Votre Département
 

Plus de 30 disciplines concernées

Le Département est attaché au développement des pratiques sports de nature respectueuses de l’environnement. A l’année, plus de 300 000 varois pratiquent les sports de nature : escalade, plongée, vol-à-voile… en étant affiliés à une fédération sportive.

Il est important de faire émerger une offre sportive adaptée, accessible et de qualité tout en préservant les beautés et les richesses environnementales varoises. C’est en organisant les pratiques sportives de pleine nature et en fédérant les utilisateurs que le Conseil général y contribue.

Le Var c’est…

- 34 comités sportifs départementaux
- 907 clubs
- 432 km de sentiers aménagés sur le littoral
- 440 000 hectares d’espaces naturels dont 12 000 hectares d’espaces naturels sensibles
- 600 km de cours d’eau
- 1 varois sur 4 pratique

  • Qu’est ce qu’un sport de nature ?

Les sports de nature s’exercent dans des Espaces ou sur des Sites et Itinéraires (ESI) qui peuvent comprendre des voies, des terrains et des souterrains ainsi que des cours d’eau domaniaux ou non domaniaux. Ces lieux relèvent du domaine public ou privé des collectivités publiques ou appartiennent à des propriétaires privés.

Plus d’une trentaine de disciplines sont concernées dans 3 milieux naturels :
- l’eau : l’aviron, le kayak, les sports sous marins, la voile, la planche à voile, le kyte surf…
- la terre : la spéléologie, l’escalade, le VTT, l’équitation, le tir à l’arc, la randonnée équestre, la randonnée pédestre…
- l’air : le vol libre, le parapente, l’aéromodélisme, le voile à voile…

  • Un Plan Départemental pour organiser les Sports de Nature ?

Les lieux où se déroulent ces activités sont appelés ESI : Espaces, Sites et Itinéraires des sports de nature. Le Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires des Sports de Nature (PDESI) est un outil qui permet d’organiser et promouvoir la pratique sportive de manière durable.

Il recense les ESI et rassemble les cartes qui les localisent. Il centralise les propositions d’actions et les conventions qui lient les partenaires, dans un même objectif : « se faire plaisir tout en préservant la nature ».

Une Commission Départementale veille à concilier la préservation de l’environnement et la pratique sports de nature dans tous types de milieux : eau, terre et air.
Cette instance, nommée Commission Départementale des Espaces, Sites et Itinéraires relative aux sports de nature (CDESI) porte un avis sur les propositions élaborées en groupes de travail. Elle s’intéresse par exemple à la pratique de escalade, à la plongée sous marine, aux manifestations sportives responsables…
Les actions engagées par la commission visent à aider les sportifs à pratiquer leur sport tout en limitant les impacts sur la nature !
Ensuite, la communication prend le relais auprès des sportifs et de leurs fédérations : newsletter, guides des bonnes pratiques (plongée sous marine), escalade, VTT…

Le Conseil général s’associe à différents partenaires « sports de nature », comme le Comité Olympique et Sportif, l’Etat et l’Agence de Développement Touristique ainsi que plusieurs associations environnementales.

Comment se construit un Plan Départemental des Sports de Nature ? Qui peut inscrire un ESI au Plan ?

Le plan se construit par la valorisation et l’inscription d’ESI « modèles » gérés et aménagés dans une optique de développement « durable » de la pratique sportive.

L’inscription est à destination des communes, des groupements de communes ayant un projet d’aménagement « responsable » de leur ESI.

Quels intérêts à l’inscription ?
Le porteur de projet (communes, groupements de communes) peut obtenir un appui du Conseil Général et des partenaires de la CDES.

Contact : cdesi83@cg83.fr