Votre Département

Acte III de la décentralisation

 

Le Département est prêt

L’acte III de la décentralisation va imposer une mise en cohérence entre les collectivités et leurs groupements. Ils devront s’entendre au sein d’un territoire sur la manière la plus adaptée de répartir les compétences et d’organiser leurs services.

Il s’agit véritablement d’un bouleversement des méthodes de travail et des cultures professionnelles que les collectivités doivent impérativement anticiper.

Certaines, à l’instar du Département du Var, s’y sont préparées.

Dès le milieu des années 2000, le Département du Var a procédé à la réorganisation totale de son champ d’intervention en fonction des territoires de vie. Il a fallu les identifier ; comprendre leur fonctionnement, leur fonction au sein du département ; discerner leurs besoins ; distinguer (et parfois imaginer) leurs vocations d’avenir.

Pour ce faire, la collectivité a mis en place l’organisation interne qui lui permettait de travailler à cette échelle. Un nouveau mode de gouvernance a été établi pour amener les partenaires de terrain à participer à chaque étape des politiques. Une stratégie globale et par territoire a été élaborée de telle sorte que chacun y trouve sa juste place.

L’organisation des services a été adaptée à la territorialisation comme à la modernisation de l’action publique, notamment par l’établissement local d’équipes pluridisciplinaires responsables et engagées collectivement.

Enfin, le Département du Var a imaginé une cinquantaine d’actions innovantes et structurantes, qui apparaissent comme autant de leviers stratégiques de développement pour les territoires.

L’approche est pragmatique, efficace, basée sur l’intelligence territoriale. Elle permet de développer l’activité, l’emploi, la croissance, mais aussi l’image et l’attractivité, tout en garantissant constamment la préservation de l’identité de chacun au sein de partenariats étroits et nombreux.

Territorialisé, réorganisé, engagé et bien entouré, le Département du Var est aujourd’hui prêt à accueillir sereinement l’acte III de la décentralisation.