Canton n° 18 - Solliès-Pont

Véronique Baccino
Véronique Baccino
Majorité départementale
Réélue en mars 2015
Chef d'entreprise agricole
Membre de la Commission permanente du Département.
Membre des commissions Europe, Déplacements, communications et réseaux, Sport et jeunesse, Valorisation et préservation du cadre de vie et Accessibilité des services au public.
Contact : vbaccino@var.fr
Bruno Aycard
Bruno Aycard
Majorité départementale
Réélu en mars 2015
Né le 15 avril 1951 à Toulon
Chirurgien dentiste
Membre de la Commission permanente du Département
Membre des commissions Sport et Jeunesse, et Forêt.
Autre mandat :
Maire de Belgentier
Contact : baycard@var.fr
Canton n° 18 - Solliès-Pont
Le canton de Solliès-Pont a pour origine la localité de Solliès-Ville - autrefois Solliès-le-Haut - édifiée à l'époque gallo-romaine. En 1799, le territoire des Solliès est partagé en quatre communes, Solliès-Ville, Solliès-Pont, Solliès-Toucas et La Farlède (autrefois Solliès-Farlède), qui forment aujourd'hui, avec Cuers et Belgentier, le canton. 39 659 habitants vivent dans ce territoire largement tourné vers la culture maraîchère, florale et arboricole.
Collèges
La Ferrage – Cuers
André Malraux – La Farlède
Lou Castellas – Solliès Pont
Vallée du Gapeau – Solliès Pont
Centre de solidarité
Solliès-Pont
Cuers
Nature
ENS Sainte Christine à Cuers : un parcours botanique créé par le Département
  • Les agents du Département toujours en alerte pour la surveillance du réseau routier départemental

Publié le 16/02/2017

En charge des routes départementales, le Département en assure l'entretien et la surveillance. Chaque semaine, les agents départementaux sillonnent les routes du canton  pour surveiller le réseau routier. Lors de leur tournée, ils identifient toutes les anomalies, détériorations et risques sur les chaussées, pouvant dégrader les conditions de circulation et de sécurité. 
La patrouille, obligatoirement constituée de deux personnes, repère les désordres, qui peuvent représenter des dangers immédiats. Elle procède a minima à la mise en sécurité immédiate du site en signalant l'événement par un panneau ou "rubalise" par exemple. En fonction de l'ampleur de l'événement, les agents réalisent tout de suite les petites réparations ou programment les interventions plus importantes.
L'ensemble des événements relevés et des actions entreprises sont saisis dans une main-courante embarquée. Depuis près d'un an, les agents sont équipés de tablettes numériques permettant une localisation précise des événements, un enregistrement et un suivi plus fiables ainsi qu'une plus grande réactivité des services.

 

 

  • À La Farlède, le Département participe au financement de logements sociaux


Publié le 09/02/2017

Deux ensembles de logements sociaux, financés en partie par le Département du Var, sont en cours d'achèvement dans la commune de La Farlède. D'ici à l'été 2017, ils permettront à de nombreux Varois et Varoises de louer un logement décent, à un coût modéré. Rue de la Tuilerie, 57 appartements sont déjà sortis de terre dont 48 en prêt locatif à usage social (PLUS) et en prêt locatif aidé d’intégration (PLAI). Il s'agit d'habitations allant du 2 pièces de 53 m² au 5 pièces de 92 m² destinées à des personnes aux revenus modérés. Les loyers sont plafonnés, tout comme les ressources des locataires. Pour ce programme neuf, mené par la société SFHE, le Département a octroyé une subvention de 117 000 euros. 23 logements sociaux classés PLUS et PLAI sont aussi en cours de construction rue de la Gare. Également mené par la société SFHE pour un montant de plus de 3,5 M€, ce chantier a été subventionné par le Conseil départemental à hauteur de 56 500 euros. 

 

 

  • La Ligue varoise de prévention, partenaire privilégié du Département

Publié le 02/02/2017

La Ligue varoise de prévention (LVP) est une association loi 1901 qui intervient, depuis 1974, sur l’ensemble de l’aire toulonnaise et, depuis 5 ans, sur le canton. Une subvention départementale d'un montant de 85 500 € lui est attribuée, pour le secteur de la Vallée du Gapeau.

La LVP fait partie des 4 associations habilitées par le Département, au titre de la prévention spécialisée. Elle organise des actions préventives, éducatives et sociales pour les enfants, les adolescents, les jeunes en voie de marginalisation et leurs familles. Sur le canton de Solliès-Pont, une équipe éducative, composée de 4 membres, va à leur rencontre et identifie leurs besoins. Elle renforce sa présence dans les lieux où les liens sociaux sont rompus ou fragilisés afin de prévenir les risques de marginalisation. Tous les champs de la vie quotidienne sont abordés : santé, scolarité, emploi, formation, loisirs, sport, justice, accès aux droits, hébergement, médiation familiale...

Sur le canton, différentes actions sont mises en place :

- des chantiers éducatifs pendant les vacances d'été ;

- des stages d’accompagnement à la scolarité pendant les vacances scolaires pour les collégiens ;

- des ateliers de soutien à la parentalité ;

- l'organisation, en partenariat avec les services municipaux jeunesse et des sports, d'ateliers collectifs comme des soirées foot, des sorties à la neige, des manifestations sportives...

Pour tout renseignement, l’équipe éducative est joignable au 06 48 90 46 84 ou 06 48 90 46 86.

Ligue varoise de prévention

2 bis avenue Gabriel Péri

83200 Solliès-Pont

 

  • Le Département a investi 120 000 € pour rénover le stade de Belgentier

Publié le 23/01/2017

A Belgentier, le stade situé quartier Font d'Ouvin, à l'ouest de la ville, était devenu impraticable et dangereux avec des problèmes de revêtement et d'éclairage. Les enfants étaient contraints de jouer sur un parking en goudron à côté de l'école.

La commune a donc décidé de réaliser des travaux. Estimés à 453 526 €, il ont été pris en charge à hauteur de 120 000 € par le Département, 104 840 € par la commune de Belgentier, 15 000 € par l'intercommunalité, 120 000 € par l'état, 50 000 € par la Région PACA, et 43 526 € par la Fédération française de football. Deux mois ont été nécessaires pour les effectuer de juillet à août 2016. L'objectif était de pouvoir organiser de nouvelles activités pédagogiques pour accueillir les scolaires et les associations. Mais également de mettre aux normes le stade avec des éclairages et une pelouse synthétique plus confortable.

Aujourd'hui, le nouveau terrain dispose d'une surface de jeu de 100 mètres sur 60 qui permet d'accueillir diverses activités : football, rugby, baseball. Les éclairages ont été normalisés avec des lampadaires de 18 mètres. "Au niveau fonctionnel, c'est une opération très positive, qui permet à plus de gamins de pratiquer les activités sportives. Sans le financement du Département du Var, l'opération n'aurait pu être réalisée sur le budget communal", commente Jacques Fondacci, secrétaire général de la commune.

 

  • Le Département remet en état l'abri bus de Sainte-Christine à la Farlède

Publié le 17/01/2017

 

L'abri bus de l'arrêt Sainte Christine à la Farlède, entre Cuers et Le Luc, est régulièrement vandalisé.

Plusieurs réparations ont déjà été réalisées par le Département. Début janvier 2017, un nouveau matériel spécifique "anti-vandalisme" a été installé avec des parois plexi renforcées d'une épaisseur de 10 mm. Les réparations ont été entièrement prises en charge par le Département à hauteur de 10200 €. Elles ont duré 1 semaine et ont été effectués par des prestataires privés.


Sept lignes de bus desservent cet arrêt qui a enregistré 28 000 validations (montées) en 2015, dont environ 8 500 pour des voyageurs non scolaires. Soit près de 90 usagers par jour en moyenne (en comptant 300 jours par an). 

 

 

  • Le Département réalise un nouveau giratoire à Cuers au carrefour de la Foux

Publié le 10/01/2017

Depuis septembre 2016, le Département a lancé la réalisation d'un carrefour giratoire à l'intersection des routes départementales 43 et 40 à Cuers au lieu dit "la Foux".
Localisé au début de la montée vers le col de la Bigue direction Brignoles, le giratoire était rendu nécessaire par le trafic important sur la RD 43 et la sécurisation de la jonction avec la RD 40 vers Puget ville.  
L’ouvrage permet de réguler le flux des véhicules provenant de la Bigue, et de sécuriser la traversée des piétons et des vélos, le carrefour ayant connu de très graves accidents dont plusieurs mortels. Les travaux d'une durée de 4 mois ont consisté à créer un giratoire à cinq branches, centré sur les voies existantes. Ce chantier important a été confié à un prestataire. Son coût est estimé à 850.000 € TTC entièrement financés par le Département. Une signalisation de chantier a été mise en place durant la période des travaux avec une vitesse limitée à 50km/h. L'installation d'un radar provisoire a permis d’assurer la sécurité des usagers et des travailleurs.
Le giratoire est en fonctionnement depuis mi-décembre avec l'installation des signalisations horizontale et verticale. Les aménagements des abords sont en cours et seront terminés fin janvier.

 

 

  • Médecins et puéricultrices du Conseil départemental répondent à vos questions à Cuers et à La Farlède 

Publié le 10/01/2017

 

 

 

La protection maternelle et infantile (PMI) est un service du Conseil départemental du Var destiné aux familles.

Des médecins et puéricultrices y interviennent, notamment, afin d'assurer le suivi médical des jeunes enfants entre 0 et 6 ans. Ils peuvent vérifier le développement physique et psycho-moteur de l'enfant, lui administrer les vaccinations ou encore dépister des anomalies ou déficiences. Ils sont à votre écoute, aussi, concernant l'hygiène de l'enfant, son sommeil, son alimentation ou encore la façon de se servir du carnet de santé.

Dans votre canton, les consultations sont organisées au centre de solidarité de Cuers, chaque vendredi, de 9 h à 12 heures. Des puéricultrices du Département sont aussi à votre écoute, les premiers et troisièmes lundis de chaque mois, de 9 h à 12 h, à la crèche N'Do de La Farlède.

 

 

  • Deux centres de solidarité du Département pour vous aider

Publié le 03/01/2017

Vous rencontrez des difficultés familiale, sociale ou financière ? Vous avez besoin de connaître les prestations auxquelles vous avez droit ? Les services susceptibles de accompagner ? Les services sociaux du Département sont un relais privilégié pour vous aider à sortir d’une situation difficile.

Les travailleurs sociaux du Département pourront vous aider à faire valoir vos droits. Ils vous orienteront vers les administrations ou associations susceptibles de vous accompagner, vous diront quels dispositifs existent selon votre situation. Si vous avez droit à une prestation ou un service relevant du Département, ils pourront vous aider à faire votre demande. Selon votre lieu de résidence, rendez-vous :

- à Cuers si vous habitez Cuers. Le centre de solidarité, situé 148boulevard Gambetta accueille également les personnes résidant dans des communes de cantons voisins : Collobrières et Pierrefeu. Il est ouvert du lundi au vendredi, sauf lundi matin, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Tél. 04 83 95 53 90.

- à Solliès-Pont si vous vivez à Solliès-Pont, Solliès-Ville, Solliès-Toucas, La Farlède ou Belgentier. Le Département, installé au CIAS de la communauté de communes, avenue des Sénès, n’assure pas d’accueil physique mais téléphonique uniquement. Tél 04 94 20 95 15

 

  • Sainte-Christine à Cuers : une propriété naturelle départementale remarquable

Publié le 03/01/2017

 

 

Le Département gère et aménage un réseau d’environ 250 sites naturels. Classée Espace naturel sensible (ENS), la propriété départementale de Sainte-Christine s’étend sur 76 hectares sur la commune de Cuers, en limite de Solliès-Pont. Le Département l’a acquise en 1988 dans le cadre de sa politique environnementale de protection et de valorisation. Petit joyau à proximité de la ville, le site mêle patrimoine historique, intérêt paysager et naturel. Deux chapelles se dressent côte à côte à l’entrée de la propriété, après une étroite route tortueuse. La position dominante offre une vue jusqu’à la mer.

Le Département a aménagé les lieux en conséquence pour accueillir et faire découvrir les richesses de cet environnement exceptionnel. Ses objectifs de gestion sont d’ouvrir l’espace au public tout en préservant la biodiversité. À cet effet, une convention de gestion a été signée avec la commune de Cuers. La végétation, très riche et relativement fragile, a été mise en valeur par un sentier botanique qui parcourt l’ensemble du site. Une boucle balisée de 4 kilomètres serpente à travers un écrin forestier, de belles prairies, une oliveraie...

En bordure de ruines et le long d’un verger qui a été réhabilité, des tables de pique-nique ont été installées. Au printemps, les orchidées sont nombreuses aux abords des sentiers. Mais le site est intéressant en toute saison. La balade est praticable en famille mais nécessite d'être bien chaussé.

 

 

 

  • Construction de la nouvelle caserne des pompiers à Solliès-Pont

Publié le 03/01/2017

Une nouvelle caserne, moderne et opérationnelle, va remplacer l'actuel centre de secours de la rue de l’Enclos, déclassé, vétuste et enclavé.

Le nouveau Centre d’ncendie et secours pourra accueillir entre 8 et 10 sapeurs pompiers de garde. Sa surface totale sera de 1 140m², dont 340m²de bureaux et de locaux de vie, 800m²de garages et de remises.

Trois années ont été nécessaires pour préparer le projet. Les premières études géotechniques ont débuté en 2013 et le lancement officiel des travaux a eu lieu en avril 2016. Pendant cette période, les agents du Pôle technique Provence Méditerranée Est du Département ont assuré l'installation des réseaux nécessaires à la caserne (eau, électricité, telecom). La communauté de communes de la Vallée du Gapeau, associée au projet, a organisé le raccordement de la construction au réseau d’eaux usées. La commune de Solliès-Pont a assuré la viabilisation de la parcelle (réseau d’eau potable et réseau pluvial). Elle avait auparavant fait prendre les dispositions foncières nécessaires à l’aboutissement du projet.

Le coût de l'opération est estimé à 2,5 M€, financé avec les contributions des communes et du Département du Var. Les travaux sont réalisés par plusieurs prestataires privés.

Le centre de secours de Solliès-Pont intervient sur les communes de La Farlède, Solliès-Pont, Solliès-Ville, Solliès-Toucas et Belgentier. En 2015, 2 350 interventions ont été effectuées, dont près 80 % concernaient des secours à la personne.
Le gros-œuvre est terminé. En janvier, les travaux de voirie, de réseaux divers et d’étanchéité prennent le relais. Puis, au cours du semestre 2017, tout le second-œuvre. La fin des travaux est prévue pour l'été 2017.