Vos Infos
 

La dernière œuvre de Jean Cocteau

La chapelle Notre Dame de Jérusalem à Fréjus est la dernière œuvre de Jean Cocteau. Achevé en 1964, quelques mois après la mort du poète, le lieu est empreint de mystique et de symboles.

Il faut marcher quelques minutes entre les pins avant d'arriver à la chapelle Cocteau, dans le quartier de la Tour de Mare à Fréjus. Installée sur un promontoire des contreforts de l'Esterel - emplacement choisi par l'artiste lui même -, la chapelle faisait partie intégrante d'un projet de cité idéale entrepris dans les années 50 par le promoteur Jean Martinon.

Avec son habituel anti conformisme, Cocteau imagine une chapelle octogonale aux murs en grès vert. "Une forme rare pour une chapelle qui fait plutôt les premiers baptistères paléochrétiens", explique Philippe Cantarel, le guide. "Tout comme l'ouverture zénithale et le sol en céramique bleu qui évoque l'eau ". Cocteau la dédie aux chevaliers du Saint Sépulcre, un ordre créé après les croisades, prônant l'altruisme, l'humilité et la persévérance.

Dans cette œuvre conçue au soir de sa vie, tout converge vers l'idée du passage, de la traversée, de la renaissance et de la continuité. Cocteau effectue plus de 120 esquisses pour réaliser les décors : vitraux, mosaïques extérieures et peintures. Il réinterprète la Passion du Christ, mêlant de nombreux symboles à ses créations. Le Scarabée, emblème d'éternité dans l'Egypte ancienne. L'autel en roue de moulin. La colombe. La rose. Et le huit omniprésent, chiffre de la vie nouvelle pour les chrétiens par lequel tout recommence.

L'artiste incarne la Cène se représentant comme apôtre au coté de Jean Marais et plusieurs de ses amis : "On reconnaît sans équivoque Max Jacob, Coco Chanel à qui Fréjus rendra hommage en septembre, Edouard Dermit, dit Doudou, son fils spirituel", détaille le guide.

Le prince des poète meurt le 11 octobre 1963, à 74 ans, – le même jour que son amie Edith Piaf dont il apprend le décès. La chapelle, dont la première pierre a été posée en février 1963, sera terminée en 1964. Les peintures sont réalisées selon ses plans par son fils adoptif Edouard Dermit, les vitraux par Raymond Moretti, le sol par le céramiste d'art Roger Pélissier. Ce n'est qu'en 1992 que les mosaïques extérieures seront exécutées par Laetitia Léotard et Henry Virmouneix. Depuis 1989, la chapelle est Consacrée et inscrite à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

S'y rendre : par la RD N7 direction Cannes, Quartier Tour de Mare. Ouverture jusqu'au 31 mars, du mardi au samedi de 9h30 à 12 h et de 14 h à 16h30. Tarif : 2 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

Visite guidée sur réservation pour les groupes : www.frejus.fr.

  • Retouvez toutes les photos sur la Chapelle


Chapelle de Cocteau par departementduvar