Votre Département

Lutter contre les inondations

 

Le Programme d'Actions de Prévention du risque Inondation

Suite aux inondations de juin 2010 et novembre 2011, le Conseil départemental du Var a décidé de piloter la première phase du Programme d'Actions de Prévention des Inondations (PAPI d'intention) sur le territoire du bassin versant de l'Argens et de ses affluents tels que la Nartuby, l'Aille, le Réal, la Florieye …

L'ambition du PAPI est de rendre le territoire moins vulnérable aux crues, phénomènes naturels et récurrents. Élaboré en concertation avec les différents acteurs du territoire, sur un périmètre de 74 communes, le PAPI a été labellisé par une commission nationale le 19 décembre 2012.

Ce PAPI comporte 39 actions de prévention concernant différents domaines : information et sensibilisation de la population afin de développer la conscience du risque inondation, prise en compte de ce risque dans les documents d'urbanisme, adaptation des habitations pour réduire les impacts d'une crue, mise en place de systèmes de surveillance complémentaires, gestion des eaux pluviales, travaux d'aménagements hydrauliques…

Cette première phase doit aussi permettre l'émergence d'une structure de gestion des cours d'eau sur un territoire qui couvre 2 700 km2, soit la moitié du département.

La réalisation de ce programme de prévention repose sur 6 maîtres d'ouvrage : le Conseil départemental , le Syndicat intercommunal d'aménagement de la Nartuby (SIAN), le Syndicat intercommunal d'aménagement du cours inférieur de l'Argens (SIACIA), la Chambre de Commerce et d'Industrie et la Chambre d'Agriculture du Var, ainsi que la commune de Taradeau.

Le financement du PAPI d'un montant global de 5,7 millions d'euros est assuré pour partie par l'État, la Région Provence Alpes Côte d'Azur, l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée et le Conseil départemental du Var.

Les zones d'expansion de crues

Les Zones d'Expansion de Crue, les « ZEC » participent à la limitation des débits et de la fréquence de débordement des cours d'eau. A la fois elles retiennent une partie des eaux et elles freinent la propagation des crues. Préserver, voire restaurer, les ZEC du bassin de l'Argens est donc une démarche essentielle pour lutter contre le risque d'inondation.

L'Argens est le plus grand fleuve côtier du Var. Son bassin versant de 2 700 km² couvre près de la moitié du département. Tout comme la plupart de ses affluents, l'Argens connaît des crues parfois rapides, parfois plus lentes et largement débordantes. Elles touchent de nombreux villages, de vastes espaces agricoles, mais aussi des secteurs densément urbanisés, autour de Draguignan et de Fréjus notamment.

  • ZEC du bassin de l'Argens

En vue de réduire les conséquences des inondations, le Conseil départemental a engagé dès 2006 un projet ambitieux. Il visait à inventorier les ZEC de tout le bassin versant de l'Argens, à mesurer leur efficacité sur les débits des cours d'eau. L'objectif était d'engager des actions visant à préserver les ZEC efficaces et, le cas échéant, à augmenter leur efficacité hydrologique. Cet inventaire intègre de plus la dimension environnementale et paysagère de ces espaces particuliers souvent situés le long de cours d'eau, dans des vallées sèches ou même sur des versants aménagés en restanques.

 


L'Argens, la prévention des inondations. par departementduvar

 

 

 

 

Dernière lettre d'informations à consulter :

La lettre d'information du programme d'actions de prévention des inondations - Lettre 11 - Avril 2016