Votre Département
 

Des réalisations d'aménagements d'intérêt départemental

Dans le cadre de ses missions, le Département aménage le réseau départemental pour améliorer la sécurité, la fluidité du trafic et le confort de l'ensemble des usagers.

Les principales opérations de travaux en cours ou lancés prochainement sont récapitulés ici par territoire.

Le département passe aussi des conventions avec des partenaires publics pour la réalisation d'aménagements d'intérêt départemental. Les conventions récentes concernent notamment les aménagements suivants :

Traversée souterraine de Toulon :
Le Département a cofinancé cet aménagement majeur dont la maîtrise d'ouvrage est assurée par l'Etat et qui bénéficiera à terme à l'ensemble des varois. La quote-part du Département est de 22,5% du coût total Hors Taxes du projet. La traversée souterraine de Toulon a pour objet de relier A.50 à l'Ouest et A.57 à l'Est par un ouvrage souterrain à 2 tubes de 3 km de longueur. Cette continuité de l'itinéraire autoroutier du littoral varois au droit du centre-ville de Toulon permettra de :
– Décharger le centre-ville du trafic de transit afin d'améliorer les conditions de circulation et de vie dans l'agglomération toulonnaise
– Diminuer le temps de parcours pour l'usager en transit.
Son ouverture est prévue début 2014.

Aménagements au droit des échangeurs autoroutier :
En partenariat avec Escota, le Département améliore les interfaces entre le réseau départemental et le réseau autoroutier concédé. En 2012-2013, Escota a réalisé au droit de l'échangeur des Adrets-de-l'Estérel, deux giratoires ainsi qu'un parking-relais et des arrêts de transport en commun.
Le Département a assuré par convention le cofinancement de la majeure partie de ces travaux.

Aménagements en agglomération :
Les routes départementales traversent la plupart des agglomérations. Or, en agglomération, les responsabilités financières et de gestion sont partagées entre les collectivités. Le Département est responsable de la chaussée circulée par les usagers, la commune étant gestionnaire des équipements annexes.
Toutefois généralement pour faciliter l'exécution des travaux et une meilleure économie, une seule collectivité Département ou Commune assure la maîtrise d'ouvrage des travaux, et son partenaire assure le financement de sa quote-part par une subvention.