Le Var, N°1 mondial de la fleur coupée

Le Var fournit 40 % des fleurs vendues en France ! C’est le premier producteur national de fleurs coupées. Il compte 570 exploitations horticoles, situées notamment sur le bassin hyérois. Atout économique, la filière horticole est aussi un vecteur de promotion touristique. A travers les fleurs varoises, c'est tout le Var qui rayonne.

Depuis une dizaine d'années, les producteurs varois poursuivent une démarche qualité avec la création de la marque Hortisud. Ils s’engagent à produire une fleur de qualité, contrôlée quotidiennement avant les ventes du marché aux fleurs. Cette marque, soutenue par le Département, permet d'identifier chez votre fleuriste, les fleurs cultivées dans le Var.

  • La floriculture : une charte qualité

Le secteur de la fleur coupée est l’une des quatre branches de la filière horticole ornementale avec les plantes en pot, les bulbes et les produits de pépinières.

La production horticole ornementale du Var représente plus de 4 000 emplois direct et génère 38 % du chiffre d’affaires des productions agricoles varoises. Le Var compte 570 exploitations de fleurs coupées mettant en valeur plus de 700 hectares dont plus de la moitié sous serres, principalement dans le grand bassin hyérois.

Le savoir-faire des horticulteurs varois permet de présenter une offre méditerranéenne spécifique sur les marchés européens : alstroemère, anémones, anthurium, gerbera, pivoine, renoncule. Ces gammes spécifiques et de très grande qualité, tenant compte de la typicité du climat méditerranéen, sont reconnues par la marque Hortisud.

Hortisud est une marque agréée "Charte Qualité Fleurs". Ce n'est pas une marque commerciale supplémentaire mais un référentiel national qui vient renforcer la garantie de fleurs de qualité et de tenue en vase par un audit externe réalisé au moins une fois par an par un cabinet indépendant.

Par ailleurs, le Système Productif Local (SPL) horticole regroupe l’ensemble des différents partenaires de l’horticulture varoise. Ainsi regroupés pour animer collectivement une démarche de développement de la filière horticole, plus de 150 acteurs, dont 130 exploitations agricoles, sont directement impliqués dans les actions mises en œuvre.

  • Les pépinières

On en recense environ 290 dans le département. En très fort développement depuis une dizaine d’années, la pépinière méditerranéenne offre aujourd’hui deux grands types de produits :

- des arbres et des arbustes d’extérieur à l’image du Sud : palmiers, agrumes, oliviers ; 
- des vivaces fleuries méditerranéennes : Bougainvillées, lauriers-roses, lantanas qui fleuriront balcons et jardins durant la belle saison.

Image