Canton n°4 - Flayosc

Nathalie Perez Leroux
Nathalie Perez Leroux
Majorité départementale
Élue en mars 2015
Née le 29 avril 1970 à Saint-Denis
Artisan, peintre
Membre de la Commission permanente du Département.
Membre des commissions Déplacements, communications et réseaux, Tourisme, Sport et jeunesse, Europe, Accessibilité des services au public, ruralité et sécurité sanitaire.
Autre mandat : Adjointe du Maire d'Ampus
Louis Reynier
Louis Reynier
Majorité départementale
Réélu en Mars 2015
Né le 12 juillet 1949 à Montmézan
Retraité, ancien commerçant
Membre de la Commission permanente du Département.
Président de la commission Accessibilité des services au public, Ruralité et Sécurité sanitaire.
Membre des commissions Europe, Délégation de services publics locaux, Déplacements, communications et réseaux, Forêt.
Représentant du Département auprès de la société publique locale Ingenierie Départementale 83, du conseil d'administration du SDIS, du Conseil départemental de l’Éducation nationale.
Membre de droit au conseil d'administration de l'Agence de développement Touristique Var Tourisme.
Autres mandats :
Maire de Montmeyan
Vice-président de l’intercommunalité Provence Verdon.
Contact : lreynier@var.fr
Canton n°4 - Flayosc
C'est sans conteste, le canton le plus au nord et le plus étendu du Var. Celui qui s'ouvre pleinement sur le parc Régional du Verdon. Dans ce paysage naturel, les 33 communes du canton disposent de grands espaces propices à l’agriculture, au sport de pleine nature et au tourisme.
Collèges
Henri Nans à Aups
Jean Cavaillès à Figanières
Centre de solidarité
Salernes
Services département
Maison des services départementaux à Aups

 

 

  • Le Conseil départemental met aux normes ses arrêts de cars

Publié le 16/02/2017
Sur la route départementale 2560 à Salernes, deux arrêts de bus ont été mis aux normes. D'un montant de 16 700 €, ces travaux ont été commandés et contrôlés par les équipes du Conseil départemental du Var. Il s'agissait, plus particulièrement, d'aménager les trottoirs afin qu’ils puissent répondre aux normes des quais et les rendre conformes à la réglementation relative aux personnes à mobilité réduite. Cette réhabilitation des arrêts de cars du Département du Var ont aussi permis la création d'un abri. Avec ces aménagements, le Conseil départemental du Var apporte confort et sécurité aux Varois utilisant le réseau Varlib comme moyen de transport. 

 

 

  • Le Département a sécurisé la RD71 à Aiguines 

Publié le 08/02/2017

La Route départementale 71, à Aiguines dans les gorges du Verdon, est un axe fréquemment soumis aux chutes de pierres. Et, malgré les précautions qui sont prises par le Département du Var, il arrive que de gros blocs tombent sur la chaussée, comme en fin d'année 2016.  Après avoir sécurisé la chaussée, les agents de la direction des Routes du Conseil départemental ont fait appel à une entreprise spécialisée qui a réalisé une inspection détaillée de la falaise. Elle a ensuite proposé des solutions techniques adaptées à la zone concernée. Une purge de la falaise était nécessaire ainsi que la fixation contre la paroi de certains blocs, au moyen de grosses barres métalliques. Ces travaux ont coûté 5 200 euros, en totalité financés par le Département. À la même période, à quelques centaines de mètres de cette zone de travaux, un autre chantier était mené. Il s'agissait de conforter la RD71, très empruntée, notamment en période estivale par les touristes. Le terrassement et la construction de murs en gabions ont été réalisés avant la réouverture provisoire de la route. Celle-ci devra de nouveau être fermée à la circulation afin d'y appliquer une dernière couche d'enrobé. Cela sera fait à la fin de l'hiver, lorsque les températures seront plus clémentes et le risque de chutes de neige complètement écarté. Montant des travaux : 220 000 euros. Ils ont également été complètement pris en charge par le Conseil départemental du Var. 

 

  • Le Département informe les bénéficiaires du RSA sur leurs droits et devoirs

Publié le 02/02/2017

Depuis le début de l’année 2017, des informations collectives sont organisées, dans le canton, par le Département, qui gère et finance le RSA. Elle permettent aux bénéficiaires du dispositif, d’avoir une information précise sur leurs droits et devoirs. À quoi engage le RSA ? De quel accompagnement peut-on bénéficier ? Qu’est-ce que le contrat d’insertion ? Est-on obligé de le signer ? Que se passe-t-il si la situation évolue ? C’est pour répondre à toutes ces questions que se posent légitimement les personnes qui viennent de demander le RSA, que ces informations collectives ont été mises en place. Déjà expérimentées ailleurs dans le département, les premières réunions sur le canton ont eu lieu à Salernes le 10 janvier dernier et à Rians le 24 janvier. 
"Il n’y a pas de fréquence arrêtée. Cela varie selon le nombre de nouveaux bénéficiaires. Ça peut être toutes les semaines ou une fois par mois. Nous attendons d’avoir une vingtaine de nouveaux bénéficiaires", expliquent les agents départementaux en charge de l’organisation des informations collectives à l’UTS* Haut Var Verdon. "Nous convoquons par courrier les personnes qui viennent de voir leurs droits au RSA ouverts. Les travailleurs sociaux leur présentent le dispositif, et ce que l’on attend d’eux."
Si les convocations génèrent parfois du stress et ne sont pas toujours bien comprises, les réunions sont toujours positives. "Les personnes posent beaucoup de questions. Elles comprennent bien les risques liées à un manquement à leurs obligations, mais elles découvrent aussi leurs droits, notamment celui à un accompagnement social ou professionnel. À l’issue de la réunion, ce sont elles qui optent pour tel ou tel type d’accompagnement", témoigne un des intervenants. "Cela leur permet d’évaluer leurs freins et leurs possibilités d’évolution. En grande majorité, les personnes s’orientent vers un parcours d’insertion professionnelle : beaucoup veulent évoluer vers un travail. Le Cedis, qui les accompagne dans leur parcours professionnel pour le compte du Département, est présent. Ces réunions donnent une autonomie de choix en toute connaissance de cause. Cela rend les bénéficiaires du RSA acteurs de leur projet d’insertion. C’est positif pour eux et innovant."

UTS : Unité territoriale sociale qui gère, à l’échelle du territoire, tous les services sociaux du Département 

 

  • Avec les consultations pré et post-natales, le Département soutient les nouveaux parents 

Publié le 23/01/2017

 

 

L'attente d'un enfant et son arrivée sont souvent accompagnées de nombreuses interrogations. Les futurs parents se sentent parfois démunis face à la grossesse et à l'arrivée d'un bébé dans leur foyer. Pour les accompagner, le Département du Var met à leur disposition des consultations pré et post-natales gratuites. Assurées par des sages-femmes qualifiées, ces entretiens permettent aux parents ou futurs parents d'aborder toutes les questions qu'ils se posent concernant leur enfant mais aussi leur vie de famille : préparation à l'accouchement, alimentation et rythme de sommeil du nourrisson, modes de garde, contraception... Les professionnelles du service départemental de Protection maternelle et infantile (PMI) peuvent aussi les renseigner sur les différentes aides existantes destinées aux familles. Pour bénéficier de ce service du Conseil départemental, les habitants du canton de Flayosc peuvent se rendre au centre de solidarité de Salernes, place Gabriel-Péri. Une sage-femme pourra les recevoir, pour une consultation gratuite, le mardi de 9 h à 12 h. Il est aussi possible de prendre un rendez-vous, à domicile, en appelant le 04 83 95 36 09. 

 

 

 

 

 

  • Les membres du Comité 1905 ont découvert, à La Motte, l'exposition départementale sur l'histoire de la laïcité 

Publié le 18/01/2017

"J'ai découvert l'exposition Histoire de la laïcité lors de son inauguration aux Archives départementales au mois de décembre", témoigne Patrice Decorte, secrétaire du Comité 1905. "Je l'ai trouvée intéressante et comme il était possible de l'obtenir pour le mois de janvier, je me suis dit qu'il serait bien de l'emprunter à l'occasion de notre assemblée générale. Ce service proposé par les Archives est très intéressant. D'autant que la démarche est facile". De nombreux membres de l'association, réunis dernièrement à La Motte, ont ainsi pu découvrir les panneaux qui composent l'exposition. Ils retracent l'histoire de la laïcité dans le Var, de la Révolution française au XXIe siècle. En passant par les prémices de la loi, les contributions au débat de Maurice Allard, député du Var de 1898 à 1910 et de Georges Clemenceau, sénateur varois de 1902 à 1920 ou encore les rapports entre école et religion. Le service de prêt d'exposition proposé par les Archives départementales du Var, souvent utilisé par des professeurs ou des responsables d'associations, est ouvert aussi aux mairies, offices de tourisme, bibliothèques et aux organismes culturels et éducatifs du Département. Il propose, sous réserve de remplir les conditions demandées, d'emprunter une des expositions itinérantes créées par les équipes des Archives départementales, pour une durée d'un mois maximum. Cette action est en accord avec la volonté du Département de développer, pour les Varois, une offre culturelle diversifiée.

Pratique. Pour emprunter une des expositions itinérantes des Archives départementales, le demandeur doit se rendre sur le site internet www.archives.var.fr. Dans la rubrique Emprunter des expositions, vous trouverez la liste des 14 expositions disponibles ainsi qu'un formulaire de demande pour obtenir l'une d'entre elles. Le prêt est gratuit. Il vous sera seulement demander de faire assurer l'exposition.

 

  • Quatre centres de solidarité du Département pour vous aider

Publié le 11/01/2017

Vous rencontrez des difficultés familiales, sociales ou financières ? Vous avez besoin de connaître les prestations auxquelles vous avez droit ? Les services susceptibles de vous accompagner ? Les services sociaux du Département  sont un relais privilégié pour vous aider à sortir d’une situation difficile. Les travailleurs sociaux vous informent pour faire valoir vos droits. Ils vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner, vous diront, selon votre situation, quels dispositifs existent et peuvent être mobilisés. Si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils pourront vous aider à faire votre demande.
- Le centre de solidarité de Salernes, avenue Gabriel Péri, reçoit du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h, sauf mardi après-midi. Tél. 04 83 95 49 60.
- Si vous résidez Ampus, Bargème, Bargemon, Brenon, Châteaudouble, Châteauvieux, Comps-sur-Artuby, Flayosc, La Martre, La Bastide, La Roque Esclapon, Le Bourguet, Montferrat, Trigance, rendez-vous au centre de solidarité de Draguignan, 75 rue Jean Aicard. L’accueil est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 34 60.
- Les habitants de Tavernes dépendent du centre de solidarité de Barjols, situé avenue de Garessio. Il reçoit du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 41 60.
- Si vous vivez à Bargemon, Callas, Claviers, Figanières ou La Motte, vous relevez du centre de solidarité du Muy, 3 avenue Carnot. Il est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 57 80.

  • Bargemon, Salernes et Bauduen se distinguent pour leur fleurissement !

Publié le 03/01/2017

Bargemon, est l’une des quatre communes à avoir reçu le "1er prix départemental" pour la qualité du fleurissement du village. Deux autres communes, Salernes et Bauduen, se sont également distinguées, encouragées à poursuivre leurs efforts par une "1ère palme départementale". Elles rejoignent les 61 villes et villages du Var déjà inscrits dans la démarche Villes et villages fleuris. Désormais 69 communes sur 153 participent à ce label comprenant de une à quatre fleurs.

Côté particuliers, le canton s’honore de 12 prix dans les différentes catégories sur les 21 prix remis ! Se sont distingués dans les différentes catégories : Ghislaine Genio, Aline Zalio et Christiane Mahieu à Moissac-Bellevue, Gisèle Borio à Ampus, Gilles Grioche et Elisabeth Brennen à Villecroze, Alain Aimard, André Maynard et son épouse, et le Jardin d’étoiles à Bauduen, Benoît Dufour, Jean Siccardi et Maurice Olivier à Salernes.

À travers ce concours, doté d’une gratification financière pour les communes, le Département s’inscrit dans une démarche de structuration et de qualité touristique. Il vise à inciter le plus grand nombre à s’engager dans le fleurissement des rues, places, façades, balcons, terrasses, jardins et espaces verts. L’objectif est d’inscrire le Var dans le label national de Département fleuri. Un label révélateur de la qualité de vie, et particulièrement attractif !  

 

  • Le Département finance 30% des travaux du pont de Sainte-Croix-sur-Verdon 

Publié le 03/01/2017

575 000 euros. C'est la somme investie par le Département du Var afin de consolider le pont de Sainte-Croix-sur-Verdon. Ouvrage d'art emblématique, le pont de Sainte-Croix-sur-Verdon relie le nord du département du Var à son voisin, les Alpes de Haute-Provence. En haute saison, il est emprunté, chaque jour, par près de 1 500 automobilistes. 
Lors des dernières inspections de l'ouvrage, une fissure a été repérée, menaçant la sécurité des usagers.

C'est pourquoi des travaux ont été entrepris par le Département des Alpes de Haute-Provence, en concertation avec le Conseil départemental du Var, depuis le 1er septembre 2016. D'un montant total de 1,9 million d'euros, le chantier est cofinancé par la région et, à part égale, par les deux départements. Le Conseil départemental du Var apporte 30% de la somme totale nécessaire, soit 575 000 €. 

Cette opération va permettre de réparer, et de restaurer de manière globale, l'ensemble du pont, construit en 1972, lors de l'édification du barrage EDF de Sainte-Croix. Les travaux consistent principalement à conforter la structure du tablier par des renforcements structurel longitudinal, structurel transversal et de la travée centrale avec du tissu de fibres de carbone autour du caisson. Un traitement des fissures par cachetage et injection est également nécessaire. La réparation sera complétée par la réfection totale des superstructures : rénovation de l'étanchéité et de la chaussée, remplacement des trottoirs, des joints de chaussée et des appareils d'appui, réparation des garde-corps. Ce vaste chantier a occasionné, durant plusieurs mois, la fermeture totale de la circulation (automobilistes, cycles et piétons) sur le pont. Depuis le 1er janvier, la traversée est de nouveau possible, par alternat. Pendant toute la durée du chantier, jusqu'en avril 2017, une déviation est mise en place via les communes de Aups et Montmeyan côté Var, et jusqu'à Quinson côté bas-alpin.   

 

  • À Claviers, le Conseil départemental répare et agrandit le pont sur le Riou

Publié le 03/01/2017

Il était nécessaire et urgent de réparer le pont sur le Riou, sur la RD55 à Claviers. En effet, tout l'ouvrage était menacé, en raison d'un parapet accidenté. C'est pourquoi le Département du Var a sollicité, début novembre, une entreprise privée, afin de réalisé ce chantier dont il garde la maîtrise d'ouvrage.

Le financement est également pris en charge à 100% par le Conseil départemental, pour un coût total de 95 000 euros. Dans un premier temps, il fallait détruire l'ancien mur de soutènement en pierre, très fragilisé, pour en reconstruire un autre, toujours en pierre, 1,5 mètre plus loin. Le pont, ainsi agrandi, pourra accueillir un cheminement piéton en bordure de chaussée. Le chantier se terminera, en ce début de mois de janvier, par la réfection, sur l'ouvrage d'art, de la route départementale 55.