Vos Infos
 

Zoom sur la section voile du collège Raimu de Bandol

"Un premier bord au près en rasant la digue, suivi d'un virement de bord et d'un second de largue et après un empannage".

Au collège Raimu de Bandol, ce jargon de "voileux" est monnaie courante. En effet, la section voile fête son 15e anniversaire !

Dans les années 1990, le collège de Bandol connaît une période très difficile. L'effectif est tombé à 165 élèves. Le maintien de l'établissement a même été remis en question.

Une forte volonté politique du Département et de la Ville, associée à une mobilisation de tous les acteurs du collège ont permis de le maintenir et même de le développer. Aujourd'hui, plus de 400 élèves fréquentent le collège Raimu. L'ouverture en 2000 de la section voile a été un des moteurs de cette dynamisation. 

"Nous avons démarré la section avec 11 élèves, mais ça s'est très vite étoffé. Depuis 2003, chaque année, le collège compte 90 collégiens dans la section voile", confie Dominique Théron, conseiller principal d'éducation. Et ce cursus voile a une particularité à Bandol. "Notre section voile est peut-être unique en France, ou au moins exceptionnelle, car elle concerne les 4 niveaux. Dans les autres collèges, seule une classe participe. Pas à Bandol, où le collège a fait le choix de s'investir fortement dans la voile", insiste Guilhem Veziers, un des quatre professeurs de sport en charge de la section.

Car, ce projet ne repose pas seulement sur la volonté d'une personne mais bien sur une dynamique globale. Tout le collège est fortement impliqué, autant la direction, les enseignants et les élèves. "Chaque année, des projets interdisciplinaires naissent dans les classes, comme l'an dernier une sensibilisation à l'écologie et le tri des déchets sur les plages, avec les 6e et les professeurs de français, arts plastiques, musique, sciences et bien sûr sport", explique Rémy Borghese un autre des professeurs de sport. Et Sandra Limouzin et Robert Cayrel, professeurs de sport également, de poursuivre : "en plus des séances pratiques sur l'eau, des cours théoriques en période hivernale, nous développons chez nos élèves toute une culture autour de la voile, la mer, l'environnement naturel. Il y a une littérature, un imaginaire collectif que nous leur faisons découvrir".

Et les élèves en redemandent ! Pour Aline et Estelle en classe de 3e, "ne pas faire la section voile, c'est rater quelque chose. Notre classe est très soudée car on se suit depuis la 6e". Ce que confirment Augustin et Raphaël qui sont, eux, de vrais passionnés : "C'était une réelle opportunité saisir même si ça nous rajoute 3 heures de cours dans notre emploi du temps".

Thaïs, Naïs et Killian sont en 6e et, c'est aussi pleins d’enthousiasme qu'ils ont choisi la section : "C'est une chance de pouvoir profiter de la mer, de pouvoir naviguer presque toute l'année. En plus, ça resserre les liens dans la classe".

Le succès est, chaque année, au rendez-vous, grâce à un partenariat fort entre le collège, la Ville et aussi la société nautique de Bandol (SNB). Pour Patrick Degaillandre, directeur de la SNB : "Ça nous emmène des jeunes qui ne seraient pas forcément venus à la voile. C'est un vivier, un bel apport dans notre section compétition avec des résultats brillants".

Le 19 mai, le rendez-vous est pris au théâtre Jules Verne de Bandol, pour une soirée voile qui mettra la section à l'honneur. La soirée est accessible sur invitation.