité internationale.

  • Liens utiles :

Site des Réserves naturelles de France.

Site du Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer : Qu'est-ce qu'une réserve naturelle ?

  • Documents à télécharger :

Téléchargez le plan de gestion de la plaine des Maures.

Téléchargez la cartographie du plan de gestion de la plaine des Maures.

Téléchargez des annexes du plan de gestion.

Téléchargez le résumé du plan de gestion.

Image