Vos Infos

La poésie est partout

 

Art et poésie

Pour Claudie Lenzi et Eric Blanco, créateurs des éditions Plaine Page à Barjols, "on se cultive tout le temps, la poésie est partout, on veut la faire partager au plus grand nombre de personnes". C'est avec cet état d'esprit qu'ils ont créé il y a 7 ans, le festival Les Eauditives, organisé avec le soutien du Département.

"Au départ, nous voulions faire revivre les fontaines comme lieu de rencontres, de sociabilité. C'est pourquoi nous avons créé un festival itinérant, Les Eauditives, qui suivait le réseau hydrographique de la Provence verte. À chaque fontaine, des poètes déclamaient leur poésie, des auteurs lisaient leurs textes, des artistes faisaient des performances", nous explique Claudie Lenzi.

Pour elle, l'essentiel est l'échange, la rencontre dans des lieux où on ne l'attend pas forcément. "On adore être sur le terrain, aller au contact, apostropher les gens", continue Eric Blanco. Depuis 20 ans, ils tiennent la maison d'éditions Plaine Page. C'est à Barjols, qu'ils se sont installés, il y a 10 ans, dans une ancienne tannerie. "On privilégie les arts visuels dans la poésie et vice-versa. On est aussi bien dans les lettres,
les arts plastiques et la vidéo !". 
En effet, cette maison d’éditions n'est pas comme les autres. En plus d'éditer des ouvrages, Claudie, Eric et toute leur équipe de bénévoles organisent un festival, Les Eauditives, mettent en place des projets artistiques collaboratifs et des ateliers en milieu scolaire car "ça donne la pêche les enfants !".

La 7e édition des Eauditives revêt un caractère tout particulier en se déroulant sur trois jours, du 29 au 31 mai, dans trois lieux différents. 

Le vendredi 29, le rendez-vous est pris au Musée des Gueules rouges à Tourves. Direction La Celle, son abbaye et son village, le samedi 30. Le festival se termine au jardin des sculptures et au centre d'art contemporain de Châteauvert. "Cette édition renoue avec la vocation première des Eauditives, celle de l'itinérance. Tout au long des trois jours, nous proposons un parcours jalonné de créations poétiques avec des débats littéraires, des performances d'artistes, des arts visuels, des récitals, des lectures, des ouvrages à découvrir. Un programme très riche !"

Chaque année, le festival accueille des auteurs nationaux et internationaux. Pour Eric, "nous faisons de l'import-export de la poésie. C'est important de mettre en réseau, de faire se croiser et se rencontrer les auteurs et artistes de partout. Un artiste, un créateur ne peut pas rester enfermé dans son atelier. Il se nourrit des rencontres et des échanges", insistent Claudie et Eric.

Cette année, le festival accueille huit auteurs dont Plaine Page publie les ouvrages à l'occasion de l'événement : Pauline Catherinot, Cédric Lerible, Dominique Massaut (Belgique), Dani Orviz (Espagne), Nicole Peyrafitte (USA), Cécile Richard, Antoine Simon et Patrick Sirot. Tous les 8 seront présents pour débattre et présenter leur livre. Autres temps forts, les récitals de la mezzo-soprano libanaise Roula Safar, la conférence des poètes Jean-Pierre Bobillot et Sylvie Nève autour des poésies médiévales, poésies contemporaines correspondance et complémentarité, ou celle du directeur de la Maison régionale de l'eau, Georges Olivari sur le gaz de schiste et la fracture hydraulique. Deux débats littéraires, animés par Nicolas Roméas, directeur de la revue Cassandre/Horschamps et Maryvonne Colombani, journaliste et critique littéraire au journal Zibeline, sont également au programme ainsi qu'une visite guidée par Micheline Simon, agrégée d'arts plastiques. Et pour la seconde fois, Claudie et Eric font appel à la nouvelle génération d'artistes en invitant les élèves de l'école supérieure d'art de Toulon.

L'école d'art de Toulon aux Eauditives 

Une belle expérience pour se confronter à la réalité". "Mettre en scène nos créations dans un espace autre que celui des Beaux-arts". "Des vrais échanges avec des artistes reconnus et les spectateurs". Une dizaine d'étudiants de l'école d'art de Toulon participe pour la deuxième année au festival Les Eauditives. C'est leur enseignant Patrick Sirot, auteur, poète et plasticien, avec l'aide de Cédric Lerible, auteur et bibliothécaire de l'école, qui encadrent ces étudiants.

"Cette participation est une réelle chance pour nos étudiants", insiste Patrick Sirot. "Ils peuvent ainsi expérimenter, ce qu'ils apprennent à l'école devant un public. Cette année, les étudiants font partie intégrante de la programmation. Ils vont intervenir sur les 3 jours, dans les 3 lieux. Ils vont s'approprier l'histoire du lieu et vont proposer des performances, des textes, des sculptures, des vidéos... On travaille beaucoup sur le In situ. C'est le lieu qui inspire, sa géographie, sa topologie, son histoire. Tout va se jouer avec la sensibilité de chaque étudiant". Des étudiants très investis et surtout enthousiasmés à l'idée de rencontrer des professionnels : "on a toujours intérêt à rencontrer des artistes, des plasticiens, des auteurs confirmés. L'échange autour de ce que nous proposons va nous permettre d'avancer. Ça crée une émulation artistique !"