Canton n°17 - La Seyne-sur-Mer 2

Nathalie Bicais
Nathalie Bicais
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 12 avril 1965 à La Seyne-sur-Mer
Architecte DPLG
Membre des commissions Ports, mer et littoral, Culture, Collèges, éducation, formation et enseignement supérieur, Économie
Autres mandats :
Conseillère municipale à la Ville de La Seyne-sur-mer
Conseillère communautaire à l'agglomération Toulon Provence Méditerranée
Contact : nbicais@var.fr
Joseph Mulé
Joseph Mulé
Majorité départementale
Réélu en mars 2015.
Né le 7 février 1963 à Nevers
Ingénieur, Ministère de la Défense
7e Vice-président du Département.
Président des commissions Marchés publics, et Délégation des services publics locaux.
Membre des commissions Déplacements, communications et réseaux, Solidarités. Membre de droit au conseil d'administration de l'Agence de Développement Var tourisme.
Autres mandats
1er adjoint au Maire de Six-Fours
Contact : jomule@var.fr
Canton n°17 - La Seyne-sur-Mer 2
Ses atouts naturels sont incomparables : une presqu'île avec Saint-Mandrier, une île avec les Embiez à Six-Fours-les-plages, un mont avec la forêt intercommunale de Janas, une corniche à La Seyne-sur-Mer, un Cap avec Sicié. Ce canton à la nature préservée compte 50 949 habitants.
Centre de solidarité
Six-Fours-les-Plages
Saint-Mandrier
Collèges
Jean l'Herminier – La Seyne-sur-Mer
Font de Fillol – Six-Fours-les-Plages
Reynier – Six-Fours-les-Plages
Louis Clement – Saint-Mandrier
Nature
ENS Le Mont Salva Six-Fours-les-Plages
  • Mission d'Intérêt général organisée par le Département avec les élèves de Saint-Mandrier et les personnes âgées de l'établissement "Korian les pins bleus"

Publié le 17/01/2017

Trente collégiens de 5ème du Collège Louis Clément et des résidents de l'établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes "Korian les pins bleus" étaient présents aux côtés de joueurs du RCT, le 12 janvier 2017 à Saint-Mandrier. Autour d'une conférence-débat organisée dans le cadre d'une Mission d'Intérêt Général (M.I.G.), les jeunes et seniors ont pu échanger avec les joueurs et Philip Fitzgerald, avocat au barreau de Toulon, sur les règles d'arbitrage, les lois, l'autorité et la réglementation du rugby. Les participants ont débattu de l'importance des règles dans le sport mais également dans la vie quotidienne.
D'anciens joueurs comme Aubin Hueber, demi-de mêlée de l’équipe et consultant sport sur Canal+, ont également participé à cette rencontre. à l'issue de la MIG, les joueurs du Rugby Club toulonnais se sont prêtés à une séance de dédicaces, d'autographes et de photos pour le plaisir des grands et des petits. Il s'agit de la seconde rencontre réalisée au Collège Louis Clément à Saint-Mandrier avec les mêmes intervenants.

Ces rencontres avec les sportifs professionnels sont réalisées par le Département du Var tout au long de la saison sportive afin de sensibiliser les jeunes mais également les plus âgés aux valeurs du sport, au respect des règles et des autres. Elles sont animées par les grands clubs sportifs varois tels que : le Rugby Club Toulonnais, le Saint-Raphaël Var Handball, le Toulon Saint-Cyr Var Handball, Hyères Toulon Var Basket, et l'Association Sportive Saint-Raphaël Var Volley-Ball. 

  • Un nouveau giratoire aménagé par le Département sur la RD63 à Six-Fours

Publié le 10/01/2017

La RD63 qui relie La Seyne à Six-Fours et Sanary est un grand axe urbain, très fréquenté. 
Le Département, en concertation avec la ville de Six-Fours, a décidé d’aménager un giratoire à l’intersection avec le chemin de la Pertuade, en remplacement d’un carrefour à feux tricolores, peu visibles depuis la RD63 car en courbe. Cette opération vise à assurer la sécurité des usagers circulant sur la RD63 ou voulant accéder ou sortir du chemin de la Pertuade, une voirie communale dont le trafic a augmenté avec la construction d’un programme d'habitations.

Le projet améliore les échanges entre la RD63 et le chemin de la Pertuade, permet de réduire la vitesse des véhicules et sécurise la circulation des piétons.
Lancés en juillet 2016, les travaux ont duré 6 mois, et s’achèvent en ce mois de janvier. Ils ont consisté à réaliser les terrassements, les réseaux divers, les chaussées, les signalisation verticales et horizontales, et l’éclairage public dont l'entretien sera assuré par la commune.
Leur coût, de 735 000 € TTC, est financé pour 2/3 par le Département, et pour 1/3 par la Ville de Six-Fours.

 

  • Le Département veille sur la santé des plus jeunes 

Publié le 10/01/2017

Vous vous posez des questions sur la croissance de votre enfant ?

Son sommeil ? Son alimentation ? Vous souhaitez être informé sur la vaccination ? Ou sur la prévention des accidents domestiques ?

La Protection maternelle et infantile (PMI) du Département du Var est là pour vous aider. Des médecins et puéricultrices y travaillent et y assurent, régulièrement, des consultations réservées aux enfants de 0 à 6 ans.

Pour les habitants de Six-Fours-les-Plages, de Saint-Mandrier et des quartiers sud de La Seyne-sur-Mer, elles ont lieu à Six-Fours-les-Plages, au centre social Godfroy-Jouglas, les premiers, deuxièmes, quatrièmes et cinquièmes jeudis ainsi que le deuxième mercredi de chaque mois, de 13 h 45 à 17 h 30.

Gratuites, elles sont accessibles à tous sous réserve d'avoir pris préalablement rendez-vous au 04 83 95 27 60 ou 04 83 95 27 61. 

 

 

 

  • Le Département investit 2,3 millions d’€ pour fluidifier la circulation à La Seyne

Publié le 03/01/2017
Aux heures de pointe, tous ceux qui empruntent la RD26 depuis la sortie de l’autoroute A50 à La Seyne savent combien la circulation est difficile entre l’échangeur, et le giratoire du 11 novembre 1918, au sud, qui dessert la zone commerciale, les quartiers sud, Six-Fours, Sanary, et Saint-Mandrier. D’ici juin 2017, date prévue d’achèvement des travaux,  le trafic devrait être plus simple lorsque les voies de circulation seront doublées. 

Le Département s’emploie depuis plusieurs mois à renforcer à cet axe prioritaire, emprunté chaque jour par près de 35 000 véhicules. L’opération s’est révélée particulièrement complexe du fait qu’une partie de la route enjambe la voie ferrée et l’avenue Robert Brun, que les travaux se situent en zone urbaine, et que la circulation ne pouvait être coupée. Le chantier s’est déroulé en plusieurs étapes. Une première partie des travaux, le doublement du pont-route au dessus des voies ferrées et de la section nord, a été réalisée en 2015. 

Depuis septembre 2016, le Département a lancé la deuxième tranche pour doubler les voies dans les deux sens, sur la partie sud. Le chantier nécessite la création de murs de soutènement, le remblaiement et la réalisation de la structure de chaussée, la réalisation du réseau hydraulique et des équipements de la route. Une voie d'insertion sur la RD26 en provenance du boulevard de l'Europe et en direction de la Seyne centre et Six-Fours sera également créée pour permettre d'avoir un échangeur complet au niveau de Langevin. Un “shunt” sera aménagé entre la RD63 (avenue Marcel Paul) et la RD26 (vers l'échangeur autoroutier). En contrebas, la piste cyclable située sera également reprise. Le Département consacre 2,3 millions d’euros à cette nouvelle tranche de travaux. Pendant toute la durée du chantier, la circulation est maintenue dans les deux sens, hormis durant les phases de réalisation de la couche de roulement qui se dérouleront de nuit, le Département ayant souhaité limiter l’impact sur la circulation.

Pour permettre les travaux d'élargissement, la largeur des voies est néanmoins réduite et la vitesse limitée à 30 km/h. Un alternat est prévu pour les travaux de nuit et en fonction des stricts besoins de chantier.  Porteur de projets en matière de développement durable, le Département participe également avec ce chantier, au recyclage de déchets non dangereux. Il a ainsi décidé de valoriser des matériaux alternatifs en utilisant, en remblais, 6 000 m3 de mâchefers, issus de l'incinération de déchets non dangereux.

 

  • Pose de la première pierre du collège L'Herminier à La Seyne-sur-mer par le Président du Département

Publié le 03/01/2017

Le 13 décembre dernier, Marc Giraud, Président du Conseil départemental du Var, en présence de député Jean-Sébastien Vialatte, des conseillers départementaux, Valérie Rialland, Joseph Mulé et Nathalie Bicais et du maire de La Seyne-sur-mer, Marc Vuillemot, a assisté à la pose de la première du collège L'Herminier à La Seyne.

Ce collège, qui a vu le jour dans le quartier de Tamaris en 1979, est en cours de reconstruction complète, dans le cadre d'un partenariat public privé (PPP) entre le Département et la société Cologen, filiale d'Eiffage. Ce partenariat comprend, outre la rénovation du collège de L'Herminier, la construction du collège de Carcès et la restructuration totale du collège de l'Estérel à Saint-Raphaël.

Le Conseil départemental a opté pour un PPP afin de répondre à l’urgence à réaliser ces équipements et à la complexité de mener simultanément les trois chantiers. Il permet au Département de confier à un partenaire de son choix, pour une période déterminée, la conception, la construction, le financement, l’entretien, l'exploitation et la maintenance des trois collèges. La rémunération du partenaire est versée par le Département sous la forme d'une redevance, pendant 25 ans, à compter de la mise à disposition des ouvrages.

Les travaux du collège L'Herminier consistent en la démolition partielle et la reconstruction et l'extension de l'établissement sur un programme de 800 élèves, au lieu de 900. L'opération prévoit également la réalisation d'une salle polyvalente, qui pourra être ouverte aux associations en dehors du temps scolaire, la réalisation d'un mur d'escalade et la construction de logements de fonction. Il s'agit d'améliorer le fonctionnement du collège en réduisant la capacité et en réorganisant l'espace. L'ensemble des équipements vont être remis à niveau en termes d’accessibilité, de performances énergétiques, d’hygiène et de sécurité, dans le cadre de la démarche Bâtiment Durable Méditerranéen. Le collège sera harmonieusement intégré dans le quartier.

Débutés en juillet 2016 par le désamiantage et la démolition nécessaire de certains bâtiments, les travaux concernent désormais les fondations et le gros œuvre des nouveaux locaux. Les collégiens ont été délocalisés à l'ancien collège Henri Wallon, devenu collège relais. Le Département a mis en place des cars gratuits pour y transporter les élèves.

Le 12 mars 2018, après les vacances d'hiver, 800 collégiens feront leur rentrée dans un établissement neuf, ultra-moderne et bioclimatique. Il sera composé, entre autres, de 23 salles courantes, 14 spécialisées, un restaurant scolaire de 450 m2, une salle polyvalente de 270 m2, un CDI de 250 m2.

 

  • Un site naturel départemental au cœur de la ville ouvert à la course d’orientation

Publié le 03/01/2017

Dans le Var, trois sites départementaux* sont dédiés à la course d'orientation. L’Espace naturel sensible (ENS) du Fort Napoléon à La Seyne-sur-Mer est le tout dernier à avoir été aménagé par le Département. Depuis quelques mois, un parcours d'orientation permet aux débutants comme aux confirmés de suivre des tracés jusqu’à plus de 2 kilomètres autour du fort. Adultes et enfants peuvent s'essayer aux différents niveaux proposés : vert 800 mètres, bleu 1,2 km, rouge 1,5 km et noir 2,3 km. Il est nécessaire au préalable de se procurer une carte d'orientation sur le site du comité départemental de course d’orientation (https://sites.google.com/site/cdco83). Elle est également disponible à l’office de tourisme des Sablettes. Ensuite, il suffit de trouver les balises installées autour du fort.

Écrin de verdure de 11,5 hectares, l’ENS du Fort Napoléon représente un véritable îlot vert dans la ville. Il offre en prime une vision panoramique sur la mer, le cap Sicié, les deux Frères, et les monts toulonnais. Certains connaissent la propriété départementale pour y emprunter régulièrement les chemins qui la sillonnent. D’autres la découvrent à l’occasion d’une visite du fort communal situé au cœur de l'ENS. Le Département s’attache à préserver et valoriser les lieux. En 2013, il a investi 190 000 euros pour refaire les contreforts du fort Napoléon qui menaçaient d’affaissement.

Il a également signé une convention avec un apiculteur l’autorisant à installer des ruches sur le site. Ce partenariat participe à la biodiversité du canton, grâce à la pollinisation des abeilles.

*Les autres sites labellisés sont : Mazaugues et le Creps de Boulouris à Saint-Raphaël.