Votre Département
 

Une biodiversité exceptionnelle

Située au cœur du département du Var, la Plaine des Maures s’étend sur une surface de plus de 13 000 ha : elle est limitée au nord et à l’ouest par des collines calcaires, tandis qu’au sud et à l’est, les crêtes septentrionales du Massif des Maures encadrent le site.

  • Un site menacé

Des menaces pèsent principalement sur la fragilité de la plaine des Maures. Ce sont la consommation prévisible d’espace liée à l’extension urbaine et aux infrastructures, le risque incendie accentué par la localisation périurbaine du secteur, l’intensification des pratiques agricoles et le développement anarchique des activités de pleine nature.

  • La réserve naturelle : un outil juridique adapté et complémentaire des autres mesures

Face à la multiplication des projets, à l’accélération prévisible de l’urbanisation et aux mutations touchant les principales activités de la plaine, la Réserve Naturelle constitue un outil de protection efficace. Il permet d’atteindre les objectifs de préservation du patrimoine naturel, par la limitation de la pression urbaine, la conciliation des pratiques en matière de défense de forêts contre les incendies, d'agriculture et de pastoralisme. Enfin, il favorise le développement d’un tourisme et de loisirs respectueux des milieux naturels.

La Plaine des Maures a été classée en Réserve Naturelle Nationale par décret n°2009-754 du 23 juin 2009. Il s'agit de la seule Réserve Naturelle du Var et de la 163ème au niveau national.

Les 5 276 ha classés en réserve naturelle nationale constituent le noyau central de cet espace naturel et s’étendent sur cinq communes : La Garde-Freinet, Le Cannet-des-Maures, Le Luc-en-Provence, Les Mayons et Le Vidauban.

Unique en France, ce territoire renferme une biodiversité exceptionnelle en région méditerranéenne, ainsi qu’un paysage de grande valeur. La diversité d’habitats naturels en mosaïque, chênaies, pinèdes, pelouses, mares temporaires, maquis, dalles de grès, prairies…constitue des milieux favorables à un grand nombre d’espèces patrimoniales remarquables, voire menacées, comme la Tortue d’Hermann.

La réglementation, prévue dans le décret, a été adaptée aux enjeux et spécificités du territoire de la Plaine des Maures, afin de concilier la préservation de ce patrimoine naturel de grande valeur et les activités humaines nombreuses qui s’y déroulent.