Votre Département
 

 

Une reconnaissance IGP “Miel de Provence”

Avec près de 33 000 ruches et 110 apiculteurs professionnels, la production apicole avoisine les 800 tonnes par an. Le miel varois est au premier rang national pour la quantité, mais aussi pour la qualité… fortement protégée !

Le miel entre dans la composition des spécialités suivantes : nougat de Provence, pastilles au miel, pain d’épices artisanal, hydromel ou vin de miel.
C’est face à l’importance de l’utilisation de l’appellation miel de Provence et parce qu’il n’existait aucun usage ou aucune définition de ce miel que la profession régionale a souhaité la mise en place d’une véritable démarche qualitative et promotionnelle de ces miels toutes fleurs de Provence.
Elle est complétée par une certification de conformité de produit (CCP) pour l’ensemble des miels de Provence, obtenue en 2002.

Enfin, la filière apicole provençale a décidé de baser les caractéristiques du référentiel technique CCP Miel de Provence sur la certification de l’origine géographique et florale de l’ensemble des miels récoltés dans l’aire de production (les miels monofloraux et ceux issus de miellats).

Ces trois signes de qualité sont associés à la protection de l’Indication Géographique Protégée (IGP) Miel de Provence. Les miels produits dans le Var bénéficient d’une reconnaissance IGP (Indication Géographique Protégée) “Miel de Provence” :

Le miel de lavande : délicatement parfumé, onctueux, avec une consistance douce et fine, c’est le miel provençal par excellence puisqu’on ne le trouve que dans notre région. Recherché des gourmets pour sa saveur aromatique prononcée, il est d’une belle couleur jaune doré (lavande) ou de teinte plus claire (lavandin). Le miel de lavande dispose du Label Rouge, garantie de qualité supérieure depuis 1989. Il est produit en juin-juillet.

Le miel de romarin : Apprécié dès l’Antiquité, c’est un miel clair dont l’odeur subtile et la saveur exaltent toutes les senteurs de la garrigue.

Le miel de bruyère blanche de printemps (Epic arborea) est un miel très typé qui compte de fervents amateurs. Il se distingue par sa tonalité rousse, son odeur prononcée de réglisse et de cuir fraîchement tanné et son arôme de caramel et cacao.

Le miel de bruyère rose d’automne (Calluna vulgaris) est un miel marron foncé possédant une odeur et un arôme intense et très persistant. Il se présente souvent sous forme de gelée.

Le miel de châtaignier : Sa forte personnalité le rend très facilement reconnaissable : couleur brune assez claire à très foncée selon sa provenance, odeur forte et pénétrante, saveur tannique légèrement amère. Il est produit au mois de juin.

Le miel toutes fleurs de Provence : La qualité de ce miel est reconnue par l’attribution d’un Label Rouge depuis 1994. Ce label précise que la saveur du miel toutes fleurs de Provence doit être "aromatique, végétale, florale ou fruitée". L’association des différentes origines florales de Provence lui confère une richesse gustative rare.