Votre Département

Le projet ITER dans le Var

 

Un vecteur de développement économique

Très prometteur pour l'avenir, ITER est l’un des plus importants programmes de recherche énergétique au monde. C'est en région PACA, à proximité du Var, qu'il est implanté. D'ores et déjà, le projet participe au développement économique de notre département.

Le sud de la France accueille ITER, l’un des plus importants chantiers actuels conduit dans le cadre d’une collaboration à l’échelle mondiale.
Il s'agit de construire la future installation de recherche qui vise à maîtriser une nouvelle forme d’énergie, la fusion. Un processus prometteur pour le futur car il ouvrira la voie à une énergie décarbonée abondante pour les générations futures.
La fusion consiste à reproduire sur terre l’énergie qui ressemble à celle générée au cœur du soleil. Ce projet ambitieux vise à développer cette énergie sûre à l'horizon 2050. Il réunit au total 35 pays : les 28 pays membres de l'Union européenne auxquels s’est joint la Suisse, les États-Unis, le Japon, la Russie, la Chine, la Corée du Sud et l'Inde.

C'est le site de Cadarache dans les Bouches-du-Rhône, à la limite du Haut-Var, qui a été choisi dès 2005 pour accueillir ITER.
C'est une opportunité exceptionnelle, qui s’inscrit sur le long terme, pour le tissu économique national et local.
À fin 2012, 99 millions d'euros ont déjà été attribués en direct à des entreprises varoises.

Le groupe CNIM - Constructions et industrielles de Méditerranée - à La Seyne, a remporté, en fin 2012, un contrat d'une durée de 4 ans et d'un montant de 82 millions d'euros.

L'entreprise seynoise est chargée de la fabrication de 35 des 70 plaques radiales des bobines toroïdales de l‘installation de recherche. Il s'agit du squelette des bobines magnétiques d'ITER.

D'autres entreprises varoises, telles Marenco pour le terrassement et MJC services pour les échafaudages ont travaillé en sous-traitance pour ITER. Quant au nouveau siège d’ITER, mis en service en octobre 2012, il a été conçu par l’architecte Rudy Ricciotti, basé à Bandol.


Mais l'essentiel des retombées économiques reste à venir :
- la fourniture de nombreux composants de la machine ;
- l’intégration et l’assemblage de la machine ;
- les besoins en support local pour les fournisseurs des partenaires internationaux.
Le moment est idéal pour les entreprises varoises désireuses de se positionner sur un tel chantier.

En mars dernier, s'est tenu le 3e Iter Business Forum au Palais Neptune de Toulon. Près de 800 participants étaient réunis pour ce forum industriel international. Objectif : fournir une information actualisée aux entreprises européennes et annoncer les appels d'offres et contrats industriels à venir. Une occasion à saisir pour les entreprises varoises afin de développer des partenariats !